La vraie actu de Michel Drac : S02E14.


(0)
212 Vues
0 commentaire
05.2019

L'analyste politique et prospectiviste Michel Drac nous propose un commentaire de l'actualité focalisé sur les tendances lourdes qui structurent l'équilibre précaire de nos sociétés et sur les éléments de rupture qui viennent le perturber.
Au menu des mois d'avril et de mai 2019 :
 - 0'00'00 : le postérisé du mois (Julien Assange)
 - 0'03'45 : démographie et migrations
 - 0'23'30 : énergies et matières premières
 - 0'33'45 : actualité des technologies
 - 0'49'15 : géopolitique de l'espace atlantique
 - 1'00'15 : géopolitique de l'Eurasie
 - 1'12'15 : géopolitique du Sud
 - 1'29'15 : planète Scarface et casino global
 - 1'39'15 : conjoncture et réalité de la production
 - 1'51'45 : Eurocrise
 - 2'00'45 : autres questions européennes
 - 2'06'00 : régression sociale et nouvelles révoltes
 - 2'16'30 : recomposition politique
 - 2'21'15 : crise du sens et régression anthropologique

Faut-il avoir peur des nanotechnologies ? Avec Etienne Klein à l'Université Populaire d'Arcueil.


(0)
616 Vues
1 commentaire
10.12.2012

Les nanotechnologies recouvrent désormais un spectre très large d'activités fort différentes qui vont de l'électronique dernier cri aux nouvelles biotechnologies en passant par la conception de matériaux dits "intelligents".
Elles bénéficient depuis quelques années de crédits massifs et, comme elles concerneront sans doute tous les secteurs industriels, les plus classiques comme les plus high-tech, on les associe même à une véritable "révolution de civilisation" qui pourrait modifier spectaculairement nos façons de vivre, de travailler, de communiquer, de produire, de consommer, de contrôler, de surveiller.
Dès lors, elles s'arriment à la question des valeurs, que celles-ci soient morales ou spirituelles, et interrogent l'idée que l'on se fait de la société, de ce qu'elle devrait être ou ne devrait jamais devenir.
Etienne Klein nous propose une réflexion sur la science et la technique dans la société au plus près des progrès récents.

Biologie et orientation sexuelle. Avec Jacques Balthazart pour La Tronche en Biais.


(0)
187 Vues
1 commentaire
06.12.2017

Les préférences sexuelles ne sont pas choisies par ceux qui les éprouvent. Et si l'on retrouve de l'homosexualité dans le monde animal, cela signifie qu'il existe des facteurs biologiques innés à l'orientation sexuelle.
La recherche scientifique dans ce domaine soulève des objections, des soupçons d'eugénismes, mais aussi l'espoir que la compréhension de ce phénomène naturel permette de dédramatiser les "orientations non conventionnelles".
Jacques Balthazart, professeur de biologie à l'Université de Liège, travaille sur ces questions depuis longtemps et nous dresse un état de l'art.

Leurre et malheur du transhumanisme. Avec Olivier Rey chez Pièces et Main d'Oeuvre à Grenoble.


(0)
209 Vues
0 commentaire
11.01.2019

Le transhumanisme est un projet de prise en main de l'Evolution par les ingénieurs. Son objectif : substituer aux humains une espèce "augmentée", fruit du progrès technologique et d'une volonté de maîtrise totale.
Quels sont les ressorts et les moyens de cette idéologie ? S'agit-il d'un délire scientiste ou d'une menace réelle ? Et nous, voulons-nous devenir des hommes-machines ?

Les utopies du réseau. Avec Pierre Musso sur France Culture.


(0)
141 Vues
0 commentaire
03.12.2014

Est-ce que le couple utopie/réseau, dont l'exemple parfait serait l'Internet, nous décharge de l'utopie des transformations sociales ? Que s'opèrerait dans la fascination pour les nouvelles technologies de l’hyperconnexion ? Le transfert du socio-politique vers la technique, en postulant que l'utopie technique est bien plus réalisable, est-il acté ?
Le philosophe et professeur en sciences de l'information et de la communication Pierre Musso nous explique ce que la naissance d'Internet a voulu dire, retrospectivement, en termes d'imaginaires utopiques, jusqu'à l'idéologie triomphante du réseau aujourd'hui.

Émission "Les Nouvelles vagues", animée par Marie Richeux.

Immigration et racisme : notes de lecture, par Michel Drac.


(0)
1204 Vues
0 commentaire
2017

Michel Drac, analyste politique et prospectiviste bien connu, étudie ici la question raciale et les dynamiques migratoires. Un accent particulier est porté sur la compréhension des origines et de la réalité du racisme anti-blanc.
Ce travail est mené par la lecture de plusieurs livres dont les contenus sont ici exposés clairement.

L'intuition de la science-fiction. Avec Alain Damasio sur ThinkerView.


(0)
222 Vues
0 commentaire
11.04.2019

Alain Damasio est l'un des auteurs les plus créatifs du paysage littéraire français actuel. Politiquement très engagé, il n'a pas pour habitude de mâcher ses mots. Connu essentiellement pour ses deux romans cultes La Zone du Dehors et La Horde du Contrevent, il vient de publier Les Furtifs, alors que la révolte des Gilets jaunes, pour qui il a prit fait et cause, fait rage.
Rencontre avec un homme qui bouillonne de projets, dans des domaines aussi variés que le jeu vidéo, le cinéma d'animation, la fiction sonore, et qui nous parle de son rapport à l'écriture, de la science-fiction, de la société de surveillance et de la révolution qui vient !

La mécanique des passions. Avec Alain Ehrenberg à la Librairie Mollat.


(0)
173 Vues
0 commentaire
03.12.2018

De nouvelles sciences du comportement humain ne cessent de prendre de l'ampleur et de susciter l'engouement depuis le début des années 1990 : il s'agit des neurosciences cognitives. Leur ambition est de faire de l'exploration du cerveau le moyen de traiter les pathologies mentales (comme la dépression ou la schizophrénie) mais aussi de nombreux problèmes sociaux et éducatifs, comme l'apprentissage ou la maîtrise de ses émotions.
Ces sciences sont-elles devenues le baromètre de nos conduites et de nos vies, prenant la place autrefois occupée par la psychanalyse ? L'homme "neuronal" est-il en passe de remplacer l'homme "social" ?
Alain Ehrenberg montre que l'autorité morale acquise par les neurosciences cognitives tient autant à leurs résultats scientifiques ou médicaux qu'à leur inscription dans un idéal social majeur : celui d'un individu capable de convertir ses handicaps en atouts en exploitant son "potentiel caché". Elles sont la chambre d'écho de nos idéaux d'autonomie.