La recherche du Paradis. Avec Jean Delumeau au Collège de France.


(0)
165 Vues
0 commentaire
08.03.2012

Le pessimisme qui nous envahit aujourd’hui suscite plus que jamais une demande de paradis chez un public inquiet devant l’avenir. Jean Delumeau nous donne ici une synthèse de ses travaux en conservant l'itinéraire du "jardin des délices" au "bonheur éternel", en passant par l’attente de "mille ans de paix sur terre". Les interrogations d’aujourd’hui, sur le sens de la vie et de la mort, sont aussi présentes.
Cette conférence se présente donc comme une méditation, à base d’histoire, sur le thème de l’espérance.

Eschatologie : l'attente de l'Eglise, par Henri Blocher.


(0)
413 Vues
0 commentaire
1984

Les questions d'avenir, de fin des temps, de jugement et d'au-delà, sans parler d'Israël, du millénium et de l'Anti-Christ, font l'objet de nombreux débats dans le monde chrétien.
Mais ces thèmes ne sont pas seulement des sujets de controverses : ils sont aussi porteurs d'inquiétudes et d'espérances.
Henri Blocher, au travers de cette série de neuf conférences, se propose de faire le point en parcourant les données bibliques et en guidant le lecteur dans sa réflexion sur les différentes facettes de l'espérance chrétienne.

La recherche du Paradis. Avec Jean Delumeau au Collège de France.


(0)
460 Vues
0 commentaire
08.03.2012

Jean Delumeau nous invite à entrer dans la grande histoire de la représentation du paradis, au travers des différents âges du christianisme en Europe.
En effet, les artistes et les théologiens se sont souvent interrogés sur la manière de représentater ce lieu. D'ailleurs : le paradis est-il un lieu ? Peut-on le situer ?
Cette intervention nous questionne également sur la généalogie de nos croyances, et sur les rapports qu'elles entretiennent avec les conceptions philosophique et scientifique de leurs temps.

La conférence est introduite par Carlo Ossola.

Que reste-il du paradis ? Avec Jean Delumeau à l'Université de tous les savoirs.


(0)
331 Vues
0 commentaire
25.12.2000

Le paradis (chrétien) a une histoire qui est celle de ses évocations successives, même si les fondements scripturaires sont restés les mêmes.
Ces évocations constituent les révélateurs d'une évolution globale. Elles accompagnèrent les transformations de notre civilisation avec la promotion de la musique, la maîtrise de la perspective, le succès prodigieux des coupoles, la naissance du protestantisme et celle de la science moderne.
Vint un moment où ciel et paradis ne coïncidèrent plus. Depuis la fin du XVIIIe siècle, l'au-delà est devenu infigurable. Est-ce à dire qu'il n'existe pas ?