Le multiculturalisme menace-t-il notre civilisation ? Avec Mathieu Bock-Côté et Michel de Jaeghere pour les Eveilleurs d'Espérance à Versailles.


(0)
89 Vues
0 commentaire
15.12.2017

De la fragilisation des grands repères historiques qu'entraine l'adoption de l'idéologie multiculturaliste est né, dans une grande partie de la population, le sentiment d'être culturellement dépossédé. Car l'homme sans histoire, sans culture et sans civilisation n'est pas libre : il est nu et condamné au désespoir.
Cette situation va-t-elle pousser les peuples à la révolte ? Accepterons-nous encore longtemps cette fausse harmonie sociale également appelée "vivre-ensemble" par la propagande officielle ?

Notes de lecture, par Michel Drac.


(2)
5125 Vues
0 commentaire
2017

Michel Drac, analyste politique et prospectiviste bien connu, s'arrète sur quelques livres importants qui parlent de notre époque, de ses dérives et qui donnent une idée de la dynamique historique qui est la notre.

Le racisme anti-blanc : notes de lecture, par Michel Drac.


(0)
308 Vues
0 commentaire
2017

Michel Drac, analyste politique et prospectiviste bien connu, s'emploie ici à comprendre les origines et la réalité du racisme anti-blanc.
Ce travail est mené par la lecture de plusieurs livres dont les contenus sont ici exposés clairement.

Union des droites, union des souverainistes : quel avenir pour le camp national ? Débat entre Pierre-Yves Rougeyron et Gabriel Melaïmi au Cercle Souveraineté et Identité toulousain.


(0)
148 Vues
0 commentaire
07.11.2017

Après l'élection d'Emmanuel Macron, l'union des souverainistes est-elle aujourd'hui possible, au-delà des étiquettes de droite et de gauche ?
Pierre-Yves Rougeyron, président du Cercle Aristote et de la revue Perspectives Libres, débat sur l'avenir du camp national avec Gabriel Melaïmi, ex-directeur de campagne de Julien Aubert pour la présidence des Républicains et ancien vice-président des Jeunes de la Droite Populaire au sein de l'UMP.

Entre multiculturalisme et nationalisme : quelle place pour l'identité québécoise ? Débat entre Mathieu Bock-Côté et Stéphane Dion à l'Université Laval.


(0)
92 Vues
0 commentaire
03.04.2012

Stéphane Dion, député libéral de Saint-Laurent-et-Cartierville, et Mathieu Bock-Côté, sociologue et chroniqueur, répondent à la question posée par le Comité Régional des Jeunes du Parti Québécois de la Capitale-Nationale, en collaboration avec le Parti Québécois de l'Université Laval : le modèle multiculturel canadien peut-il satisfaire le particularisme québécois ?
S'en suit un débat inévitable pour deux visions radicalement différentes de la nation, du peuple et des conditions d'accueil et d'intégration des ressortissants étrangers.

La pensée du politique : histoire et perspectives. Avec Claude Lefort au Collège de France.


(0)
93 Vues
0 commentaire
16.04.2008

Claude Lefort se propose d’éclairer la nature de la démocratie moderne à travers la distinction entre la politique (essentiellement tournée vers la considération du régime) et le politique, qui veut en penser les conditions sociales.
La science politique méconnaît la nature profonde de la démocratie parce qu’elle laisse dans l’ombre la société dans laquelle elle s’est formée.
La démocratie n’est pas localisable dans la société : elle est une forme de société. Dans l’Ancien Régime, le pouvoir monarchique était incorporé dans la personne du prince. La démocratie introduit dans cette perspective un bouleversement : le pouvoir n’est plus incorporé, c’est un lieu vide.
Le conflit est alors institutionnalisé, le pouvoir dans une démocratie ne peut exister qu’en quête de sa légitimité. La démocratie n’est pas réductible à un certain nombre d’institutions.

La conférence est suivie d'une session de questions posées par Pierre Rosanvallon auxquelles Claude Lefort répond.

Charles Taylor et le Moi, jamais sans les autres. Avec Patrick Savidan et Bernard Gagnon sur France Culture.


(0)
129 Vues
0 commentaire
23.02.2012

Il est impossible de saisir toute la richesse et toute la complexité de l'identité du sujet moderne sans considérer comment notre conception du moi s'est développée à partir des images anciennes de l'identité humaine. Il s'agit donc de comprendre la révolution inouïe qui a fait que les modernes se voient comme des êtres doués d’intériorité, comme des "moi" ayant une profondeur.
C'est le travail qu'a mené Charles Taylor dans son ouvrage Les Sources du moi et qui nous est présenté ici.

Emission "Les Chemins de la philosophie", animée par Adèle Van Reeth.

Qu'est-ce que l'identité chrétienne ? Avec Rémi Brague pour les Alternatives catholiques à Lyon.


(0)
189 Vues
0 commentaire
09.02.2017

Une rencontre avec Rémi Brague où un certain nombre de questions lui sont adressées autour de la notion d'identité européenne et de ses liens avec le christianisme.
Après un retour rapide sur son parcours qui l'a amené à produire ses travaux, il revient longuement sur les tensions entre cultures vernaculaires et universalisme au sein du christianisme.