Bilan de la société multiethnique. Par Guillaume Faye en Allemagne.


(0)
697 Vues
0 commentaire
2005

Une réflexion sur les deux utopies s’affrontant sur les décombres de l’idéologie républicaniste égalitaire, pour résoudre les insurmontables problèmes de l’immigration : celle du communautarisme et celle de l’intégration-assimilation, qui déchirent totalement, selon de nouveaux clivages, la gauche et la droite et la classe politico-médiatique.

Misères du désir. Avec Alain Soral sur Radio Aligre.


(1)
2147 Vues
0 commentaire
29.05.2004

Réduire la liberté au désir, et réduire le désir à l'acte d'achat : c'est l'idéologie de notre société de consommation... et la thèse que développe Alain Soral dans son livre "Misères du désir".
Voyage dans un monde en perte de sens.

Ce qui fait qu'on fait ce qu'on fait. Avec François Le Poultier et Nicole Dubois à l'Université de tous les savoirs.


(0)
1358 Vues
0 commentaire
05.02.2008

Nos comportements sont extrêmement liés au contexte social.
C'est du moins ce que prétendent François Le Poultier et Nicole Dubois, professeurs de psychologie sociale et expérimentale qui, par la présentation de 3 courtes expériences, mettront en débat des thèmes aussi importants que la notion de "sujet", l'altruisme, les biais de jugement ou le problème de l'assistance à personne en danger.
Une conférence qui bouscule les opinions que nous nous faisons de nous-mêmes.

La question identitaire. Alain Soral face à fdesouche.


(1)
936 Vues
0 commentaire
19.07.2007

L'intellectuel dissident bien connu s'exprime sur l'identité française, son histoire et le refus de la logique communautarisme consubstentiel à la nation française.
Cet échange permet à Alain Soral de pointer les ambiguités du mouvement identitaire.

Comment le parti socialiste a abandonné la classe ouvrière. Avec Bertrand Rothe Cercle Aristote.


(0)
803 Vues
0 commentaire
18.02.2013

Comment, en l'espace de trente ans, le Parti socialiste et le monde ouvrier sont-ils passés de l'amour fou au mépris ?
Bertrand Rothe nous explique pourquoi, en 1981, 70 % des ouvriers avaient contribué à la victoire du PS, alors que c'est aujourd'hui le FN qui est qualifié de "premier parti ouvrier de France".
Depuis cette date, au fil des choix politiques engagés par les hiérarques du PS, et des réactions plus ou moins avisées des représentants de la classe ouvrière, le couple, de plus en plus mal assorti, doit faire face à l'effondrement du monde communiste, à l'arrivée de la "deuxième gauche", à la montée du chômage et à la conversion des socialistes à l'Europe, au libéralisme et à la société postindustrielle.
Les noms de François Mitterrand, Jacques Delors, Laurent Fabius, Pierre Bérégovoy, Dominique Strauss-Kahn, Lionel Jospin et François Hollande, entre autres, marquent les étapes de ce désamour, de l'abandon au mépris.

Pour une épistémologie du capitalisme. Autour de l'ouvrage "Capitalisme, désir et servitude". Avec Frédéric Lordon au séminaire Sophiapol.


(0)
751 Vues
0 commentaire
15.02.2011

Comment un certain désir s'y prend-il pour impliquer des puissances tierces dans ses entreprises ? C'est le problème de ce qu'on appellera en toute généralité le patronat, conçu comme un rapport social d'enrôlement. Marx a presque tout dit des structures sociales de la forme capitaliste du patronat et de l'enrôlement salarial. Moins de la diversité des régimes d'affects qui pouvaient s'y couler. Car le capital a fait du chemin depuis les affects tristes de la coercition brute. Et le voilà maintenant qui voudrait des salariés contents, c'est-à-dire qui désireraient conformément à son désir à lui. Pour mieux convertir en travail la force de travail il s'en prend donc désormais aux désirs et aux affects. L'enrôlement des puissances salariales entre dans un nouveau régime et le capitalisme expérimente un nouvel art de faire marcher les salariés. Compléter le structuralisme marxien des rapports par une anthropologie spinoziste de la puissance et des passions offre alors l'occasion de reprendre à nouveaux frais les notions d'aliénation, d'exploitation et de domination que le capitalisme voudrait dissoudre dans les consentements du salariat joyeux. Et peut-être de prendre une autre perspective sur la possibilité de son dépassement.

Théologie politique. Avec Alain de Benoist sur Méridien Zéro.


(0)
1320 Vues
0 commentaire
11.10.2013

Méridien Zéro reçoit Alain de Benoist à l'occasion de la sortie du n°62 de la revue Nouvelle École, numéro consacré au retour de la théologie politique dans le débat contemporain.

Une émission menée par Pascal Lassalle accompagné par Monsieur K et Olivier François.

Laïcité et diversité religieuse. Avec Patrick Haenni et Rachad Antonius à l'Université Lyon 2.


(0)
765 Vues
0 commentaire
25.03.2010

La diversité croissante des options philosophiques et religieuses au sein de nos sociétés semble mettre en question les compromis laïcs que nous avons construits pour gérer le pluralisme des opinions et des croyances.
Le référendum suisse à propos des minarets a illustré la difficulté que les sociétés européennes éprouvent à légiférer sur cette matière.
Un débat très vif s'est également ouvert au Canada sur la compétence des tribunaux en matière religieuse.
Patrick Haenni, politiste suisse, et Rachad Antonius professeur de sociologie à l'UQAM (Montréal), nous aide à réfléchir à la régulation publique du pluralisme dans un cadre laïc à partir des situations singulières de la Suisse et du Canada.