L'Ami Américain. Avec Eric Branca et Jean-Pierre Gérard sur Radio Courtoisie.


(0)
186 Vues
0 commentaire
04.04.2018

Pourquoi de Gaulle refusa-t-il, en 1964, de présider les commémorations du vingtième anniversaire du débarquement allié en Normandie ? Parce qu’il se souvenait que, sans sa volonté farouche de faire échec aux plans de Roosevelt, la France ruinée de 1944 n’aurait pas été traitée autrement que l’Allemagne vaincue, privée d’une fraction de son territoire et placée sous administration militaire américaine. Pis, c’est sur une partie des élites de Vichy que, durant tout le confit, la Maison-Blanche avait misée pour barrer la route à l’homme du 18 Juin.
Grâce aux archives déclassifiées, mais aussi à des témoignages inexploités, il est désormais possible de raconter pour la première fois cette "guerre de trente ans" qui, de 1940 à 1969, opposa le Connétable de la France libre à la volonté de puissance des États-Unis. Alors que, aux instants les plus cruciaux de la guerre froide, le soutien du Général resta toujours acquis à Washington, le Département d’État et la CIA ont beaucoup tenté pour l’éliminer de la scène internationale. Du financement du FLN algérien au concours prêté à l’OAS, de l’espionnage nucléaire à la corruption d’une partie de la classe politique française, en passant par l’enrôlement d’Hollywood dans la croisade antigaulliste, Éric Branca et Jean-Pierre Gérard nous racontent l’histoire secrète et inédite de ce conflit.

Émission du "Libre journal de la résistance française", animée par Christian Vanneste.

Talleyrand et l'invention de la diplomatie française. Avec Charles Zorgbibe sur Radio Courtoisie.


(0)
166 Vues
0 commentaire
30.07.2018

Talleyrand : la personnalité controversée par excellence, parce que l'une des rares à avoir conservé une existence véritable dans l'ombre de Napoléon. "Le plus impénétrable et le plus indéchiffrable des hommes", dit de lui Mme de Staël, à laquelle il doit les débuts de sa carrière de ministre sous le Directoire. Un visage impassible : "Jamais visage ne fut moins baromètre", précise Stendhal.
Au Congrès de Vienne, il retrouve Metternich. Talleyrand et Metternich : deux jumeaux en diplomatie. Les deux modèles du diplomate accompli. Les deux experts - ou les deux acteurs - qui donnent à la diplomatie sa patine classique. Talleyrand et Metternich se connaissent depuis huit années, pendant lesquelles ils ont pu dialoguer et se rapprocher. Sans se départir d'une grande prudence : "Des hommes tels que M. de Talleyrand sont comme des instruments tranchants avec lesquels il est dangereux de jouer."
Le 30 septembre 1814, c'est le coup d'éclat de Talleyrand, son coup de poing sur la table des négociateurs au Rennweg, devant Metternich et les représentants des quatre Grands, surpris et effarés. A Vienne, Talleyrand a voulu s'ériger en "tribun de la plèbe internationale", en porte-parole des petites puissances, non admises dans le cercle des "Grands". N'a-t-il pas ainsi inventé la "diplomatie à la française" ?

Émission du "Libre Journal de la politique étrangère".

Débats et controverses idéologiques en France. Avec Paul-François Paoli sur Radio Courtoisie.


(0)
162 Vues
0 commentaire
05.05.2018

Dans son dernier livre L'imposture du vivre ensemble, Paul-François Paoli nous présente un panorama -non exhaustif- de la vie intellectuelle française et de ses enjeux idéologiques à travers un certain nombre d'éléments de langage et de noms propres couramment utilisés par les hommes politiques, les journalistes et les citoyens.
L'occasion de revenir avec lui sur l'état de santé intellectuelle du débat d'idées en France...

Émission du "Libre Journal de la jeunesse", animé par Hugues Sérapion.

La grande nation : Richelieu, Lyautey, Péguy et Séguin témoignent. Avec Arnaud Teyssier sur Radio Courtoisie.


