Les Intellectuels contre la Gauche. Avec Michael Christofferson à la Librairie Tropiques.


(0)
901 Vues
0 commentaire
14.10.2009

L’idéologie antitotalitaire en France (1968-1981).
Ce livre important, d’un émule de Tom Paxton, permet de mieux comprendre la réalité de notre histoire idéologique récente et par-là l'état de la vie intellectuelle hexagonale.
Une mise en perspective salutaire et indispensable pour comprendre la profonde déréliction dans laquelle les luttes sociales ont sombré.

La pensée solidariste. Avec Serge Audier sur France Culture.


(0)
583 Vues
0 commentaire
23.12.2010

Au coeur de la légitimation de l'État social se trouve l'idée de solidarité. Celle-ci n'est pas née ex nihilo : elle a été défendue par des réformateurs sociaux et des hommes politiques, républicains et socialistes, soucieux de légitimer une intervention sans précédent des pouvoirs publics pour la protection sociale des citoyens.
Avec la diffusion de l'idée de solidarité, c'est toute une vision du monde qui a été promue dans le débat public afin de fonder le combat contre l'insécurité sociale.
Il temps de redécouvrir l'ampleur de la réflexion qui a été menée, depuis la fin du XIXe siècle, pour aboutir à la doctrine dite du solidarisme. C'est en son nom que bien des réformes sociales, qui anticipent l'État-providence, seront menées : lois sur les accidents du travail, l'assurance maladie, les retraites, l'impôt progressif, etc. La solidarité est même devenue le mot clé pour définir la politique de la 3e République : il s'agissait, pour les "solidaristes", d'inventer une conception qui s'imposerait comme une voie nouvelle entre le libéralisme des "économistes" et le collectivisme des "socialistes".
Emission "La Fabrique de l'humain".

Le cadre et le moment dans lesquels les associations sociales doivent intervenir. Avec Dany-Robert Dufour à AVVEJ.


(0)
509 Vues
0 commentaire
21.09.2012

Les institutions de soin confrontées aux mutations historiques de l’être-soi et de l’être-ensemble survenues lors de ces 60 dernières années.
Conférence organisée à l'occasion du 60ème anniversaire de l'Association Vers la Vie pour l'Education des Jeunes.

Russes errants sans terre promise. Avec Marion Sigaut pour Kontre-Kulture.


(0)
477 Vues
0 commentaire
20.12.2012

Ce long travail d'enquête mené mar Marion Sigaut témoignage des souffrances que l’immigration ashkenaze russe en Israël a pu engendrer.
Cet épisode historique, dûment planifié, a permi à la population juive présente en Israël de doubler, et de poursuivre ainsi la colonisation des terres palestiniennes.

Les origines vichystes de la construction européenne. Avec Antonin Cohen sur Radio Aligre.


(0)
841 Vues
0 commentaire
15.10.2012

Cette émission relate comment le Plan Monnet-Schuman du 9 mai 1950, acte fondateur de la construction européenne, a été influencé par les réseaux et les idées de la troisième voie et de la Révolution nationale, du régime de Vichy à la Guerre froide.
Emission "L'Europe buissonnière".

Trotski, les Trotskistes et la France. Avec Marc Lazar sur Canal Académie.


(0)
841 Vues
0 commentaire
01.12.2003

Au lieu de tracer un portrait du révolutionnaire Trotski, Marc Lazar s’interroge sur la construction sociale et politique d’un personnage et sur sa postérité française.

Le massacre de Katyn. Avec Alexandra Viatteau sur Canal Académie.


(0)
640 Vues
0 commentaire
31.05.2009

Longtemps occulté, attribué généralement à la barbarie nazie, le massacre de Katyn va être finalement avoué et reconnu le 13 avril 1990 par Mikhaïl Gorbatchev qui remit une partie des archives sur la question au général Jaruzelski. Pourtant, l'événement aurait pu faire l'objet d'une réhabilitation historique dès après la guerre. Des intérêts politiques pendant le conflit et à l'occasion du procès de Nuremberg en décidèrent autrement. Par cette injustice, les victimes du régime communiste furent bien tuées une deuxième fois.
Le film de Wajda, sobrement intitulé "Katyn" et vu par plus de 3 millions de Polonais, montre cette quête de la vérité au delà des mensonges dans la période de chaos que fut la Deuxième Guerre Mondiale.

Drieu la Rochelle et Albert Lewin. Avec François Angelier à Mauvais Genres sur France Culture.


(0)
862 Vues
0 commentaire
02.03.2013

Si la sortie de Pierre Drieu la Rochelle (1893-1945) en Pléiade ravive des débats politiques et idéologiques liés à sa Collaboration et à son antisémitisme, elle permet également de faire retour à une oeuvre littéraire singulière, marquée par l'expérience de la guerre totale, la première et supposée "der des der", qu'il vécut au Front (Verdun, Dardanelles), à celle d'une entre-deux-guerre endiablée dont il accompagna, côtoyant les Surréalistes puis rejoignant la mouvances fasciste, l'effervescence et les impasses, laissant derrière lui une longue déploration, hérissée de satires sociales, de désenchantement métaphysique et d'errance intérieure. Un périple gâché et épanouit par son suicide au gaz, le 15 mars 1945.  Ne sont pas oubliés les films inspirés par son oeuvre : Louis Malle, Jonathan Trier.
Le personnage et l'oeuvre d'Albert Lewin sont ensuite abordées, à la suite de la sortie de "Pandora", "Bel-ami" et "Le Portrait de Dorian Gray" en DVD. Lewin, gourmet de culture et d'avant-gardisme artistique s'attacha à peindre, au sens fort d'un cinéma hanté par legeste pictural, des figures d'être marquées par la mort : Pandora et le Hollandais volant, à qui il donna les traits d'Ava Gardner et de James Mason ; Bel-ami qu'il fit jouer à George Sanders ; Dorian Gray qui prit, grâce à lui, les traits glaçants de l'acteur Hurd Hatfield.