Pierre-Yves Rougeyron : grand entretien pour le Cercle Aristote.


(1)
167 Vues
0 commentaire
02.2017

Pour ce Grand Entretien, Pierre-Yves Rougeyron revient sur l'actualité politique et géopolitique du mois de janvier 2017.

PARTIE 1:
00. Actualité du Cercle Aristote 00:00
 POLITIQUE INTERIEURE
01 - DOSSIER Primaires de la gauche 16:30
02 - DOSSIER Fillon et le Penelope Gate 39:15
03 - Y a-t-il un vote musulman ? 53:00
04 - Retrait de Noël Mamère de la politique 1:01:04
05 - Conflit autour de Tromelin 1:03:20
06 - Un décennat non-renouvelable ? 1:08:14
07 - Chevènement : un destin manqué ? 1:10:01
08 - Union des petits candidats 1:10:54

PARTIE 2:
 POLITIQUE EXTERIEURE
09 - DOSSIER Trump le baptême du feu 00:00
10 - Actu UE : Parlement, Allemagne, Italie 38:43
11 - Andrej Holm acculé à la démission 55:10
12 - Situation en Corée du Sud 56:44
13 - ‘Droits humains’ et ‘Droits de l'Homme’ 1:04:36
14 - Ramush Haradinaj relâché par la justice 1:05:48
15 – Hezbollah : quelle place dans la future Syrie ? 1:19:30

PARTIE 3:
 ECONOMIE
16 – Euro monnaie unique : quelle validité ? 00:00
17 – Une démondialisation douce est-elle possible ? 11:18
18 – Que pensez-vous de la T.V.A ? 13:23
19 – La désindexation des salaires sur les prix en 1982 17:10
20 – Gaulliste ou Gaullien ? 20:42
21 – Le rôle des réseaux dans l’Histoire 21:01
22 – Quel rôle pour la francophonie ? 30:20
23 – Volonté de puissance et liberté des peuples 37:03
24 – Comment poser la question de l’identité ? 42:35
25 – Andreï Makine à l’Académie Française 48:36
26 – Le Silence, le nouveau Scorcese 50:09
 AUTRE
27. Conseils de lecture 52:38
28. Disparition 1:14:50
29. Initiatives 1:25:26

Le français, histoire d'un combat. Avec Claude Hagège sur France 5.


(0)
517 Vues
0 commentaire
1996

Voici, racontée avec fougue par Claude Hagège, professeur au Collège de France, l’histoire épique et tumultueuse de la langue française.
C’est l’histoire d’un combat, livré depuis les Serments de Strasbourg, en 842, jusqu’à la loi Toubon, en 1994, pour donner puis conserver au français sa place éminente dans le monde. A travers la langue, cette histoire, pleine de bruit et de fureur, est aussi, et tout simplement, celle de la France. Elle se poursuit donc aujourd’hui sous nos yeux. Ce livre offre ainsi à chacun les outils nécessaires pour mieux participer au rayonnement de la langue française. Mais aussi, et par là même, à la défense de toutes les autres langues…

Le Maréchal Lyautey : en 1912, du Maroc à l'Académie française. Avec Arnaud Teyssier sur Canal Académie.


(0)
355 Vues
0 commentaire
2005

Arnaud Teyssier évoque la jeunesse de Lyautey, ses voyages, ainsi que sa psychologie et sa pensée politique.
Homme complexe, parfois égocentrique, le français qui aura le plus marqué l'histoire du Maroc garda tout au long de sa vie une amertume, un goût d’inachevé...
Il fut élu à l’Académie française en 1912, avant d’être maréchal.

Être et parler français. Avec Paul-Marie Couteaux sur Canal Académie.


(0)
340 Vues
0 commentaire
02.2007

"Obsédée par elle-même, la France ne peut se retrouver aujourd'hui que par et dans le français", s'écrie Paul-Marie Coûteaux.
Ce député européen, théoricien du souverainisme et directeur de la revue mensuelle L'Indépendance nous fait partager sa passion pour notre belle langue imposée par le pouvoir depuis François Ier et dont le rayonnement est intimement lié à la puissance du roi puis de l'Etat.

René Girard s'exprime sur son oeuvre et son parcours sur Radio Courtoisie.


(0)
569 Vues
0 commentaire
28.03.2005

Pendant cette émission où les thématiques de l'oeuvre de René Girard sont développées, on trouvera aussi une deconstruction du travail d'Alfred Kinsey sur la sexualité

La figure fascinante et extraordinaire du maréchal Lyautey. Par le général Bertrand de La Presle.


(0)
773 Vues
0 commentaire
26.06.2012

Louis Hubert Gonzalve Lyautey (1854 - 1934), militaire français et officier pendant les guerres coloniales fut premier résident général du protectorat français au Maroc en 1912, ministre de la Guerre lors de la 1e Guerre Mondiale, puis maréchal de France en 1921, académicien et président d'honneur des Scouts de France.
Sa devise, empruntée au poète anglais Percy Bysshe Shelley, est restée célèbre : "La joie de l'âme est dans l'action". Il n’était pas encore maréchal de France quand il fut élu à l’Académie française, le 31 octobre 1912, et ne fut reçu qu’après la guerre, le 8 juillet 1920.