Critique des thèses de Shlomo Sand. Avec Alain Michel sur Akadem.


(0)
566 Vues
0 commentaire
06.2009

Le livre de Shlomo Sand Comment le peuple juif fut inventé ne laisse personne indifférent.
Alain Michel, historien israélien et rabbin, s’indigne du caractère partial et pseudo-scientifique des thèses qui y sont développées.
Il livre ici une contre-analyse du travail de Shlomo Sand.

Les intellectuels juifs dans l'Empire austro-hongrois. Avec Michael Löwy sur Akadem.


(0)
404 Vues
0 commentaire
16.02.2009

Une conférence qui tente de comprendre le rôle particulier qu'ont joué les intellectuels juifs au sein de l'animal politique étrange qu'était l'Empire austro-hongrois.
Entre assimilation et repli communautaire, rêve sioniste et haine de soi, la dialectique de l'émancipation juive a fourni plusieurs des esprits qui marqueront le XXe siècle.
Michael Löwy termine son exposé par plusieurs études de cas (Freud, Kafka et Lukàs).

Les Juifs dans l'Empire ottoman de 1492 a Sabbataï Tsevi : terre d'accueil et d'espoirs messianiques. Avec Gilles Veinstein à Akadem.


(0)
562 Vues
0 commentaire
12.2006

L'épopée tragique de Sabbataï Tsevi ne peut se comprendre qu'en la réintégrant dans le contexte plus global de l'expulsion des juifs d'Europe et de leur accueil dans l'Empire ottoman.
Ce sont ces deux histoires qui sont ici racontées dans le détail, et qui nous éclairent sur un épisode important de l'histoire du peuple juif et des tendances messianiques qui, souvent, président à son destin.

Conférence organisée par Aki Estamos, l'Association des Amis de la Lettre Sépharade.

L'influence du judaïsme sur les sociétés modernes dans le domaine des sciences, de la philosophie politique et de l'histoire politique. Avec Blandine Kriegel à Akadem.


(0)
770 Vues
0 commentaire
11.2006

Cours en trois parties :
 - Les phénomènes physiques : de la conception grecque à la physique moderne.
 - L'influence de la Kabbale : du néoplatonisme au courant hermétique kabbaliste.
 - Le refoulement de la place du judaïsme : l'option cartésienne.