Pierre-Yves Rougeyron : grand entretien pour le Cercle Aristote.


(0)
157 Vues
0 commentaire
05.2018

Pour ce grand entretien, Pierre-Yves Rougeyron revient sur l'actualité politique et géopolitique des mois d'avril et de mai 2018.
Une analyse où les actualités nationale et internationale sont passées au crible de l'intérêt français souverain.

 PARTIE 1 :
 - Actualité du Cercle Aristote
QUESTIONS NATIONALES
 - Chroniques de la soumission (Exit Tax, condamnation de Zemmour, affaire Marin, les dysfonctionnements du Samu, antifas et black block, l'agression de Robert Ménard, le politiquement incorrect comme sous-gauchisme, l'agitation identitaire)
 - L'Union des droites
 - La société inclusive
 - L'immigration climatique
 - L'Impolitique (Macron paye ses factures)
 - La Nouvelle-Calédonie

 PARTIE 2 :
QUESTION INTERNATIONALES
 - Le budget européen
 - Syrie
 - Iran
 - Les sanctions américaines
 - La question palestinienne
 - Les législatives libanaises
 - La révolution colorée arménienne
 - La Corée
 - La Birmanie
 - Le Bréxit
 - L'Italie
QUESTIONS ÉCONOMIQUES
 - La doctrine de la participation est-elle encore d'actualité ?
 - Les limites de la croissance
 - Le libertarisme
DOCTRINE
 - Giscard et le Petit-Clamart
 - Pour en finir avec Mai 68

La pensée néoconservatrice américaine : caractéristiques et objectifs. Avec Clément Nguyen pour l'Université Réelle à Montpellier.


(0)
129 Vues
0 commentaire
12.05.2018

L'intervention du géopolitologue Clément Nguyen vise à donner une définition plus claire du néoconservatisme, en remontant aux origines de ce courant de pensée politique américain apparu à la fin du XXe siècle en réaction au relativisme culturel de la Nouvelle gauche des années 1960.
Essentiellement actifs sur des questions de politique extérieure, les "néocons" portent la conviction que le modèle américain de démocratie libérale est moralement supérieur à tout autre type de régime. Ils vont dès lors chercher à orienter les forces de projections américaines dans le sens de leur internationalisme mâtiné de messianisme démocratique.

Europa, Eurasia ? Identité et géopolitique du grand espace continental. Avec Robert Steuckers sur Méridien Zéro.


(0)
152 Vues
0 commentaire
02.02.2018

À l'occasion de la sortie de la trilogie Europa aux éditions Bios, Robert Steuckers est invité à faire le point sur les origines et le destin de notre continent.
L'occasion de revenir sur son parcours personnel qui l'a amené à réfléchir en profondeur à notre identité.

Émission "La méridienne", animée par Pascal Lassalle.

La question kurde. Avec Tancrède Josseran à Grenoble.


(0)
187 Vues
0 commentaire
2011

Le sort du peuple kurde, qui compte plus de 30 millions de personnes, a été scellé à la chute de l’Empire ottoman, au lendemain de la Première Guerre mondiale.
À cheval sur quatre états-nations différents (Turquie, Syrie, Iran et Irak), ce peuple continue à rêver d’autonomie, voire d’indépendance...

Une conférence prononcée dans le cadre du festival de géopolitique et de géoéconomie de l'Ecole de Management de Grenoble.

1973-2015, quelles dates clés ? Avec Gérard Chaliand pour Diploweb.


(0)
185 Vues
0 commentaire
2016

Le géopoliticien spécialiste des conflits armés Gérard Chaliand nous fait un tour d’horizon très pédagogique des dates clés à l’échelle mondiale entre 1973 et 2015. Un panorama indispensable pour distinguer les ruptures et les continuités, faire la différence entre "le bruit" et l'essentiel.
 00:00 : Pourquoi 1973-1974 marquent-elles une inflexion ?
 01:36 : Pourquoi 1979 est-elle une date charnière ?
 05:23 : Quel sens donner à 1989-1991 ?
 09:02 : Comment comprendre l’année 2001, le glissement vers 2003 et ses dérives ?
 19:26 : Comment résonnent 2007-2008 à vos oreilles ?
 21:50 : De quoi les attentats de 2015 en France sont-ils le produit ?

