Les arbres fruitiers, par Sébastien Grange.


(0)
563 Vues
0 commentaire
02.2014

Sébastien Grange, pépiniériste d’arbres fruitiers de variétés anciennes, nous fait partager la passion qu'il a pour son métier, la nécessité de conserver et cultiver un savoir-faire ancestral, et les incroyables possibilités du monde végétal.

Bénéfices et préjudices de la psychanalyse. Avec Jacques Van Rillaer à l'Université de Louvain-la-Neuve.


(0)
623 Vues
0 commentaire
22.03.2007

Jacques Van Rillaer, ancien psychanalyste et co-auteur du "Livre noir de la psychanalyse" analyse et expose les apports et les dérives de cette thérapie inventée au début du XXe siècle par Freud.

Les dessous économiques de la promotion de l'euthanasie. Avec Jean-Claude Martinez sur Radio Courtoisie.


(0)
351 Vues
0 commentaire
10.04.2008

Ses tenants ont beau la magnifier comme un des signes du progrès, l'euthanasie n'est que le produit d'une économie et d'une politique particulières.
C'est parce que l'Europe de la récession est devenue un océan de chômage que le gouvernement de la France, financièrement acculée, choisit en effet "la piqûre pour tous".
Il nous faut réaliser que le mal de celui qui veut mourir vient de plus loin que la maladie qu'il affronte. Car s'il a pris la vie en haine et s'il veut mourir, c'est pour cesser de ne plus pouvoir croire.
La légalisation de l'euthanasie, loin d'être l'extase de la République, n'est donc que la fuite en avant d'une société qui ne voulant pas voir les détresses qu'elle crée, préfère éliminer tous ceux qui viennent les lui rappeler.

La face sombre de l'industrie agro-alimentaire. Avec Claire Séverac dans Bob vous dit toute la vérité.


(0)
1283 Vues
0 commentaire
2013

Suite au scandale de la viande de cheval dans les lasagnes de boeuf, Clair Séverac est invitée pour faire le point sur les pratiques douteuses de l'industrie alimentaire.
Chaîne du froid, élevages en batterie, abattage d'animaux, additifs alimentaires : il semblerait que la logique du profit ne soit plus que l'unique objectif des marchands de nourriture...

La France malade de ses médicaments ? Avec Jean-Francois Gautier aux Chroniques de la Vieille Europe sur Radio Courtoisie.


(0)
713 Vues
0 commentaire
20.08.2013

Les français se sont convertis en masse à la religion du médicament. Ils en ingurgitent deux à six fois plus que leurs voisins européens.
Des effets sont-ils mesurables ? Qu'en est-il des professionnels de la santé ? Et d'où vient cette logique de sur-médicalisation de nos contemporains ?

La vaccination. Conférence de Sylvie Simon à Marseille.


(0)
555 Vues
0 commentaire
16.04.2009

Suite à la diffusion du film "Silence on vaccine" (un lien se trouve dans les sources), Sylvie Simon s'exprime sur l'imposture des vaccins, la médicalisation de la société et les dérives de l'industrie pharmaceutique.
Une mise en garde salutaire pour notre avenir et celui de nos enfants.

L'alimentation et ses conséquences pour l'agriculture. Avec François Leger à la Maison des Mines à Paris.


(0)
577 Vues
0 commentaire
12.01.2013

Une réflexion sur l'impasse de l'agriculture techno-industrielle et des conséquences sur l'alimentation de l'humanité.

La crise et le sacré : Illich et Girard. Avec Jean-Pierre Dupuy à l'ENS Paris.


(0)
737 Vues
0 commentaire
01.12.2012

Ce qui est en question dans le moment actuel, ce n’est pas le capitalisme financier ; ce n’est pas le capitalisme tout court ; ce n’est pas le marché, régulé ou non, spéculatif à la hausse ou bien à la baisse : c’est la place que joue l’économie, dans nos vies individuelles comme dans le fonctionnement de nos sociétés. Cette place est immense et nous trouvons cela banal. L’économie tend à envahir le monde et nos pensées.
Ce n’est donc pas elle qui nous donnera le sens de ce phénomène massif et extraordinaire, puisqu’elle est à la fois juge et partie. Seul un regard éloigné, qui aurait réussi à se déprendre de l’économie, peut s’étonner de ce qui semble aller de soi au citoyen moderne, devenu intégralement, à son insu, homo oeconomicus.
Comme le sacré avant elle, l’économie est en train de perdre aujourd’hui sa capacité de produire elle-même des règles qui la limitent, disons de l’auto-transcendance. Tel est le sens profond de la crise.
La mythologie grecque a donné un nom à ce qu’il advient d’une structure hiérarchique (au sens étymologique d’ordre sacré) lorsqu’elle s’effondre sur elle-même : c’est la panique.
Jean-Pierre Dupuy se propose ici d’éclairer l’ombre sacrée de la crise économique actuelle à l’aune des enseignements d’Ivan Illich et de René Girard, véritables maîtres dans l’exploration des racines chrétiennes de la modernité.

La conférence est donnée dans le cadre du colloque "Vivre et penser avec Ivan Illich. Dix ans après.".