Les conséquences de la Première guerre mondiale sur les idéologies et les évènements du XXe siècle. Avec Dominique Venner, Philippe Conrad, Aymeric Chauprade et Pierre de Meuse chez Bernard Lugan sur Radio Courtoisie.


(0)
261 Vues
0 commentaire
04.05.2006

La guerre de 1914 fut l'événement fondateur du XXe siècle. Après avoir tué neuf millions d'hommes, cette guerre liquida les trois empires et les aristocraties qui charpentaient l'Europe.
De ce séisme, tout le reste a procédé : de terribles colères et d'immenses espoirs, la montée des utopies révolutionnaires et l'avènement de régimes nouveaux, puis une Seconde Guerre mondiale plus destructrice encore que la Première. Elle engendra le déclin de l'Europe, la décolonisation, la destruction de la sociabilité européenne, l'américanisation des moeœurs, l'immigration et le terrorisme.
Après 1918, sur les décombres de l'ancienne Europe, quatre figures, le président américain Wilson, Lénine, Mussolini et Hitler ont incarné les grandes utopies du XXe siècle. Ils sont à l'origine de la lutte sans merci de quatre systèmes rivaux. De celle-ci, qui occupa une large partie du siècle, est issu le monde dans lequel nous vivons.

Émission du "Libre Journal de Bernard Lugan".

La poudrière balkanique. Avec Aymeric Chauprade, Frédéric le Moal et Alexis-Gilles Troude chez Philippe Conrad sur Radio Courtoisie.


(0)
576 Vues
0 commentaire
31.12.2013

Pour quels motifs cette région instable, cette mosaïque des peuples, porte-t-elle à ce surnom sans équivoque ? Et pourquoi ce rôle sanglant ?
C’est l’imbrication du double jeu des politiques intérieures (facteurs ethniques, religieux et sociaux) et de l’action des Grandes Puissances européennes (agissant sur ces facteurs afin d’obtenir des avantages) qui donna aux conflits de cette région une ampleur et une force européennes.
Pour mieux comprendre, il nous faut revenir à l'histoire…

Pierre-Yves Rougeyron : grand entretien pour le Bréviaire des Patriotes.


(0)
786 Vues
0 commentaire
12.2015

Pierre-Yves Rougeyron, pour ce grand entretien de novembre, revient premièrement sur les attentats de Paris, leurs causes, leurs conséquences et les réponses qui devraient y être apportées sur le plan politique et militaire.
Dans la seconde partie, l’actualité nationale et internationale est commentée : retour sur le cas Onfray, la proposition Chauprade/Villiers, l'avion russe abattu en Turquie, et la guerre de Syrie.

L'Europe. Avec Dominique Venner, Philippe Conrad et Aymeric Chauprade chez Bernard Lugan sur Radio Courtoisie.


(0)
456 Vues
0 commentaire
02.06.2004

Les Français et les Européens sont les dépositaires d’un héritage royal, celui de leurs origines et de leur histoire, mais ils ne le savent pas. Cet héritage leur a été celé. Ils ne le retrouveront qu’à la condition de s’en montrer dignes.
Sous différentes formes, le mythe de la mémoire retrouvée est présent au cœur des légendes fondatrices des autres grandes cultures européennes. Une telle similitude ne peut être fortuite. Avec tant d’autres signes, elle manifeste la parenté unissant les peuples européens à travers leurs mythes fondateurs. Le mythe de l’héritage caché nous dit aussi que, sans le savoir, nous mettons nos pas dans ceux de nos pères souvent ignorés.
Notre héritage spirituel ne devient conscient que par un effort de connaissance, fonction par excellence de l’histoire, avec l’enseignement du réel et le rappel de la mémoire collective. La culture européenne classique est la source ou nous devons chercher les repères et le sens en dehors desquels tout n’est que chaos.

Les relations entre l'UE et la Turquie. Avec Aymeric Chauprade sur Radio Courtoisie.


(0)
593 Vues
0 commentaire
02.06.2004

Alors que le processus d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne est toujours en projet, il est bon d'essayer de comprendre les relations géopolitiques qu'entretiennent l'aire turque et le continent européen.
Malgré les volontés de rapprochement exprimées par plusieurs groupes organisés, il semblerait que les visions du monde de ces deux aires culturelles soient incompatibles.
Au-delà des actions politiques à courte vue, Aymeric Chauprade nous propose une réflexion qui s'insère dans l'histoire longue.

Emission du Libre Journal de Bernard Lugan.

Pierre-Yves Rougeyron : grand entretien pour le Bréviaire des Patriotes.


(0)
577 Vues
0 commentaire
11.2014

Au travers de ce long entretien, Pierre-Yves Rougeyron analyse plusieurs sujets "chauds" et importants pour le futur de la France.
Du problème des révoltes à l'arrivée hypothétique d'un homme providentiel, du succès du dernier livre d'Éric Zemmour au déclassement de la "France périphérique", du conflit en Ukraine au problème du libre-échange, cet exercice de rebond sur l'actualité permet de se faire une idée assez complète de l'état de délabrement dans lequel se trouve notre pays.
À bon entendeur...

11 septembre et état profond. Avec Aymeric Chauprade pour ReOpen911


(0)
498 Vues
0 commentaire
2011

Dans cet entretien, Aymeric Chauprade nous livre sa vision géopolitique qui ne cède rien au politiquement correct, où il réaffirme notamment son interprétation dissidente du 11 Septembre.
Selon lui, cet attentat serait l'oeuvre de l’Etat profond américain, et s’inscrirait dans une utilisation de longue date du terrorisme par les services de renseignement.
L'occasion également de revenir sur la question plus générale du terrorisme international, où des personnes embrigadées (islamistes ou autres) sont utilisées pour commettre des attentats pour le compte de services étatiques, par le biais d'agents infiltrés.
Une leçon de realpolitik que chacun se doit d'écouter.

Les errements de la doctrine Chauprade. Avec Serge Ayoub sur l'Agence Info Libre.


(0)
2740 Vues
0 commentaire
19.08.2014

Serge Ayoub, ex-leader de Troisième Voie et membre du mouvement Solidarisme, répond au manifeste d'Aymeric Chauprade. Ce dernier venait en effet de publier un texte qui voulait insuffler une nouvelle ligne dans la politique étrangère du Front National, basée sur la solidarité civilisationnelle (et donc validant le conflit des civilisations).
À l'heure où la cohésion nationale est de plus en plus fragile, Serge Ayoub dénonce les "errements" d'une telle approche, et démontre les conséquences néfastes que la mise en pratique d'une telle politique extérieure aurait sur le territoire français.