Pourquoi les intellectuels n'aiment pas le libéralisme ? Débat entre Raymond Boudon et Marc Guillaume sur Canal Académie.


(0)
333 Vues
0 commentaire
2005

Etre qualifié de "libéral" est souvent assimilé à une insulte.
Utilisé par les anglais du XVIIIe siècle pour parler de la gauche en terme peu élogieux, il désigne aujourd’hui une partie de la droite.
Pourquoi observe-t-on une attitude générale de rejet de la part des intellectuels alors que ce mouvement d’idée fut activé par de grands noms tels que Tocqueville ou Adam Smith ?
Réponses contradictoires du sociologue Raymond Boudon et de l'économiste Marc Guillaume

La transformation sociale. Avec Raymond Boudon interrogé par Philippe Nemo sur France Culture.


(0)
432 Vues
0 commentaire
1984

Raymond Boudon illustre ici son intérêt pour l'analyse du changement social, de la perspective qualifiée d' "individualisme méthodologique", selon laquelle les causes ultimes de tout phénomène social résident dans des actes, des croyances ou des attitudes individuelles.
Si cette méthode -philosophiquement libérale- est actuellement assez largement pratiquée et acceptée, elle a dû s'imposer contre des mouvements de pensée à présupposés holistes qui exercèrent une influence considérable sur les sciences sociales, tels le marxisme ou le structuralisme.

La liberté d'expression aujourd'hui. Avec Alain Finkielkraut sur Enquête&Débat.


(0)
474 Vues
0 commentaire
26.04.2011

L'intellectuel Alain Finkielkraut s'exprime sur différentes affaires ayant toutes en rapport de toucher aux limites de la liberté d’expression : affaire Zemmour, l'affaire ENS/Hessel, la constitution d'une liste noire des réactionnaires, ou encore le courant Alain Soral/Dieudonné et la censure qui les entour dans les médias officiels.

Entretien avec Raymond Boudon sur Enquête&Débat.


(0)
225 Vues
0 commentaire
02.02.2011

Raymond Boudon est l’un des sociologues français les plus connus et respectés actuellement dans le monde, alors qu'il reste quasiment inconnu du grand public en France.
Cet entretien permet de nous faire une idée d'un des grands défenseur de l'individualisme méthodologique en sciences sociales.

L'ordre spontané et l'égoïsme rationnel. Avec Alain Laurent accueilli par Alain Madelin et Students For Liberty Paris.


(0)
376 Vues
0 commentaire
20.12.2013

Alain Laurent, en tant qu'intellectuel libéral, s'interroge sur le pourquoi et le comment de l'ordre social en utilisant la méthode de l'individualisme méthodologie.
La célèbre "main invisible" a été conceptualisée par des penseurs de renom, notamment des sociologues : de la société ouvertes de Karl Popper aux effets de composition de Raymond Boudon en passant pas l'égoïsme rationnel d'Ayn Rand, c'est toute l'histoire de l'émergence de l'ordre spontané qui est ici convoquée.
Un document important pour comprendre l'approche des libéraux pour qui le facteur surdéterminant reste "l'action humaine" (Von Mises).