Aux sources de la gnose. Avec Roland Hureaux sur France Culture.


(0)
215 Vues
0 commentaire
17.04.2016

La gnose est apparue sous le Haut-Empire romain. Elle se présente comme une connaissance secrète que Jésus-Christ aurait transmise à ses proches.
Christianisme philosophique ou sulfureuse contrefaçon ? Sagesse élevée ou charlatanisme ? Religion sui generis ou maladie infantile du christianisme ? Ultime expression de la philosophie grecque ou anticipation de l'existentialisme ? Vecteur d'influences juives ou au contraire rejet du judaïsme ? La gnose garde une partie de son mystère.
Retour sur une histoire complexe et passionnante avec Roland Hureaux, qui a récemment publié Gnoses et gnostiques, des origines à nos jours aux éditions Desclée de Brouwer.

Emission "Les Racines du ciel", animée par Leili Anvar.

Comment empêcher la France de disparaître ? Avec Pierre-Yves Rougeyron, Alexandre Mendel, Gabriel Galice, Jacques Baud, Alexandre Latsa et Clément Nguyen au Cercle Aristote.


(0)
228 Vues
0 commentaire
23.06.2016

Pour son grand colloque de l'année 2016, le Cercle Aristote aura réuni divers spécialistes sur les thématiques de défense et de sécurité intérieure, parmi lesquels Jacques Baud, Alexandre Mendel, Alexandre Latsa, Clément Nguyen ou encore Gabriel Galice.
Les différentes interventions ont toutes pour objectif de comprendre l'état de délabrement de la France en tant qu'état-nation, et de proposer les remèdes adéquats.

Le phénomène religieux. Avec Jean Baubérot sur Radio Libertaire.


(0)
128 Vues
0 commentaire
14.03.2008

Jean Baubérot, historien et sociologue, est l'invité de cette émission qui comprend deux parties distinctes :
 1. l’une sur le phénomène religieux lui-même : l’homme est-il un animal religieux ? à quoi servent les religions ?
 2. l’autre sur la laïcité sous ses différentes formes (géopolitique, historique) et sur les différences entre les processus de laïcisation et de sécularisation.

Émission "Raison présente" proposée par l'Union rationaliste, présentée par Bernard Graber et Nicole Delattre.

La renaissance du christianisme. Avec René Girard sur Radio Notre-Dame.


(0)
155 Vues
0 commentaire
29.12.2005

Dans cette émission, René Girard revient sur les événements marquants de l'année 2005 en les analysants à la lumières des théories du désir mimétique et des mécanismes de violence sacrificielle à l’origine de toute société, théories qu'il a construites et développées tout au long de sa carrière intellectuelle.
La valeur salvatrice du christianisme est régulièrement également rappelée, et l'idée d'une renaissance de la religion chrétienne évoquée.

Émission "Face aux Chrétiens", animée par Jacques Paugam. René Girard est interrogé par Véronique de la Maisonneuve pour RCF, Jean-Claude Raspiengeas pour La Croix et Aymeric Pourbaix pour Radio Notre Dame.

L'Etat islamique : qui le soutient, qui le combat ? Avec Youssef Hindi, Bruno Guigue et Jean-Maxime Corneille au Cercle des Volontaires.


(0)
149 Vues
0 commentaire
12.10.2015

Premier numéro de l'émission "Guerre & Paix" organisée par le Cercle des Volontaires, focalisée sur les thèmes géopolitiques.
Et c'est le thème de l'État Islamique dont il est ici question, État islamique qu’une coalition internationale emmenée par les États-Unis est censée combattre depuis un an, coalition qui semble déjà dépassée par l’intervention russe en Syrie.
Pour tenter de comprendre quels sont les acteurs locaux et régionaux, aussi bien en Syrie qu’en Irak, les deux pays où s’est implanté l’État Islamique, sont reçus Bruno Guigue, Jean-Maxime Corneille et Youssef Hindi.

Sécession. Avec Julien Rochedy pour le Bréviaire des Patriotes.


(0)
245 Vues
0 commentaire
09.2016

Pour ce premier numéro de Sécession, Julien Rochedy revient sur l’actualité de l’été mais aussi sur des sujets qui méritent approfondissement et réflexion.

Sommaire de l'entretien :
 0:00:41 : Présentation et parcours
 0:08:40 : Pronostics pour 2017
 0:29:39 : La stratégie du FN est-elle la bonne ?
 0:36:48 : Quelle réponse face au terrorisme ?
 0:41:54 : La France otage des syndicats ?
 0:48:53 : L’Église et le pape
 0:55:55 : Trump et les élections américaines
 0:59:52 : Brexit et Frexit
 1:09:09 : Situation en Syrie
 1:16:39 : Le bonapartisme aujourd’hui
 1:27:32 : Assimilation, remigration, communautarisme… vers un néo-féodalisme
 1:43:57 : Avis sur la peine de mort
 1:47:22 : Livres de chevet

Les nations dans l'Etat de droit. Avec Jean-Louis Harouel et Michel Kelly-Gagnon sur Radio Courtoisie.


(0)
94 Vues
0 commentaire
06.08.2016

Les Européens sont victimes d'un déni de nation. Alors que le modèle de l'État-nation est dominant dans le monde, les peuples européens sont sommés d'y renoncer pour se dissoudre dans l'universel.
Mais chaque groupe humain a besoin d'un cadre correspondant à son identité, et dont la forme la plus adéquate est aujourd'hui l'État-nation. Jugée normale pour les États-Unis, la Chine ou l'Inde, la fierté nationale est interdite à la France. Celle-ci, reniant son histoire et sa culture, devient un insipide Hexagoland à la dérive, noyé dans une calamiteuse Union européenne qui n'aime pas les Européens et ne veut pour identité collective qu'une ouverture inconditionnelle à l'autre.
L'exemple de petites nations hères de leur particularisme et résolues à le préserver, comme Israël ou la Suisse, montre que, pour un pays, mieux vaut être seul et déterminé plutôt que mêlé à un groupe confus et tyrannique qui le fait mourir à petit feu.
Le salut de l'Europe passe par la réintroduction d'un nécessaire et légitime particularisme national. Il faut faire revivre les peuples d'Europe, en recentrant l'État sur la nation.

Emission du "Libre journal des Droits et des Libertés", animée par Jean-Philippe Delsol, assisté de Nicolas Lecaussin.

Le problème de la propagande : Jacques Ellul répond aux questions de Randal Marlin.


(0)
197 Vues
0 commentaire
1980

Jacques Ellul, dont les réflexions sur la technique se sont imposées comme les plus importantes, a été l'un des tout premiers à mettre en évidence le caractère omniprésent et multiforme de la propagande.
Dépassant les définitions classiques, il a montré que la propagande n'était pas l'apanage des dictatures, mais une nécessité pour tous les régimes, qu'elle ne se limitait pas à la guerre psychologique, mais englobait aussi les "public and human relations" destinées à adapter l'homme à une société.
Plusieurs années après la publication du livre Propagandes (1962), l'universitaire Randal Marlin vient l'interroger sur l'actualité de cette technique.