Que faire de la Troïka ? Avec Liêm Hoang-Ngoc chez ATTAC à Luxembourg.


(0)
83 Vues
0 commentaire
01.04.2015

"Vous venez juste de tuer la Troïka" a confié le 30 janvier dernier le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem au désormais célèbre ministre des finances grec Yanis Varoufakis. Mais en avons vraiment fini avec le trio Union Européenne, FMI, Banque Centrale Européenne ?
Car s'il est vrai que l'arrivée au pouvoir, en Grèce, d'un gouvernement en rupture totale avec les plans d'austérité imposés par les traités européens est non seulement un séisme national mais aussi européen, il ne faut pas enterrer pour autant celle-ci, sans pour autant faire nôtre la déclaration du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker qui avait cru bon de rappeler qu' "Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités".
Il est donc bien sûr question du cas grec et de ses difficiles négociations avec la Troïka qui a été rebaptisée pour l'occasion "les institutions" puis "le groupe de Bruxelles", groupe dans lequel se trouve le Mécanisme Européen de Stabilité qui possède près de 44 % de la dette grecque et dont le siège est situé au Luxembourg.
Liêm Hoang-Ngoc fait également un rapide état des lieux des politiques d’austérité qui continuent de faire des ravages dans la zone euro et présente quelques alternatives à y opposer afin de favoriser l'activité économique, entre autres via une refonte de la politique budgétaire de l'Union européenne et des états membres.

Le Système Dette. Avec Eric Toussaint chez ATTAC à Luxembourg.


(0)
129 Vues
0 commentaire
03.05.2018

De l'Amérique latine à la Chine en passant par la Grèce, la Tunisie et l'Égypte, la dette a été utilisée comme une arme de domination et de spoliation.
Le recours à l'endettement extérieur et l'adoption du libre-échange constituent à partir du XIXe siècle un facteur fondamental de la mise sous tutelle d'économies entières par les puissances capitalistes.
La Grèce des années 2010 est un exemple supplémentaire d'un pays et d'un peuple privés de liberté sous le prétexte de rembourser une dette illégitime.
Cette dictature de la dette n'est pas inéluctable. En deux siècles, plusieurs États ont annulé leurs dettes avec succès. Eric Toussaint analyse les répudiations réalisées par le Mexique, les États-Unis, Cuba, le Costa Rica et la Russie des soviets. Il met en lumière et actualise la doctrine de la dette odieuse.
Ce travail donne les clés indispensables pour comprendre la mécanique implacable de la dette et l’évolution du monde capitaliste au cours des deux derniers siècles.

Les classes dirigeantes françaises : notes de lecture, par Michel Drac.


(2)
6155 Vues
0 commentaire
2017

Michel Drac, analyste politique et prospectiviste bien connu, s'emploie ici à mettre à jour les divers réseaux de pouvoir français.
Personnalités médiatiques, partis politiques, structures semi-clandestines : l'étude de plusieurs ouvrages consacrés à ces objets d'étude et rendus sous forme de notes de lecture nous aide à comprendre la manière dont le pouvoir français est structuré.

La Grèce, de l'Empire ottoman à l'Union européenne. Avec Olivier Delorme chez les Amis du Monde diplomatique à Montpellier.


(0)
129 Vues
0 commentaire
10.03.2017

Olivier Delorme, agrégé d’histoire et maître de conférences à Sciences-Po Paris a écrit une somme en trois volumes, La Grèce et les Balkans, directement en rapport avec le sujet traité dans cette conférence.
Depuis l’indépendance en 1832, la Grèce a presque toujours été sous une tutelle étrangère : ce fut l'Angleterre après la guerre civile de 1947 à 1949, puis vinrent les USA et aujourd'hui c'est l'Allemagne qui a repris ce rôle. Quant à l'Europe de la CEE, elle a été remplacée par une Union européenne ultra-libérale dont la monnaie (l'Euro) défavorise les pays les plus pauvres.
Seule une sortie intelligente de l'Euro-zone, c'est à dire avec l'appui et l'accompagnement des pays les plus riches de l'Union européenne, permettrait d'éviter à la Grèce de s'enfoncer toujours plus dans la récession.

Mais que pense la Nouvelle Droite ? Avec Alain de Benoist sur Radio Vraiment Libre.


(0)
527 Vues
0 commentaire
17.05.2006

Alain de Benoist, qu'on a longtemps présenté comme le chef de file de la "Nouvelle Droite", reste aujourd'hui mal connu.
Intellectuel atypique, qui a toujours voulu être fidèle à la pensée critique, il appartient au petit nombre des penseurs français étudiés à l'étranger.
Retour sur son parcours et son travail d'intellectuel avec cette émission qui lui est consacrée.

L'Union européenne a-t-elle une politique étrangère ? Avec Jacques Sapir et Jacques Myard à Sciences-Po.


(0)
512 Vues
0 commentaire
30.09.2015

Ukraine, Sahel, Moyen-Orient… Des foyers de conflit ont éclos dans toutes les périphéries de l’Union européenne ces dernières années. Face à la montée des périls, la réaction de l’UE fait l’objet de nombreuses polémiques : inexistante car divisée pour les uns, instrument agressif de Washington pour les autres… Partisans et opposants d’une politique étrangère commune y ont trouvé de quoi confirmer leurs positions préalables.
Mais qu’en est-il vraiment ? Les initiatives de l’UE correspondent-elles aux intérêts de ses pays membres ? Vers quels alliés peut-elle se tourner pour lutter contre l’Etat Islamique et ses satellites ? Quelle attitude adopter à l’égard de la Russie poutinienne ?

Une conférence organisée par l'association "Critique de la Raison Européenne".

Les Ottomans : des états à l’Empire. Avec Henry Laurens sur la RTS.


(0)
514 Vues
0 commentaire
10.2015

En compagnie d’Henry Laurens, l'émission "Histoire Vivante" se penche sur l'épopée de l’Empire Ottoman (1299 à 1923). Car après plus de 20 ans consacrés à l’Histoire de la Palestine, le titulaire de la chaire d’histoire contemporaine du monde arabe du Collège de France agrandit son territoire de recherche pour l’orienter en direction de l’Empire Ottoman.
L'occasion de s'interroger sur les liens qui existent entre la Palestine et lʹEmpire Ottoman, lʹémergence du nationalisme dans lʹEmpire Ottoman et la question judéo-chrétienne.
D'autres problématiques plus actuelles sont aussi traitées, comme l'émergence de l'Intégrisme par la rencontre du wahabisme et d'Ibn Quelle ou lʹimplication répétée de lʹOccident dans cette région du monde.

Un parcours intellectuel : Alain de Benoist pour le Cercle Kritik.


(0)
664 Vues
0 commentaire
07.2016

Alain de Benoist, qu'on a longtemps présenté comme le chef de file de la "Nouvelle Droite", reste aujourd'hui mal connu. Intellectuel atypique, qui a toujours voulu être fidèle à la pensée critique, il appartient au petit nombre des penseurs français étudiés à l'étranger. En France, il reste ostracisé dans certains milieux, qui ne l'ont généralement pas lu. Trop de malentendus sont venus brouiller la perception de son oeuvre. Cet entretien est l'occasion de les dissiper.
Un échange qui permet à Alain de Benosit de revenir entre autres sur son parcours militant, la formation du GRECE, ses activités de publications ainsi que les thèses qu'il a défendu au cours de sa vie. Des hommes et des idées, des livres et des rencontres. Le tout esquissant la physionomie de l'époque et le visage de l'auteur.