Histoire de l'industrialisation de l'élevage, de 1860 à nos jours. Avec Fabrice Nicolino à Drucat-le-Plessiel.


(0)
78 Vues
0 commentaire
11.09.2016

Dans cette conférence, Fabrice Nicolino revient sur les révolutions qui ont ébranlé l'agriculture : la standardisation à outrance et la mécanisation des cultures et de l'élevage, l'utilisation des pesticides et des engrais, l'influence grandissante des ingénieurs agronomes, le remembrement des terres, la limitation des semences, la mise de l'agriculture au service de l'industrialisation. Et aujourd'hui, le braquage des terres à l'étranger pour pallier le manque de surface agricole.
Il déplore ces commandos français venus de l'Inra, de la recherche, de la haute administration, du syndicalisme paysan officiel qui, enivrés d'Amérique, ont sauté sur les campagnes, fusillant sans jugement quelques millions de paysans, enfermant à triple tour veaux, vaches et cochons, inondant les champs de nouvelles molécules chimiques, et finissant la journée en se tapant dans le dos de contentement.
Reste aujourd'hui une question : ce qui a été fait peut-il être défait ? Oui, nous dit-il !
Une autre histoire était possible. Un autre monde reste à construire. Fabrice Nicolino nous bouscule et appelle à retrouver la raison ainsi que, pour citer Paul Ricoeur, "la simplicité des choix fondamentaux".

La France, une puissance ? Avec Christian Harbulot et Pierre Stadere sur Méridien Zéro.


(0)
88 Vues
0 commentaire
19.02.2016

Cette émission animée par Jean-Louis Roumégace nous propose une réflexion sur la notion de puissance et les difficultés que la France éprouve avec ce concept redevenu pourtant essentiel.
L'invité principal est Christian Harbulot, fondateur de l'Ecole de Guerre Economique (EGE) de Paris et ancien maoïste. Il est accompagné de Pierre Stadere qui nous apporte sa propre connaissance de l'histoire et des enjeux économiques pour élargir les points de vue.

Changer de révolution : l'inéluctable prolétariat. Avec Jacques Ellul répondant aux questions de Joyce Main Hanks.


(0)
70 Vues
0 commentaire
23.11.1981

Le prolétariat, affirme Jacques Ellul, n’a pas été un produit du seul capitalisme, mais bien de la société industrielle elle-même. Ainsi, la révolution soviétique, la "voie chinoise", tout comme l’évolution du tiers monde, aboutissent à la création d’un immense prolétariat mondial.
Toutes les révolutions ont échoué, en cédant à la fatalité industrielle et technicienne du capitalisme qu’elles entendaient combattre.
Et pourtant, au début des années 80, la première vraie révolution semble devenir possible. Pour quelles raisons ? À quelles conditions ? Sommes-nous encore capables d’une véritable espérance révolutionnaire ?

Le capitalisme vert. Avec Fabrice Nicolino au salon Primevère à Lyon.


(0)
131 Vues
0 commentaire
13.03.2011

Le développement durable ? Une vaste blague. Le Grenelle de l'environnement ? Une mascarade. Nos députés ? À la solde des lobbies. Nicolas Hulot et sa fondation ? D'aimables boy-scouts. WWF, Greenpeace... ? Assagis, pire : compromis !
Il y a urgence à fonder une nouvelle écologie, combative et lucide, pour pouvoir parer à la catastrophe environnementale, et croire en l'avenir.
Cette conférence est un appel au réveil historique des consciences.

Saint-Simon, aux sources de la sociologie et du socialisme. Avec Pierre Musso à l'Institut d'Etudes Avancées de Nantes.


(0)
115 Vues
0 commentaire
26.04.2016

Le nom d’Henri Saint-Simon (1760-1825) est plus célèbre que son œuvre qui a subi de multiples lectures déformantes, à commencer par l’école saint-simonienne. Ayant exercé une grande influence au XIXe siècle, son œuvre est à la source des grandes idéologies contemporaines.
Quatre grands courants de pensée sont issus directement de la pensée de Saint-Simon :
 - le positivisme d’Auguste Comte, son disciple et collaborateur ;
 - des socialismes dont celui de Pierre Leroux, la pensée anarchiste de Proudhon, et surtout le marxisme ;
 - un courant de la sociologie inaugurée par Emile Durkheim et Marcel Mauss ;
 - l’école saint-simonienne, elle-même multiforme.
Saint-Simon fait émerger la problématique sociologique, notamment le concept de société et de changement social. Il conçoit même un nouveau système social, puis cherche une méthode pour le réaliser. Une préoccupation permanente traverse sa réflexion : "faire une combinaison ayant pour objet d’opérer la transition de l’ancien au nouveau régime social". Après la Révolution française qu’il considère comme inachevée, Saint-Simon veut changer l’ordre des choses au bénéfice de la "classe la plus pauvre", ouvrant la voie au socialisme.

Accélération technologique : comment ne pas devenir fou ? Avec Bernard Stiegler à la Bambouseraie d'Anduze.


