La Révolution française. Avec Henri Guillemin au Club 44 à La Chaux-de-Fond.


(0)
551 Vues
0 commentaire
08.10.1973

On avait bien compris qu’Henri Guillemin ne se contentait pas, quant à la Révolution française de 1789, des versions officielles et convenues. L'exposé qui suit va nous le confirmer. 
Pour Henri Guillemin, en 1789, on assiste à une révolution des gens de bien, qui doit permettre à la bourgeoisie d’affaires d’accéder au pouvoir, quitte à le partager avec l’aristocratie dans le respect d’un certain ordre social.
La vraie Révolution, populaire, qui se préoccupe réellement des classes pauvres, du Quart Etat, restait à venir. Elle aura vécu de 1792 à 1794 et sera liquidée avec la mort de Robespierre.
C’est donc, paradoxalement, de ces deux Révolutions françaises que traite ici Henri Guillemin, en bousculant singulièrement, une fois de plus, les idées reçues.

Maximilien Robespierre. Avec Henri Guillemin sur France Culture.


(0)
611 Vues
0 commentaire
1970

On pourrait voir la trajectoire d'un Robespierre comme celle d'un mystique assassin ; et, comme le disait très bien Mathiez, d'un certain côté on lui eût presque pardonné la Terreur, mais l'Être suprême, jamais.
Il est temps de rétablir la vérité historique sur ce personnage emblématique dont le destin est confondu avec celui de la Révolution française.

Danton, par Henri Guillemin.


(0)
652 Vues
0 commentaire
1980

L'historien dresse le portrait de l'arriviste Georges Jacques Danton, et éclaire par-là la logique du déroulement de la révolution bourgeoise de 1789.

Le travail de l'historien, avec Henri Guillemin.


(0)
518 Vues
0 commentaire
28.04.1976

Une grande conversation généraliste sur les sujets de prédilection d'Henri Guillemin.
Le journaliste l'interroge d'abord sur son travail icconoclaste dans la littérature française du XIXe siècle.
L'entretien continue en abordant la révolution française au travers des portraits croisés de Danton et Robespierre. Puis viennent le personnages de Tolstoï, la vie de Bernanos et le mythe d'un maréchal Pétain impolitique.

Robespierre. Par Henri Guillemin.


(0)
539 Vues
0 commentaire
12.02.1970

L'historien donne sa vision du personnage très controversé qu'est Robespierre. Il explique que la révolution de 1789 est une manœuvre des nouveaux riches pour prendre le pouvoir en agitant le peuple, et que c'est en 1792-1793 que s’étoffe une vraie révolution démocratique dans les intérêts des plus démunis.