Expérience spirituelle et création artistique. Avec Maxence Caron sur France Culture.


(0)
879 Vues
0 commentaire
03.05.2011

Emission "Les racines du ciel".

La vérite chez Heidegger. Avec Maxence Caron et Philippe Cabestan sur France Culture.


(0)
654 Vues
0 commentaire
20.05.2011

Emission "Les nouveaux chemins de la connaissance".

Depasser les pensées de la crise et les dualismes de la pensée contemporaine. Avec Maxence Caron sur Radio Courtoisie.


(0)
610 Vues
0 commentaire
27.10.2009

Quelles sont les causes de l'effondrement de la pensée ? Quelles décisions prises au cours de l'histoire ont pu mener à une telle catastrophe ?

Esquisse d’une morale sans fondement et sans garantie. Avec Andre Comte-Sponville à l'ENS Paris.


(0)
836 Vues
0 commentaire
12.02.2007

Sur la différence entre relativisme et nihilisme.

La vérité. Conférence conclusive de Francis Wolff aux rencontres philosophiques de Langres.


(0)
763 Vues
0 commentaire
25.09.2011

Le thème retenu pour les rencontres de l'année 2011 était la vérité. Francis Wolff met en perspective ce concept dans les trois ordres dans lequels il a été abordé dans les autres conférence :
 - la vérité comme opposition au mensonge, dans l'ordre moral
 - dans l'ordre scientifique, la vérité comme opposé à l'erreur, au faux
 - enfin dans l'ordre ontologique, en tentant une définition de ce qu'est la vérité
Francis Wolff en revient aux conclusion d'Aristote, permettant selon lui de parer aux critiques du concept de vérité, critiques qui ont parcouru toute l'histoire de la philosophie.

La vérité dans les sciences expérimentales. Par Daniel Parrochia aux rencontres philosophiques de Langres.


(0)
949 Vues
0 commentaire
24.09.2011

Contre le pragmatisme (la vérité est réduite au succès des actions qu'une connaissance permet de projeter ou d'accomplir) ou le scepticisme (aucune connaissance n'est fondée), contre l'anarchisme épistémologique (accueillir une pluralité de méthodes et de vérités contradictoires, où la validé est circonstancielle et subjective) contre la sociologisation des vérités scientifiques et enfin contre une pratique inductive de la science, Daniel Parrochia plaide pour un "relativisme modéré" qu'il développe tout au long de la conférence.