L'Espagne en crise. Avec Nicolas Klein au Cercle Aristote.


(0)
166 Vues
0 commentaire
23.10.2017

La récente crise espagnole a fait naître, comme les champignons après la pluie, toute une génération de "spécialistes" qui avaient autant d'avis sur notre grand voisin que d'ignorance sur sa réalité.
Nicolas Klein, hispanisant, nous présente son premier livre qui revient sur le poids de l'histoire, sur la vie politique espagnole et sur les grands défis auxquels l'Espagne est confrontée.
Face à l'incompréhension des français sur notre grand et si proche voisin, Nicolas Klein accomplit un travail de réinformation des plus utiles.

De l'industrie agroalimentaire à nos assiettes. Avec Périco Legasse à la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Ardèche.


(0)
159 Vues
0 commentaire
25.11.2013

Chroniqueur de bonne chère et de vins, fin connaisseur des métiers de bouche et des circuits de production alimentaire, Périco Légasse s'indigne de l'ignorance des français à table, à l’exception d'une élite d'initiés. En cause, l'industrie agro-alimentaire, la grande distribution, le non-respect des saisons et la disparition dramatique des paysans et des pêcheurs : un constat qui fait froid dans le dos.
Mais passé la dénonciation des dérives alimentaires en France, il s'agit bien de mettre en lumière l'aspect politique que peut revêtir l'alimentation en montrant les implications du modèle productiviste européen qui nous est imposé par Bruxelles.
Chacun doit (re)devenir acteur de son bien-être en adoptant de bonnes pratiques culinaires : c'est à nous qu'il revient de préserver notre patrimoine agricole.

Entre multiculturalisme et nationalisme : quelle place pour l'identité québécoise ? Débat entre Mathieu Bock-Côté et Stéphane Dion à l'Université Laval.


(0)
111 Vues
0 commentaire
03.04.2012

Stéphane Dion, député libéral de Saint-Laurent-et-Cartierville, et Mathieu Bock-Côté, sociologue et chroniqueur, répondent à la question posée par le Comité Régional des Jeunes du Parti Québécois de la Capitale-Nationale, en collaboration avec le Parti Québécois de l'Université Laval : le modèle multiculturel canadien peut-il satisfaire le particularisme québécois ?
S'en suit un débat inévitable pour deux visions radicalement différentes de la nation, du peuple et des conditions d'accueil et d'intégration des ressortissants étrangers.

Le rôle du religieux dans la culture humaine. Avec René Girard à ENS Paris.


(0)
890 Vues
0 commentaire
04.12.2007

René Girard, philosophe et historien des religions, nous présente ses réflexions sur le rôle et les origines de la violence, en particulier la façon dont les sociétés humaines tentent de la limiter.
Il revient également sur sa théorie du désir mimétique qui semble trouver une confirmation récente par la découverte scientifique des neurones miroirs.
Enfin, il explique en quoi les religions sont le moyen que ce sont donnés les hommes pour contenir la violence, et revient sur l'originalité du christianisme comme révélation du mécanisme sacrificiel.

Nations et civilisations. Avec Pierre Vial pour Synthèse nationale.


(0)
170 Vues
0 commentaire
12.10.2014

Du point de vue identitaire, les mots "Nation" et "Civilisation" veulent encore dire quelque chose !
Et c'est ce que Pierre Vial, historien et président de Terre et Peuple, vient nous rappeler...

Luttes de libération nationale, luttes sociales : le cas de la Catalogne. Avec Llorenç Perrié Albanell sur Méridien Zéro.


(0)
105 Vues
0 commentaire
19.05.2017

Llorenç Perrié Albanell, militant identitaire catalan, nous présente son livre Nationalismes Irlandais et Catalan Convergences, similitudes et différences. Sont évoqués les combats culturels puis politiques, comme précurseurs à la lutte armée en Irlande et en Catalogne.
En seconde partie, nous partons à la rencontre de Resistencia, un mouvement qui mène une action politique locale en Catalogne.

Émission "L'écho des Canuts", animée par Roberto Fiorini.

Les critères de l'identité française. Avec Henry de Lesquen au Carrefour de l'Horloge.


(0)
253 Vues
0 commentaire
21.09.2017

S'il est un bien commun au peuple français, c'est son identité, cette réalité précieuse et fragile qui permet à l'individu de ressentir une appartenance unique et profonde à une communauté incarnée, de partager le même héritage et le même destin avec ses compatriotes.
Qu'est-ce, aujourd’hui, qu'être français ? Qui peut se réclamer de cette identité nationale ? Comment reconnaître et préserver l’unité identitaire et culturelle de la France, pour laquelle nos aïeux sont tombés en nombre au champ d'honneur et qui est aujourd'hui niée, bafouée, violée ?
Henry de Lesquen nous présente ses réflexions sur ce sujet crucial pour notre présent et pour notre avenir.

Max Frisch : "J'adore ce qui me brûle" (1911-1991). Avec Lionel Richard, Philippe Rahm, Richard Dindo et Philippe Wellnitz sur France Culture.


(0)
90 Vues
0 commentaire
28.08.2016

On connaît Max Frisch pour ses Journaux, ses pièces de théâtre, on sait qu'il fut la conscience de la gauche helvétique, et les questions soulevées lors de la parution de sa biographie par Urs Bircher, ont stigmatisé le trouble sur l'identité du moi, véritable centre névralgique d'une oeuvre entièrement construite sur le doute.
Qui est en effet Stiller, lequel dit justement le temps d'un extraordinaire roman ne pas être ce Stiller dont il est précisément question ? Qui est le véritable scripteur du Journal, Max Frisch autobiographe ou Max Frisch écrivain ? Enfin, qui est Max Frisch ?
L'émission suggère une hypothèse : si Max Frisch n'était pas seulement Max Frisch écrivain, mais aussi un Max Frisch méconnu, architecte diplômé, à la tête d'un bureau d'architectes durant 15 ans, répondant ainsi à l'attente d'un père, lui-même architecte ?
Le vertige identitaire de Frisch trouverait à la fois un socle, mille possibilités d'aménagement, et surtout un axe autour duquel enrouler la fiction comme autant de plans dessinés précisément, Rötring et Té à plat sur le papier.
Cette émission replace donc, avec les moyens qui sont ceux de la radio, paysages sonores à doubles fonds, échos étranges entre les œuvres, archives cinéma et audio, l'oeuvre de Max Frisch, avec en son centre, une construction extrêmement rigoureuse à la manière d'un plan d'architecture ou d'urbanisme.

Émission "Une vie, une oeuvre", animée par Irène Omélianenko.