Bernanos, encore une fois. Avec Juan Asensio et Henri Quantin sur Radio Courtoisie.


(1)
949 Vues
1 commentaire
30.01.2019

Bernanos. Un monarchiste qui jamais ne s'inclina devant la loi du nombre. Un catholique gallican en rupture avec les accommodements du clergé. Un anticapitaliste de droite, porté par des exigences de courage, d'honneur, de partage et de justice. Enfin, un homme qui ne s'est jamais renié, n'a jamais changé de nature, accomplissant avec ferveur une existence et une œuvre éclatantes, ensemble portées par la passion de la liberté.
Dans cette émission, le critique littéraire Juan Asensio et le professeur Henri Quantin entendent restituer à Bernanos sa vérité profonde.

Émission du "Libre Journal du soir", animée par Charles de Meyer.

Le populisme ou la mort. Avec Olivier Maulin sur Radio Courtoisie.


(0)
423 Vues
0 commentaire
07.05.2019

Abaissement moral des élites, fracture entre la France d'en-haut et celle d'en-bas, désintégration de la société sous les coups de boutoir du capitalisme, de l'immigration et des diktats de l'Union européenne, promotion d'une société multiculturelle et multiconflictuelle, destruction du goût et de l'environnement, trahison des médias : l'inventaire est lourd et c'est avec une verve satirique et un humour cocasse qu'Olivier Maulin dresse un portrait de notre époque régressive dans ses chroniques anticonformistes récemment rassemblées dans un volume justement intitulé Le Populisme ou la mort (Via Romana, 2019).
Cet observateur attentif de la vie littéraire, artistique, politique et sociale de son époque ne désespère pas pour autant et guette dans le moindre soubresaut des peuples les raisons d'espérer, consignant scrupuleusement les éléments d'une révolution conservatrice qui dans toute l'Europe se mettent lentement en place, et qui peuvent assurément changer la donne.
Pourrons-nous éviter le précipice vers lequel nous entraînent nos élites ? Une course contre la montre a commencé.

Émission du "Libre journal de la nouvelle droite", animée par Thomas Hennetier.

Philosophie du langage et de la littérature. Avec Juan Asensio sur Radio Courtoisie.


(0)
1445 Vues
0 commentaire
06.05.2019

Depuis 2004, le critique littéraire Juan Asensio tient en ligne un site qui se conçoit comme une "dissection du cadavre de la littérature". Il vient de publier Le temps des livres est passé (Ovadia, 2019), ouvrage qui regroupe le meilleur de ses études littéraires des cinq dernières années, de Max Picard à Robert Penn Warenn en passant par Ernesto Sabato, Joseph Conrad ou encore László Krasznahorkai.
Malgré (ou à cause de ?) sa réputation de virulence, qu'il entretient savamment, son site est devenu un incontestable lieu français de la littérature. On s'y agace parfois, souvent on s'y enthousiasme, mais toujours on s'y nourrit grâce à l'intelligence et l'érudition de ses articles.
Retour, en compagnie de Juan Asensio, sur la passion qui l'anime pour la littérature et sa défense, ainsi que sur l'idée qu'il se fait de son travail de critique.

Émission "Le monde de la philosophie", animée par Rémi Soulié.

Mai 68. Avec Roland Hureaux sur Radio Courtoisie.


(0)
491 Vues
0 commentaire
04.10.2018

Il est remarquable de voir à quel point des événements aussi récents que ceux de Mai 68 ont pu être en quelques années profondément déformés.
Le point fort dont il semble qu'on ait perdu le souvenir est que la rhétorique dominante tout au long de ces événements fut marxiste. Peut-être le marxisme a-t-il là jeté ses derniers feux ?
Il n'était question dans les couloirs des universités en grève que de la lutte des classes, de la Révolution, de l'injustice faite aux ouvriers ou aux fils d'ouvriers, ou au Tiers monde.
Retour sur un événement qui aura profondément marqué notre histoire récente.

Émission du "Libre Journal de La Souveraineté", animée par Michel Leblay.

De Napoléon à De Gaulle, la post-modernité supporte-t-elle encore ses héros ? Avec Patrice Gueniffey sur Radio Courtoisie.


(0)
547 Vues
0 commentaire
12.07.2017

L'histoire de France est peuplée de personnages que les événements ont amenés à jouer un rôle illustre et salutaire. Ces héros qui, pendant des décennies peuplaient les pages de nos manuels scolaire et que l'on est bien en peine de retrouver aujourd'hui…
Pourquoi cela sinon parce que notre pays n'est ni plus ni moins qu'un Etat-nation depuis bien longtemps et que ces hommes illustres, en leurs temps, surent incarner à la fois l'Etat et la nation ?
L'historien Patrice Gueniffey nous replonge dans cette histoire en s'arrêtant notamment sur Napoléon et De Gaulle, deux hommes providentiels que notre époque a de plus en plus de mal à reconnaître et à supporter.

Émission du "Libre Journal des débats", animée par Charles De Meyer.

Hommage à Daniel Lefeuvre. Avec Olivier Dard, Michel Renard, Guillaume Lefeuvre et Marc Michel sur Radio Courtoisie.


(0)
576 Vues
0 commentaire
20.10.2014

Daniel Lefeuvre, historien spécialiste de la colonisation en général et de l'Algérie coloniale en particulier, a mené une carrière marquante. Un certain nombre de proches et amis lui rendent ici homme en revenant sur son parcours et son oeuvre, pour souligner la rigueur de ses travaux et le courage dont il a fait preuve tout au long de sa vie.

Émission du "Libre Journal", animée par Roger Saboureau.

Retour sur la révolution conservatrice allemande. Avec Robert Steuckers sur Radio Courtoisie.


(0)
574 Vues
0 commentaire
13.10.2018

Fidèle à sa mission d'inlassable investigateur dans l'immense champ de réflexion que constitue l'étude de la Révolution conservatrice, Robert Steuckers nous présente son deuxième recueil consacré à cette période foisonnante, recueil principalement consacré aux concepts philosophiques et géopolitiques inhérents à cette aventure métapolitique transcourants.
Il aborde notamment dans cette émission les figures d'Ernst Jünger et d'Arnold Gehlen.
Un sujet inépuisable.

Émission du "Libre Journal de la jeunesse", animée par Pascal Lassalle.

Le mythe de la gauche populaire. Avec Pierre Le Vigan, Pascal Eysseric et Olivier François aux Chroniques de la Vieille Europe sur Radio Courtoisie.


(0)
505 Vues
0 commentaire
24.07.2012

Alors que le think tank Terra Nova est devenu la tête pensante du Parti Socialiste français en l'invitant à ne plus s'adresser qu'aux minorités, plusieurs jeunes intellectuels de gauche ont réagi pour créer le collectif de "La Gauche populaire".
Une révolution dans cette famille politique ? Mais quelles sont les chances de réussite de cette attaque de front contre l'idéologie libérale du Parti Socialiste ? Et entre anathèmes et procès en sorcellerie, quelles stratégies médiatiques de diabolisation seront mises en place pour les faire taire ?

Une émission présentée par Patrick Péhèle, en collaboration avec la rédaction de la revue "éléments".