La métapolitique, approche historique. Avec Pierre de Meuse à l'Action Française.


(0)
247 Vues
0 commentaire
04.2016

Et si les bouleversement politiques ne faisaient qu'entériner un changement qui avait déjà eu lieu dans les esprits des individus composant le corps politique en question ?
C'est en tout cas la thèse de base de l'approche métapolitique qui nous invite à investir le combat culturel comme objectif prioritaire.

Une conférence organisée par le "Cercle Philippe Daudet".

Le déclin de la France. Avec Dominique Venner, Pierre de Meuse et Philippe Conrad chez Bernard Lugan sur Radio Courtoisie.


(0)
377 Vues
0 commentaire
04.02.2004

On emploie souvent le mot de "crise" pour décrire notre temps. Pourrait-on aller jusqu'à parler de "déclin" ou de "décadence" ?
En traçant quelques parallèles avec notre histoire nationale (Guerre de Cent Ans, Guerres de religion) et en s'appuyant sur une enquête menée auprès de plusieurs intellectuels de qualité (Marcel Gauchet, Jean-Paul Bled, etc), les invités de l'émission s'emploient à qualifier correctement les temps qui sont les nôtres.
L'aube n'est-elle jamais si proche qu'au plus noir de la nuit ?

La féodalité. Avec Dominique Venner, Pierre de Meuse et Philippe Conrad chez Bernard Lugan sur Radio Courtoisie.


(0)
450 Vues
0 commentaire
10.03.2004

Qu'est ce que la féodalité ? Ce système social, qui a existé en Europe pendant de longs siècles et qui incarnait un certain héritage culturel, n'est plus.
C'est l'État qui a écrasé ce cadre structurant, défenseur de la nation vivante. Nos manuels scolaires nous ont inculqué une admiration béate pour la façon dont les Bourbons ont écrasé la "féodalité", c’est-à-dire la noblesse et les communautés qu’elle représentait. 
En étranglant la noblesse et les communautés enracinées, cette dynastie détruisait le fondement de l’ancienne monarchie. Ainsi, à la fin du XVIIIe siècle, la Révolution individualiste (droits de l’homme) triomphait en France alors qu’elle échouait partout ailleurs en Europe grâce à une féodalité et à des communautés restées vigoureuses. 
La réalité, c’est qu’en France l’État n’est pas le défenseur de la nation. C’est une machine de pouvoir qui a sa logique propre, passant volontiers au service des ennemis de la nation et devenant l’un des principaux agents de déconstruction identitaire.
Devrions-nous renouer avec cette organisation millénaire ?

Les droites radicales en Europe de 1900 à 1960. Avec Philippe Conrad, Dominique Venner, Pierre de Meuse, Olivier Dard et Alain de Benoist sur Radio Courtoisie.


(0)
891 Vues
0 commentaire
11.09.2012

Qu’est-ce que notre époque peut retirer des exemples et des échecs des "droites radicales" européennes d’autrefois ?
Il en subsiste le souvenir d’un élan héroïque pour s’arracher aux pesanteurs du matérialisme, aux lois de l’économie. Un élan poétique vers un horizon de grandeur et de beauté.
Cela peut subsister dans des cœurs ardents, non pour imiter ce qui ne sera plus, mais pour inspirer de nouvelles énergies.

Actualité de la pensée d'Action Francaise. Par Pierre de Meuse à l'Action Française.


(0)
483 Vues
0 commentaire
15.01.2010

C'est Pierre de Meuse, historien, essayiste, qui se prête au jeu de l'analyse sans concessions des succès et des échecs de la pensée d'Action Française, pour s'employer ensuite à tracer des voies pour la contre-révolution.

L'immigration : mythes et poncifs. Avec Henry de Lesquen sur Radio Courtoisie.


(0)
434 Vues
0 commentaire
04.06.2012

Thème : l'immigration dans la campagne législative.
Avec Patrick Joly, Pierre Millan, Pierre de Meuse et Jean-Yves Le Gallou.