La véritable histoire de Daech. Avec Youssef Hindi et Jean-Michel Vernochet chez E&R à Nantes.


(0)
532 Vues
0 commentaire
13.02.2016

Le Moyen-Orient, région traversée par les grands empires depuis l’Antiquité et où convergent les destinées du monde, a vu naître Daech, fils d’Al-Qaïda et de la CIA et petit-fils du wahhabisme. Cette entité qui paraît surgir du néant offre un spectacle apocalyptique dont nous avons parfois du mal à comprendre le sens.
Pour cela, nous devons remonter aux origines du wahhabisme, cette doctrine que l’islamologue Jean-Michel Vernochet a identifiée comme étant un véritable "contre-islam" ayant pour vocation de détruire la religion musulmane de l’intérieur. Les massacres de masse, les destructions, la rage meurtrière de ces hordes téléguidées depuis Riyad, Doha et Washington et assistées par Tel Aviv, contre la Libye, la Syrie et l’Irak, ont donc une cause et une finalité autant politique qu’eschatologique.
Car derrière la montée en puissance de Daech, l’Etat Islamique, ne faut-il pas également voir la réalisation du plan Oded Yinon appelant au dépeçage du Proche Orient ? C'est en tout cas la thèse que développe le chercheur Youssef Hindi.
Enfin, des parallèles frappant sont tracés entre le bolchévisme du début du XXe siècle et Daech, nouvelle entité révolutionnaire messianique de notre temps.

Pour une lecture profane des conflits. Avec Georges Corm pour Citéphilo à Lille.


(0)
524 Vues
0 commentaire
20.11.2015

Impossible de comprendre aujourd’hui les logiques de guerre qui déchirent le Proche et le Moyen-Orient sans faire un sort, au préalable, à la thèse débilitante du "choc des civilisations" et aux slogans de la lutte contre le "terrorisme transnational islamiste".
C’est à cette tâche que s’attelle Georges Corm en analysant d’abord les mécanismes qui ont permis, depuis les années 90, de paralyser les oppositions aux guerres injustes, en dénonçant ensuite sans relâche l’instrumentalisation de prétendues valeurs politico-religieuses tout comme la relation perverse entre les intérêts géo-politiques de certains Etats et leur prétention à défendre dans l’ordre international des idéaux religieux.
En récusant enfin, du côté des pays "occidentaux", l’application scandaleusement sélective du droit international aux situations conflictuelles.
L’accent est ainsi mis non seulement sur la possibilité d’une lecture profane des conflits mais sur la nécessité d’une conception résolument universaliste de la laïcité.

Une conférence conduite par Alain Lhomme et Gérard Engrand.

Islam, l'avenir de la Tradition entre révolution et occidentalisation. Avec Charles Saint-Prot aux Chroniques de la Vieille Europe sur Radio Courtoisie.


(0)
367 Vues
0 commentaire
24.11.2010

L'Islam obsède et déconcerte un monde occidental qui le connaît mal, le comprend peu et s'étourdit de termes employés à tort et à travers : "islamisme", "jihadistes", "salafisme", "wahhabisme".
Charles Saint-Prot nous montre en quoi l'Islam orthodoxe, sunnite, se caractérise par une adhésion du plus grand nombre des musulmans à une Tradition qui n'a jamais exclu le réformisme et ne peut être confondue avec un conservatisme rigide ou avec des courants minoritaires caractérisés par leur sectarisme révolutionnaire ou avec le terrorisme.
Il nous décrit l'évolution intellectuelle, sociopolitique et juridique de la pensée musulmane et montre en quoi la Tradition islamique constitue une meilleure réponse aux dérives sectaires extrémistes qu'une occidentalisation qui conduirait à une négation de la civilisation musulmane.
Entre la révolution et l'aliénation, la Tradition vivante est l'expression d'un Islam qui doit faire l'effort de concilier la fidélité au dogme immuable et la prise en compte des évolutions.

Une émission présentée par Patrick Péhèle et Lucien Valdes.