Présentation de "Propaganda" d'Edward Bernays, par Normand Baillargeon sur CHOQ FM.


(0)
699 Vues
0 commentaire
09.04.2008

Normand Baillargeon présente le livre d'Edward Bernays "Propaganda. Comment manipuler l’opinion en démocratie", écrit en 1928. Ce personnage, bien que mal connu, est considéré comme le père des relations publiques et a durablement influencé le fonctionnement des démocraties libérales au XXe siècle.
Il est également question de la première traduction de "Principes de reconstruction sociale" (1916) de Bertrand Russell.
Emission "Les publications universitaires".

Addiction en société moderne et dépendance sans substance. Avec Julien Gautier à Bobigny.


(0)
1820 Vues
0 commentaire
10.12.2009

"C’est en philosophe, et dans la lignée des travaux de Bernard Stiegler et de l’association Ars Industrialis, que je voudrais aborder ici la question de l’addiction en général, c’est à dire en fin de compte le thème du désir et de la vie, de la vie du désir, de la vie comme désir. Nous soutiendrons en effet que la vie elle-même, et sans doute la vie humaine d’une manière plus profonde encore, est addictive en son principe, dans la mesure où elle est animée par du désir, affectée, motivée, mobilisée par des « objets » auxquels elle s’attache et qu’elle investit et même sur-investit : aimer, c’est, en un sens, être « addict », ne pas pouvoir s’imaginer sans l’autre. De ce point de vue, nous proposerons d’interpréter le développement des addictions proprement pathologiques – ce que n’est pas toute addiction - comme le signe d’une dégradation du désir individuel et collectif, de sa régression au niveau d’un fonctionnement pulsionnel, compulsif et monomaniaque. Or, nous voudrions montrer que ce type de comportement addictif est d’une certaine manière érigé en norme et pratiquement organisé par le capitalisme consumériste, dont le système repose fondamentalement sur la sollicitation incessante des pulsions d’achat des consommateurs par le marketing : en ce sens, la société de consommation est en elle-même une société d’addiction, et par là addictogène, qui surexploite, épuise et dérègle aussi bien les milieux psychiques et sociaux que les milieux naturels." Julien Gautier
Conférence prononcée dans le cadre d'une journée consacrée à l'éducation par l'association de consultation familiale SAGA à Bobigny.

La Cité perverse. Par Dany-Robert Dufour à la Librairie Tropiques.


(0)
546 Vues
0 commentaire
24.10.2009

La crise actuelle n'est pas seulement économique et financière, mais affecte tous les domaines de la vie en société. Elle révèle la perversion fondamentale au coeur de notre monde, qui consiste à exhiber sa jouissance et à monnayer cette exhibition. L'auteur revisite l'histoire de la pensée, depuis Saint-Augustin jusqu'à Jacques Lacan en passant par les penseurs libéraux, et dresse la géographie de cette 'cité perverse' dans laquelle nous vivons, de plus en plus violente et explosive, et au final plus puritaine que jouisseuse.

TV Lobotomie. Avec Michel Desmurget à Lyon.


(0)
663 Vues
0 commentaire
08.06.2011

"Chaque mois, les revues scientifiques internationales publient des dizaines de résultats de ce genre. Pour les spécialistes, dont fait partie l’auteur, il n’y a plus de doute : la télévision est un fléau. Elle exerce une influence profondément négative sur le développement intellectuel, les résultats scolaires, le langage, l’attention, l’imagination, la créativité, la violence, le sommeil, le tabagisme, l’alcoolisme, la sexualité, l’image du corps, le comportement alimentaire, l’obésité et l’espérance de vie."

Eloge du populisme. Avec Vincent Coussedière sur Enquête&Débat.


(0)
707 Vues
0 commentaire
26.05.2013

Le propos de Vincent Coussedière vise une réhabilitation, non seulement du populisme, mais du peuple lui-même.
Le mépris du populisme et l’incapacité dans laquelle nous sommes de le penser viennent de ce que nous ne savons même plus ce qu’est un peuple politique.
Il ne s’agit pourtant pas d’idéaliser le peuple ! Il s’agit de dire qu’il n’y a pas de politique sans peuple, ni de peuple sans politique. Il s’agit de montrer comment, depuis de Gaulle, nos gouvernants sont devenus progressivement des administrateurs, l’administration des choses s’étant substituée au gouvernement des hommes.

TV Lobotomie. Entretien avec Michel Desmurget, interrogé par Jean Robin.


(0)
578 Vues
0 commentaire
26.09.2011

Le travail mené par Michel Desmurget est une synthèse de tous les travaux menés sur les effets de la télévisions depuis 40 ans.
Le résultat est sans appel : la télévision participe de la baisse générale du niveau intellectuel, du relachement des moeurs et augmente les problèmes de santé.
Un document à connaître lorsqu'on sait que les français passent en moyenne plus de 3h30 par jour devant le petit écran...

Entretien d'Alain Soral avec Mahy Belaïd sur l'université, les média, l'éducation et l'Algérie.


(1)
643 Vues
0 commentaire
18.07.2013

Après une présentation du parcours d'Alain Soral, la conversation s'oriente sur l'état de l'université et des  modes qui la traversent, en France et en Algérie.
Le thème des média et de l'éducation sont ensuite abordés.

Formalisation mathématique et théorie économique. Avec Ivar Ekeland à l'ENS Paris.


(0)
572 Vues
0 commentaire
28.11.2008

L'usage de la modélisation mathématique en économie, et plus généralement dans les sciences sociales, choque un public décontenancé par l'imprévisibilité de la crise économique de 2008.
Ivar Ekeland défend sa conception des sciences économiques et se propose de montrer que l'usage des modèles mathématiques est légitime, puisqu'assis sur des bases expérimentales solides, ayant produit une méthode fondée sur un nombre d'axiomes permettant des applications concrète.
Un document important pour comprendre le temps présent.
Dans un deuxième temps, Jean-Philippe Bouchaud, Jean-Paul Delahaye et Jon Elster réagissent à l'exposé.