Jacques Bainville et les conséquences politiques de la paix. Avec André Jacques à Cercle Jean-Baptiste Lynch à Bordeaux.


(0)
271 Vues
0 commentaire
26.05.2016

Les conséquences politiques de la paix, écrit en 1919 lors de la signature du Traité de Versailles, annonce avec vingt ans d'avance comment les erreurs de jugement des vainqueurs aboutiront au pacte germano-soviétique, à l'invasion de la Pologne, à l'Anschluss et à la seconde guerre mondiale. Il prédit également la scission entre Tchèques et Slovaques, l'éclatement de la Yougoslavie, la renaissance du panslavisme et l'anarchie de la Russie actuelle.
Mais comment Jacques Bainville a-t-il pu faire preuve d'une telle préscience ?
Retour sur la genèse et le contenu de ce "classique de la pensée française en politique internationale" (Georges-Henri Soutou).

Jacques Bainville, un prophète de la politique. Avec Christophe Dickès sur Canal Académie.


(0)
471 Vues
0 commentaire
09.2008

Connu pour sa remarquable biographie de Napoléon et son Histoire de France, constamment rééditées jusqu'à nos jours, Jacques Bainville fut aussi un analyste hors pair de la politique internationale.
La diffusion de ses idées et de ses écrits allait bien au-delà de sa famille politique, l'Action française. Bainville considérait que la politique est régie par des lois et qu'elle est toujours l'œuvre des hommes. De l'expérience de ceux-ci et des grandes permanences de l'histoire, il est possible de déduire le futur et de se prémunir par l'action des dangers qu'il recèle.
Dans un livre prophétique, Les conséquences politiques de la paix, publié en 1919, Bainville annonça tout l'entre-deux-guerres : l'avènement de Hitler, l'Anschluss, l'invasion de la Tchécoslovaquie, le pacte germano-soviétique, l'agression contre la Pologne et la nouvelle guerre européenne qui s'ensuivit.
Jacques Bainville ne fut pas écouté. Il mourut en 1936, avant la catastrophe que la France n'avait pas su conjurer.
C'est la pensée de cet homme étonnant que Christophe Dickès nous présente.

Le Maréchal Lyautey : en 1912, du Maroc à l'Académie française. Avec Arnaud Teyssier sur Canal Académie.


(0)
457 Vues
0 commentaire
2005

Arnaud Teyssier évoque la jeunesse de Lyautey, ses voyages, ainsi que sa psychologie et sa pensée politique.
Homme complexe, parfois égocentrique, le français qui aura le plus marqué l'histoire du Maroc garda tout au long de sa vie une amertume, un goût d’inachevé...
Il fut élu à l’Académie française en 1912, avant d’être maréchal.

Jacques Bainville : une vision de l’histoire. Avec Christophe Dickès au Cercle Aristote.


(0)
487 Vues
0 commentaire
11.02.2010

Un essai de synthèse de la vision historique de Jacques Bainville, en développant les axes les plus marquants de son oeuvre, à savoir le rétablissement de l'idée monarchique, le souci pédagogique et la vision politique chevillée à l'histoire.

La marche irrésistible du Nouvel Ordre Mondial, par Pierre Hillard au Local.


(1)
397 Vues
0 commentaire
27.10.2011

Toutes les époques ont leur idéologie. En ce début du XXIe siècle, le seul débris qui surnage après un siècle chaotique et tragique, c'est le mondialisme. Le but est de créer de grands blocs géoéconomiques standardisés européens, nord-américains, sud-américains, asiatiques, etc., au sein desquels les nations seront broyées et dont la réunion constituera l'armature d'une gouvernante mondiale. Ainsi, ces blocs corsetés par la même idéologie et dont les populations auront été au préalable alignées dans leur structure mentale sur les critères édictés au sommet, accoucheront d'une humanité unie, interchangeable et nomade.