(0)
207 Vues
0 commentaire
15.07.2016

Parmi les différents axes de recherche du philosophe Bernard Stiegler, le numérique et l'automatisation mondiale du travail ont pris une part importante dans sa réflexion sur l'avenir de la société.
Dans les 20 prochaines années, des millions d'emplois salariés auront irréversiblement disparu au profit de la robotisation des tâches, qu'elles soient manuelles ou administratives. Cannibalisés par les technologies capitalistiques, médusés par l'accélération phénoménale de l'innovation technologique et la puissance totalement inédite qu'elle engendre (5 milliards de smartphones, 1 milliard de sites internet), nous nous trouvons dans l'incapacité de nous y adapter, parce que le temps des savoirs de l'homme est infiniment plus lent que le temps du numérique. C'est la disruption.
Cela fait obligation de reconsidérer à nouveaux frais la question du travail, des savoirs, de leur transmission, de l'avenir, de féconder par de nouvelles idées et de nouveaux rêves une autre réalité individuelle et collective, pour que le raz-de-marée de technologies conçues à des fins d'assujettissement ne nous entraîne pas dans la désertion de soi, l'abstention politique, la radicalisation des croyances et la violence. Dans une folie massifiée.

Une soirée organisée par la librairie La porte des mots.

Pierre-Yves Rougeyron : grand entretien pour le Cercle Aristote.


(0)
322 Vues
0 commentaire
10.2016

Pour ce Grand Entretien, Pierre-Yves Rougeyron revient sur l'actualité politique et géopolitique du mois d'octobre 2016.

PARTIE 1 :
00 - Actualité du Cercle Aristote 00:00
 POLITIQUE INTERIEURE
01 - Dossier spécial Eric Zemmour 03:25
02 - Ter***isme ordinaire : femmes et "déséquilibrés" 01:05:08
03 - Sondage Institut Montaigne (29% des Musulmans pour la ch**ia) 01:07:30
04 - Calais : barre des 10 000 migrants franchie 01:12:52
05 - Canonisation de Mère Teresa : catholique extrémiste ? 01:17:40
06 - Hollande : Homme d’Etat de l’année ; médaille pour les victimes du ter***isme 01:22:52
07 - Démission d’Emmanuel Macron avant les présidentielles. Quelle stratégie ? 01:23:53
08 - Dossier Sarkozy : affaires Bygmalion/Libye/Buisson ; "Nos ancêtres les Gaulois" 01:35:17
09 - Alstom : arrêt de la production à Belfort. 400 personnes licenciées 01:50:30

PARTIE 2 :
10 - Sapin : la France n’a pas besoin d’exiger les arriérés d’impôts à Apple 00:00
11 - Bruno Le Maire et les emplois-rebonds 05:46
12 - Marisol Touraine : "En 2017 le trou de la sécu aura disparu" 07:45
13 - La fuite des cerveaux dans la recherche 12:53
14 - La France remplace le Famas par le HK 416 allemand 18:58
15 - Opération Sentinelle : agacement des forces armées 21:23
16 - Zone naturiste à Paris : une idée "très sympa" pour Hidalgo 23:27
 POLITIQUE EXTERIEURE
17 - Italie : mouvement 5 étoiles dans la tourmente ; Raggi refuse les JO 27:00
18 - Elections régionales en Allemagne : Merkel paie-t-elle sa politique migratoire ? 31:54
19 - Syrie : l’armée américaine bombarde des positions de l’armée syrienne 34:00
20 - Affaire Bahamas Leaks avec Neelie Kroes 42:33
21 - Bayer rachète Monsanto : la fusion de tous les dangers ? 44:48
22 - Premier débat Clinton-Trump 49:39
23 - Premier enfant conçu avec les gènes de trois parents 01:00:18
24 - Premier drapeau LGBTQ dans l’espace 01:04:34
25 - Situation au Venezuela 01:07:32
26 - Partenariat économique de 30 milliards de dollars du Japon vers l’Afrique 01:09:15
27 - Véto d’Obama à l’enquête du Congrès sur le rôle de l’Arabie Saoudite dans le 11 sept. 01:11:11
 ECONOMIE
28 - Deutsche Bank : le prochain Lehman Brothers ? 01:13:26
29 - Faillite de l’armateur sud-coréen Hanjin 01:17:17
30 - Augmentation de la dette chinoise 01:21:31
31 - Les DTS peuvent-ils remplacer le dollar comme monnaie de réserve mondiale ? 01:25:05
 CULTURE
32 - Dialogue entre les différents courants souverainistes 01:28:10
33 - Souveraineté nationale et "principe de subsidiarité" 01:28:50
34 - Peut-il y avoir un pouvoir sans abus de pouvoir ? 01:29:59
35 - Décès de Shimon Peres, dernier père fondateur d’Israël 01:31:04
36 - Disparition d’Yves Meudal, membre du commando Kieffer 01:40:05
 AUTRE
37 - Initiative 01:42:44

Penser et agir la puissance au XXIe siècle. Avec Frédéric Lordon et Bernard Stiegler pour Ars Industrialis au Théâtre Gérard Philipe à Saint-Denis.


(0)
301 Vues
0 commentaire
21.05.2016

On ne saurait aujourd'hui penser une puissance publique sans penser la puissance en tant que telle, et on ne saurait penser la puissance au XXIe siècle sans passer par Spinoza - qui passe lui-même par Aristote, dont le concept de puissance inspire sans doute aussi Simondon, le penseur du préindividuel et de l'individuation.
La puissance devient privée et technologique au cours du XIXe siècle, et, jusqu'à nos jours, ne cesse de se transformer : cette puissance se nomme alors le capitalisme, dont l'organisation économique aussi bien qu'épistémique est constituée par les technologies du calcul et à travers ce que nous appelons le processus de grammatisation en tant que processus de discrétisation - c'est à dire d'abstraction.
C'est depuis ces perspectives très générales que Frédéric Lordon est invité à s'exprimer.