Education, autogestion, éthique. Avec Normand Baillargeon et Hugues Lenoir sur Radio Libertaire.


(0)
40 Vues
0 commentaire
07.02.2011

Rien ne semble aussi universellement admis aujourd'hui que l'idée d'une crise de l'éducation. La persistance des inégalités et le soupçon que les systèmes scolaires oeuvrent à les reproduire, la remise en question de la neutralité des savoirs et de l'universalisme des valeurs nourrissent ce diagnostic.
Pour s'interroger sur les conditions d'existence d'un savoir et sur les conditions de possibilité de sa transmission, Normand Baillargeon et Hugues Lenoir partagent leurs réflexions stimulantes sur le rôle de l'éducation comme moyen d'émancipation.

Émission "Trous Noirs".

Le projet Ars Industrialis. Avec Bernard Stiegler sur la RTS.


(0)
212 Vues
0 commentaire
06.2016

C'est à l'initiative de Bernard Stiegler que l'association Ars Industrialis a été créée le 18 juin 2005 en se présentant alors comme une "Association internationale pour une politique industrielle de l’esprit".
Car à notre époque, la vie de l'esprit, selon les mots d'Hannah Arendt, a été entièrement soumise aux impératifs économiques, et aux impératifs des industries culturelles, et des industries de l’informatique et des télécommunications. Ce secteur peut être défini comme celui des technologies de l’esprit.
À la critique du dévoiement de ces technologies comme instruments de contrôle des comportements, c'est à dire des désirs et des existences, Ars Industrialis associe la proposition centrale de former une écologie industrielle de l'esprit.
Retour sur la trajectoire et la dynamique Ars industrialis en compagnie de Bernard Stiegler et des nombreuses personnes qui se sont agrégées au projet.

Qu'est-ce qu'un philosophe français ? L'analyse sociologique d'une institution de savoir. Avec Jean-Louis Fabiani à l'École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques.


(0)
503 Vues
0 commentaire
19.04.2011

Peut-on traiter de la philosophie en sociologue ? Comment rendre compte d’une discipline comme de n’importe quelle autre activité sociale ou culturelle ?
Longtemps, les philosophes ont repoussé les tentatives de la part des sociologues et des historiens pour élargir le champ du questionnement.
Les choses sont différentes aujourd’hui et on peut proposer une autre manière d’écrire l’histoire de la philosophie, à la fois respectueuse des concepts et soucieuse de leur vie sociale, à travers les modes de présence des livres philosophiques, des dispositifs institutionnels qui installent la discipline dans le monde social et de l’engagement des philosophes dans les disputes de leur époque.
Il s’agit ainsi de penser l’unité d’une pratique culturelle à travers le temps, tout en faisant droit aux émergences et aux points de rupture.

Le mensonge de la croissance verte. Avec Philippe Bihouix pour ThinkerView.


(0)
124 Vues
0 commentaire
11.01.2018

Pour Philippe Bihouix, ingénieur centralien, les scenarii d’avenir énergétiquement vertueux sont tous basés sur des déploiements industriels très ambitieux en matière d’énergie renouvelables.
Le problème, c’est le manque de disponibilité et de réserves de ressources en minerai et matières premières -l'épuisement des éléments- pour capter, convertir et exploiter les énergies renouvelables. Les énergies nouvelles ne sont donc pas la panacée : une énergie illimitée et propre est un mythe.
Quelles sont donc les solutions qui sont à notre portée ? Économiser, simplifier, recycler et relocaliser les activités économiques sont-elles les clés de notre avenir commun ?

L'état idéologique des élites françaises. Avec Pierre-Yves Rougeyron pour Le club du Mercredi à Nancy.


(0)
122 Vues
0 commentaire
25.11.2017

Pierre-Yves Rougeyron, directeur de la revue Perspectives Libres et président du Cercle Aristote, aborde l'état de la France par le prisme de sa classe dirigeante. Car du point de vue politique, les élites ont joué un rôle central dans l'histoire de notre pays.
Que pouvons-nous en dire aujourd'hui alors que Macron & Cie on pris les commandes de l'appareil étatique et que de grands acteurs internationaux (les GAFA) s'ingèrent de plus en plus dans les affaires nationales ?

Sécession. Avec Julien Rochedy pour le Bréviaire des Patriotes.


(2)
444 Vues
0 commentaire
01.2017

Pour ce cinquième numéro de Sécession, Julien Rochedy entame une réflexion plus politique et philosophique avec l'ambition, à quatre mois maintenant de l’élection présidentielle, de formuler une véritable doctrine pour la droite.

Sommaire de l'entretien :
 - 0:01:00 – De quoi Hollande est-il le nom ?
 - 0:22:02 – Interdiction de la fessée : dans quel libéralisme vivons-nous ?
 - 0:34:25 – Quelle politique économique ?
 - 0:43:41 – De l’absence d’une doctrine de droite
 - 0:52:06 – Les 3 grands postulats de la gauche philosophique
 - 0:58:19 – La gauche contre la Civilisation
 - 1:01:57 – L’Egalité comme vertu cardinale de la gauche
 - 1:09:05 – Qu’est-ce que la Civilisation ?
 - 1:22:51 – La dérive de l’humanisme européen
 - 1:37:02 – Michel Onfray : camarade ou salopard ?
 - 1:50:59 – 2017, année charnière ?

Ou en sommes-nous ? Une esquisse de l'histoire humaine. Avec Emmanuel Todd à la Librairie Dialogues à Brest.


(0)
332 Vues
0 commentaire
22.09.2017

Pour comprendre le monde d'aujourd’hui, Emmanuel Todd mobilise dans son dernier livre le produit de 45 ans de recherches sur la famille, la religion, et l'idéologie. C'est, en effet, dans les profondeurs les moins conscientes de la vie sociale, celles auxquelles Emmanuel Todd a consacré sa vie de chercheur, que gît, affirme-t-il, l'explication de ce qui nous apparaît comme le grand désordre du monde.
Fondamentalement tourné vers l'intelligence de notre actualité, son dernier livre ne prend donc son ancrage dans l'émergence d'homo sapiens que pour mieux comprendre homo americanus et le phénomène Trump, la politique de puissance sans compromis de la Russie, la paralysie d'une Europe désormais dominée par l'Allemagne, la désintégration religieuse et étatique du Moyen-Orient.
Il propose, en bref, une revisitation complète de l'histoire de l'humanité pour apercevoir ce qui nous attend demain.

Idéaux d'autonomie, santé mentale, psychologie. Avec Alain Ehrenberg pour l'Association des Conseillers d'Orientation Psychologues de France.


(0)
160 Vues
0 commentaire
20.09.2017

La création du corps unique des psychologues de l’Éducation Nationale s’inscrit dans la dynamique d’ascension des questions qu’on appelle de "santé mentale". Celles-ci ne relèvent plus seulement de la psychopathologie des maladies mentales, elles se sont élargies à des enjeux de socialisation, donc de désocialisation, et traversent de part en part la vie sociale, dont l’école.
La conférence d'Alain Ehrenberg porte sur le grand changement sociologique qui en constitue le contexte moral et social : nous sommes passés, entre les années 1970 et le tournant du 21e siècle, d’une société où l’on protégeait par des statuts à une société où il s’agit de sécuriser des parcours de vie en les accompagnant.
Cela tient à ce que nous vivons désormais dans un individualisme de capacité imprégné par les idées et valeurs de l’autonomie.

Une conférence qui se tient lors des 66èmes journées nationales d’étude à Lyon.