(0)
228 Vues
0 commentaire
15.07.2018

Richelieu, Lyautey, Charles Péguy, Louis-Philippe, Philippe Séguin : l'historien Arnaud Teyssier a consacré bon nombre de ses ouvrages aux hommes illustres que la France a produits pendant son histoire.
À l'occasion de la fête nationale, il nous fait part des réflexions que ces hommes lui ont suscitées quant au destin de la nation française.

Émission du "Libre journal des amitiés françaises", animée par Thierry Delcourt.

Une autre Europe. Avec Gabriele Adinolfi sur Radio Courtoisie.


(0)
165 Vues
0 commentaire
03.05.2017

Partant du constat que dans le monde globalisé actuel les nations européennes ne peuvent plus, seules, avoir la force nécessaire pour faire face aux blocs, celles-ci risquent d'être amenées à disparaître de la compétition internationale. Seule la création d'une Europe forte et unie, reposant sur la défense de ses identités nationales et régionales, peut inverser les choses.
C'est ce à quoi Gabriele Adinolfi, figure incontournable du néofascisme italien, nous invite à réfléchir.

Émission du "Libre Journal des Européens", animée par Thomas Ferrier.

Pour ou contre le communautarisme ? Avec Costanzo Preve, Yves Branca et Thibault Isabel sur Radio Courtoisie.


(0)
202 Vues
0 commentaire
22.10.2013

Le communautarisme dont se réclame Costanzo Preve n'est pas celui dont on parle le plus en France aujourd'hui. C'est d'abord une réflexion en profondeur sur la notion même de communauté à laquelle il nous convie.
A l'époque du "Capitalisme Absolu", comment les communautés humaines peuvent-elles faire face à l'emprise de la marchandise et du marché ? Comment comprendre la nécessaire articulation de la liberté et de la solidarité ? Qu'opposer à la pensée unique ?
Costanzo Preve aborde ces questions à la lumière d'une tradition philosophique qui remonte à Aristote et se prolonge, à l'époque moderne, avec les œuvres de Hegel et de Marx. Se définissant lui-même comme un marxiste "hérétique", il s'adresse aux dissidents de l'idéologie dominante, déployant à cet effet une vaste fresque, riche d'enseignements, qui propose une véritable "contre-histoire" du libéralisme et du communisme, et développe des considérations percutantes dans le domaine de la géopolitique.

Émission du "Libre Journal des enjeux actuels", animée par Arnaud Guyot-Jeannin.

Ruée vers l'est lointain : à la découverte de la Sibérie et du Grand Nord russe. Avec Eric Hoesli sur Radio Courtoisie.


(0)
136 Vues
0 commentaire
31.03.2018

Eric Hoesli, citoyen helvétique, journaliste de haut vol et professeur, est l'auteur en 2006 d'une somme intitulée À la conquête du Caucase. Épopée géopolitique et guerre d'influence (Editions des Syrtes). Il vient de récidiver pour notre plus grand bonheur avec un pavé captivant, L'épopée sibérienne. La Russie à la conquête de la Sibérie et du Grand Nord chez le même éditeur.
Nous nous penchons avec lui sur ces extraordinaires destinées qui ont présidé à la découverte puis à la mise en valeur de ces espaces grand continentaux, au climat hostile, mais aux extraordinaires richesse, des espaces de colonisation et de relégation qui ont aussi engendré un type humain farouchement attaché à sa liberté et son autonomie, à rebours des pesanteurs (eur)asiatiques d'une certaine Russie.
En avant donc vers l'est lointain, où se joue peut-être une partie de notre avenir, le futur d'un Grand espace que l'on pourra qualifier d'eurosibérien...

Émission du "Libre Journal de la jeunesse", animée par Pascal Lassalle.

L'Europe : son sommeil, sa mémoire. Avec Dominique Venner sur Radio Courtoisie.


(0)
238 Vues
0 commentaire
29.09.2011

Français d'Europe, européen de langue française d'ascendance celtique et germanique, Dominique Venner fait preuve dans son dernier livre d'un rafraîchissant optimisme historique. Aujourd'hui en "dormition", les nations de civilisation européenne se réveilleront.
Fruit d'une profonde méditation en forme de testament intellectuel, Le choc de l’histoire est un livre lumineux qu'il nous présente durant cette émission.

Émission "Les trésors en poche", animée par Anne Brassié.