Jacques Ellul reçu chez Jacques Chancel sur France Inter.


(0)
691 Vues
0 commentaire
01.10.1980

Jacques Chancel interroge Jacques Ellul sur le versant sociologique et théologique de son oeuvre, afin de mettre en lumière les points de passage entre ces deux mondes d'apparence si opposés.
Emission "Radioscopie".

La nouvelle grille. Avec Henri Laborit sur Radio Libertaire.


(0)
578 Vues
0 commentaire
24.10.1984

Tout le malheur de l'homme vient encore de ce qu'il tourne son agressivité contre ses semblables, dans un but étonnamment puéril, puisqu'il finit toujours par les entraîner avec lui dans sa tombe.
Pourquoi s'acharner à tuer les autres puisque ce sont eux qui sont en nous ? Sans doute parce que nous ne voulons reconnaître le plus souvent la dignité d'Homme qu'à ceux dont la niche environnementale coïncide à peu près avec la nôtre.
Mais il ne nous viendrait jamais à l'idée de rechercher une niche capable de contenir toutes celles présentes aujourd'hui sur la planète...

La pensée de Jacques Ellul. Avec Frédéric Rognon à l'Oratoire du Louvre.


(0)
428 Vues
0 commentaire
08.06.2011

Auteur d’une oeuvre considérable, Jacques Ellul (1912-1994) est cependant resté dans l’ombre toute sa vie.
Critique de la modernité technique à l’époque des Trente Glorieuses, réticent à l’égard des utopies séculières, en dialogue exigeant avec le marxisme lorsque celui-ci, véritable "idéologie dominante", ne souffrait aucune mise en question, confessant sa foi chrétienne quand on ne parlait que de fin de la religion, il ne fit preuve d’aucune complaisance à l’endroit des modes intellectuelles et culturelles.
On le redécouvre aujourd’hui près de vingt ans après sa mort, en se disant qu’il avait peut-être eu tout simplement raison trop tôt, avant tout le monde.
Sa critique de la société technicienne rencontre un écho grandissant dans les milieux écologistes et décroissants, mais aussi auprès de nombre de nos contemporains soucieux de l’avenir de la planète et des générations futures.
Et c'est sa pensée prophétique que nous expose ici Frédéric Rognon.

Albert Einstein : escroc ou mythomane ? Avec Dr Dean Mamas sur Radio Courtoisie.


(0)
2185 Vues
0 commentaire
08.05.1991

Le célèbre physicien n'aurait pas lui-même produit la théorie de la telativité, mais plagié au mathématicien français Henri Poincaré (1854-1912), cousin germain du Président français Raymond Poincaré.
Cette théorie aurait donc été découverte, formalisée et publiée avant les travaux d'Einstein. Celui-ci n'aurait fait que les lire et profiter du nouveau pouvoir des mass media américains pour assoir sa réputation, après la mort de Poincaré en 1912.
Les explications sont données par Dean Mamas, Docteur en physique nucléaire, américain d'origine grecque et militant pour la réhabilitation de Poincaré.

Les idées scientifiques et l’imaginaire. Avec Etienne Klein à Télécom Paris Tech.


(0)
402 Vues
0 commentaire
29.11.2012

La science est souvent présentée –et parfois pensée– comme un monstre froid capable d’exorciser l’imaginaire, vu comme un parasite, une scorie encombrante susceptible de souiller les meilleures intentions de la raison. L’adjectif "imaginaire" (un malade imaginaire…) ne renvoie-t-il pas à la fausseté, à l’irréalité, aux chimères, aux illusions, bref à toutes ces choses que la science se voue justement à combattre ?
Mais si pareille caricature était exacte, d’où sortiraient les nouvelles idées ?

Conférence prononcée dans le cadre du cycle "Jeudi de l'Imaginaire".

La ressource en sol, support de la biodiversité et de l'activité humaine. Avec Christian Walter à l'Université de Rennes.


(0)
787 Vues
0 commentaire
13.11.2013

Dans cet entretien, Christian Walter évoque les caractéristiques du sol et met en avant sa complexité.
Il l'analyse ensuite en tant que ressource, puis relie la question du sol à celle de la biodiversité, notamment en examinant le rôle de l'activité humaine.

Le Boson de Higgs et le rapport à l'avenir. Avec Etienne Klein et Jean-Pierre Dupuy à l'École centrale Paris.


(0)
477 Vues
0 commentaire
20.04.2013

Etienne Klein commence par exposer les différentes implications de la découverte du Boson de Higgs, notamment en ce qui concerne les questions de l'origine de l'univers, du temps et des relations masse/substance.
Jean-Pierre Dupuy continue en présentant le concept d'auto-transcendance, soit la saisie d'un point de repère dans l'avenir que nous déterminons par l'action même de ce choix, et les conséquences de cette vision du futur sur la construction de l'histoire.