L'extrême gauche : combien de divisions ? Avec Patrick Gofman sur Méridien Zéro.


(0)
500 Vues
0 commentaire
18.07.2010

Patrick Gofman, ancien militant de l'extrême gauche trotsksyte, utiliser son expérience de militant pour nous dresser un portrait de cette famille politique radicale et divisée.

De la révolution à la démocratie radicale. Avec Philippe Raynaud au CEPPECS.


(0)
629 Vues
0 commentaire
27.03.2010

La gauche radicale donne en quelque sorte l’image inversée de la "gauche plurielle" de 1997 : à l’opposé de cette gauche gouvernementale, elle est pour l’essentiel une force d’opposition ou de veto, et elle tente d’établir une autre forme d’unité entre la contestation culturelle et les revendications sociales en se donnant comme thème fédérateur la lutte contre le "libéralisme" et les réformes que celui-ci est supposé inspirer.

Eurasisme : une alternative à l'hégémonie libérale. Avec Christian Bouchet et Alexandre Douguine à l'Athénée Municipale de Bordeaux.


(0)
463 Vues
0 commentaire
29.10.2012

Le projet Eurasiste vise à constituer une alternative sérieuse à l'hégémonie libérale et au monde unipolaire qu'elle entend imposer. Alexandre Douguine y défend une conception multipolaire du monde, c'est-à-dire le monde comme ensemble de grands espaces possédant leurs systèmes de valeurs particuliers. Il insiste aussi sur la nécessité de se dégager des idéologies politiques des deux derniers siècles et notamment des deux idéologies, communiste et fasciste, qui ont échoué dans leur lutte contre le libéralisme parce qu'abritant des éléments inacceptables et étant elles-mêmes trop enracinées dans la modernité.
Christian Bouchet, quant à lui, montrera en quoi la mouvance "antifa" est une courroie de transmission des intérêts mondialistes en se faisant les défenseurs de l'ordre établi.
La conférence est organisée par E&R Aquitaine.

Trotski, les Trotskistes et la France. Avec Marc Lazar sur Canal Académie.


(0)
704 Vues
0 commentaire
01.12.2003

Au lieu de tracer un portrait du révolutionnaire Trotski, Marc Lazar s’interroge sur la construction sociale et politique d’un personnage et sur sa postérité française.