L'anti-France est au pouvoir ! Avec Adrien Abauzit sur Independenza webtv.


(0)
446 Vues
0 commentaire
15.12.2015

Les élections régionales de 2015 n'ont finalement donné aucune région au Front National.
Adrien Abauzit, avocat et conférencier, revient sur l'état des forces politiques françaises et délivre ses pronostics pour les années à venir.

Islam de France ou Islam en France ? Avec Olivier Roy à l'Alliance française Dubaï.


(0)
241 Vues
0 commentaire
01.04.2015

L'implantation de l'islam en France est un phénomène récent, conséquence d'une immigration de travail qui a fait souche. Alors que l'intégration était supposée aller de pair avec la sécularisation des pratiques, le retour du religieux sous toutes ses formes (du salafisme au jihad)  a posé la question de la compatibilité de l'islam et de la société française.
Mais s'agit-il d'un problème théologique, ou bien d'une simple question d'intégration des pratiques religieuses musulmanes dans le cadre de la loi de 1905 ?
Bref s'agit-il d'un Islam DE France qui serait spécifique, ou bien d'un Islam EN France, qui ne concernerait que les pratiques des croyants ?

L'homme défiguré par le modernisme matérialiste. Avec Yvan Blot au Cercle de l'Aréopage.


(0)
1622 Vues
0 commentaire
22.06.2015

Le XXe siècle, avec ses guerres mondiales, ses totalitarismes et ses génocides, a été l'un des plus barbares de notre histoire. Le culte d'une raison calculatrice et froide au service de mauvais instincts est la cause majeure.
Notre monde moderne oublie l'existence douée de sens pour réduire la vie à sa seule dimension biologique et économique. Il détraque la personne humaine en combattant l'antique alliance du cœur et de la raison pour discipliner le chaos du dragon des instincts. Il méprise les institutions et traditions, ouvrant la porte à la violence révolutionnaire et à la montée du crime. Il méprise la spiritualité (qui se venge à travers l'islamisme extrémiste) en laissant la jeunesse dans un monde matérialiste et sans repères.
Ivan Blot examine quatre thèmes (l'existence humaine, la personne humaine, l'importance des traditions et des institutions pour l'homme, la spiritualité incarnée et les limites de la raison) et esquisse des voies de sortie de cette impasse à l'aide d'Aristote, Heidegger, Nietzsche, Kierkegaard, Platon, Dostoïevski, Gehlen, Hayek, Dumézil, Jean Climaque ou encore Grégoire Palamas.
Il constate que l'Occident s'enfonce dans un monde "im-monde" où l'Ego remplace Dieu, l'argent le sens de l'honneur, les masses la personnalité humaniste et le calcul économique et technique la famille et les racines qui donnent sens à notre vie. Par contraste, la nouvelle Russie retrouve l'humanisme de notre Civilisation, et c'est pourquoi elle est tant calomniée.

Approches croisées de la crise systémique actuelle. Avec Michel Drac chez Pascal Lassalle sur Radio Courtoisie.


(0)
568 Vues
0 commentaire
12.12.2015

Dans le cadre de son "Libre Journal des lycéens", Pascal Lassalle reçoit Michel Drac, essayiste et conférencier, dont les analyses stimulantes -voire provocantes- ont apporté un son nouveau au sein de la mouvance dissidente. 
Alors que son dernier livre Triangulation, repères pour des temps incertains vient de paraître, l'occasion était indiquée de dérouler le fil brûlant de l'actualité de ces dernières semaines, entre stratégie(s) de la tension, poussée électorale d'un parti politique de rupture (?), et tenter ainsi de comprendre les perspectives offertes à notre beau pays inscrit dans les enjeux internationaux du moment.

L'école aujourd'hui, quelles perspectives pour inventer le monde de demain ? Avec Jean-Pierre Chevènement et Marcel Gauchet au Cercle Hébé.


(0)
288 Vues
0 commentaire
11.06.2015

Les études indiquant une baisse du niveau scolaire des français ne cessent de paraître.
Comment penser la faillite de l'école ? Le déclin de l'éducation nationale est-il inéluctable ? La démocratisation/massification de l'enseignement est-elle obligatoirement synonyme de médiocrité ? Enfin, comment penser un élitisme républicain ?
Ces questions, au coeur de l'actualité avec les enjeux de la réforme des collèges, sont abordées par l'ancien ministre de l'éducation nationale Jean-Pierre Chevènement et Marcel Gauchet, philosophe de l'éducation.
Le débat est animé par Martin Gunther, Benjamin Vendrand-Maillet et Christopher Quagliozzi.

Le moment est venu de dire ce que j'ai vu. Avec Philippe de Villiers sur TV Libertés.


(0)
246 Vues
0 commentaire
22.10.2015

C’est à TV Libertés que Philippe de Villiers a consacré son plus long entretien après la parution de son livre best-seller intitulé Le moment est venu de dire ce que j’ai vu.
Débarrassé de son statut d’homme politique, il parle sans filtre, sans volonté de plaire mais avec la ferme intention de convaincre. Le message qu’il assène avec la force d’un dissident doit être écouté et... entendu.

Christianisme et identité de l'Europe. Avec Winfried Wuermelin au Cercle de l'Aréopage.


(0)
206 Vues
0 commentaire
15.12.2014

Face à une nouvelle Europe qui s'organise, les chrétiens, pourtant largement majoritaires, se confinent souvent timidement à leurs clochers, paroisses, diocèses ou nations.
L'association dans laquelle milite Winfried Wuermelin veut aider à rassembler les chrétiens de toute l'Europe, à expérimenter des formes de coopération chrétienne traversant les frontières :
 1. dans les domaines intellectuel et médiatique
 2. dans le domaine caritatif
 3. dans le domaine religieux
Chaque fois des groupes de composition internationale se forment autour de chacune de ces activités : ce sont des cellules vivantes pour la future Europe chrétienne à (re)bâtir, ce qui représente une action commune d'envergure à mettre en place !

Religion et politique, quel avenir ? Avec Marcel Gauchet à Juvisy-sur-Orge.


(0)
300 Vues
0 commentaire
09.11.2010

Marcel Gauchet, au travers d'une enquête patiente et minutieuse, examine le processus de dissolution et de retournement de l'emprise organisatrice du religieux : c'est donc une histoire politique de la religion qu'il conduit.
À rebours de l'analyse marxiste qui définit la religion comme une superstructure déterminée par l'organisation économique et sociale, Gauchet s'intéresse à l'action du religieux sur la réalité elle-même. C'est ainsi qu'il parvient à dégager la spécificité révolutionnaire du christianisme et son rôle décisif dans le développement occidental.
Bien plus, si nos sociétés se laïcisent, les valeurs laïques elles-mêmes ne seraient que la transposition des valeurs religieuses traditionnelles. Il y aurait donc du religieux après la religion, et le christianisme serait même la religion de la sortie de la religion.