Vichy et la Shoah : enquête sur le paradoxe français. Avec Alain Michel sur Radio Courtoisie.


(0)
670 Vues
0 commentaire
07.06.2012

L'historien juif Alain Michel revisite la période de l'occupation, alors que règne encore la doxa Paxton/Klarsfeld dans les milieux académique et journalistique.
En posant un regard nouveau sur ces temps troublés, il nous invite à sortir de la vision manichéenne qui empêche de comprendre les rapports subtils que l'Etat français à entretenus avec l'occupant nazi, ou la différence de traitement entre les juifs français et les juifs étrangers se trouvant sur son territoire.
Il était temps que cette séquence historique soit étudiée sans passion, avec le recul et l'honnêteté nécessaires à tout travail historique de valeur.

Emission du Libre Journal de Jacques Trémolet de Villers.

Critique des thèses de Shlomo Sand. Avec Alain Michel sur Akadem.


(0)
564 Vues
0 commentaire
06.2009

Le livre de Shlomo Sand Comment le peuple juif fut inventé ne laisse personne indifférent.
Alain Michel, historien israélien et rabbin, s’indigne du caractère partial et pseudo-scientifique des thèses qui y sont développées.
Il livre ici une contre-analyse du travail de Shlomo Sand.

Vichy et la shoah. Avec Alain Michel pour l'Agence Info Libre.


(0)
545 Vues
0 commentaire
14.12.2014

L’historien et rabbin Alain Michel, auteur de "Vichy et les juifs, le paradoxe français" (cité par Eric Zemmour dans "Le Suicide français") a donné une conférence de presse à Paris pour répondre aux critiques concernant son livre, très violemment attaqué ; mais jamais pour de bonnes raisons…

Vichy et les juifs : retour sur la polémique Zemmour/Salamé. Avec Adrien Abauzit sur l'Agence Info Libre.


(0)
528 Vues
0 commentaire
10.2014

Alors que 100% des médias mentionnant le livre d'Eric Zemmour contestent les chiffres avancés par ce dernier concernant la responsabilité de Vichy dans le sauvetage des Français de confession juive sous l'occupation, Adrien Abauzit revient, au travers d'historiens reconnus pour leurs travaux, sur cette polémique où la rationnalité semble avoir perdu tout ancrage pour laisser place à l'idéologie et l'émotion.
95% des Français juifs ont-ils survécu à l'holocauste ? Si oui, qui est responsable de ce taux très élevé ?