Macron : les réseaux secrets ? Avec Marc Endeweld sur ThinkerView.


(0)
519 Vues
0 commentaire
19.12.2019

Marc Endeweld, auteur du livre Le Grand Manipulateur sur Emmanuel Macron, commence par évoquer longuement les raisons du délabrement du journalisme français et plus largement de l'environnement médiatique mainstream.
Il témoigne ensuite des pressions exercées sur lui lors de son enquête sur les méthodes et les réseaux du président Macron, et revient finalement sur l'affaire Benalla, le financement d'En Marche, les personnalités Ludovic Chaker, Pascal Perez, Alexandre Djouri, ou encore les enjeux de la 5G.

Nazisme et capital. Avec Johann Chapoutot pour La France insoumise.


(0)
616 Vues
0 commentaire
12.12.2017

L'élection d'Emmanuel Macron a démontré la capacité des milieux d'affaires à se mobiliser, financièrement, idéologiquement et médiatiquement, pour imposer leur champion dans le champ politique. Analysé par Jérôme Sainte-Marie comme le candidat de le "réunification de la bourgeoisie", cet épisode illustre la nécessité de s'interroger sur les liens existant entre le capital et le pouvoir politique, d'abord par un détour de l'histoire.
Daniel Guérin (1904-1988), en son temps, posa la question des rapports entre capital et politique dans son livre pionnier Fascisme et grand capital. Ici, c'est l'historien Johann Chapoutot qui interroge plus spécifiquement les relations entre le nazisme et le grand capital dans l'Allemagne de l'entre-deux-guerres.

Une conférence prononcée au Mardi de l'Insoumission avec pour thème "Le capital a-t-il une politique ?"

Soral répond sur ERFM !


(0)
1476 Vues
0 commentaire
2019

Après deux ans de questions-réponses en vidéo sur ERTV, l'émission Soral répond revient sous un nouveau format sur ERFM, la radio en ligne et en continu d'Égalité & Réconciliation.
Le principe : les auditeurs qui le souhaitent posent leurs questions sur le répondeur du polémiste qui choisit ensuite les meilleures et y répond.

Pierre-Yves Rougeyron : grand entretien pour le Cercle Aristote.


(1)
387 Vues
0 commentaire
12.2019

Dans ce grand entretien de rentrée, Pierre-Yves Rougeyron revient sur l'actualité politique de la fin de l'année 2019.
Une analyse où les actualités nationale et internationale sont passées au crible de l'intérêt français souverain.

PARTIE 1
1. Cercle Aristote :
 - 00'00 : actualité éditoriale
2. Questions nationales :
 - 07'45 : le voyage d'Emmanuel Macron en Chine
 - 23'45 : la grande braderie industrielle
 - 31'05 : Macron et l'OTAN en état de "mort cérébrale"
 - 42'50 : chasse, entre accidents et lobbys
 - 48'55 : la percée de François Baroin
 - 52'30 : Gaspard Proust
 - 54'15 : Valeurs Actuelles vs. Quotidien

PARTIE 2
3. Questions internationales :
 - 00'00 : C News, le débat Asselineau/Zemmour
 - 12'50 : Ruffin/Macron, les révélations de Juan Branco
 - 17'00 : les élections générales en Grande Bretagne
 - 27'00 : le coup d'Etat en Bolivie
 - 31'00 : l'intervention française au Mali
 - 36'00 : Algérie, l'ingérience de l'UE ?
 - 41'25 : J'accuse, de Roman Polanski
 - 44'10 : l'opposition Bloc élitaire/Bloc populaire ?
 - 49'55 : hommage à TEPA

Qui est Matteo Salvini ? Avec Gabriele Adinolfi sur Méridien Zéro.


(0)
264 Vues
0 commentaire
05.07.2019

Systématiquement présenté de ce côté-ci des Alpes comme un batteur d'estrade gesticulant et non moins rituellement marqué au fer rouge de l'étiquette "extrême droite", Matteo Salvini appartient à cette espèce d'hommes politiques que nos médias mainstream aiment détester.
Ils ne s'en privent pas, mais cette caricature paresseuse n'apporte aucune clé susceptible de nous aider à comprendre qui est vraiment Matteo Salvini, quelles sont les convictions qui l'animent ni quels sont les objectifs qu'il s'est fixés et, moins encore, comment il a pu effectuer en si peu d'années un parcours politique aussi météorique.
C'est précisément à ces questions que répond Gabriele Adinolfi, dans une analyse dénuée de toute complaisance qui permet aussi de mieux comprendre les ambiguïtés, et donc les limites, de l'alliance improbable de la Ligue avec le mouvement Cinque Stelle.

Émission "La Méridienne", animée par Pascal Lassalle.

Sun Yat-Sen, le père de la Chine moderne. Avec Aurélien Bréau au Cercle Aristote.


(0)
286 Vues
0 commentaire
04.11.2019

Sun Zhongshan ou Sun Yat-sen (1866-1925), est considéré comme le père de la Chine moderne aussi bien par le Parti Communiste Chinois de Mao Zedong ayant instauré la République Populaire de Chine sur le continent que par le Kuomintang de Jiang Jieshi et Tchang Kaï-Chek ayant proclamé la République de Chine sur l'île de Taïwan.
Sa figure représente aujourd'hui l'un des rares traits d'union restants entre les deux Chines et les célébrations entourant sa mémoire sont l'occasion de voir réunis des hommes politiques issus des deux régimes pour rendre hommage à cette figure de première importance de l'histoire contemporaine chinoise.
Retour sur la trajectoire et l'oeuvre théorique de celui dont l'action politique n'a débouché de son vivant qu'au renversement de la dynastie Qing en 1912, mais dont aussi bien le KMT que le PCC ont revendiqué après sa mort tant sa mémoire que sa pensée.

Dictionnaire des populismes. Avec Olivier Dard à la Nouvelle Action Royaliste.


(0)
447 Vues
0 commentaire
20.11.2019

Les polémiques récurrentes sur le populisme et l'attitude plus ou moins bien expliquée de ses tribuns occultent trop souvent les questions majeures que soulèvent les mouvements et les aspirations populistes : la démocratie, la souveraineté populaire, la dialectique du pouvoir et du peuple, et la forme qu'elle prend lorsque le pouvoir politique est accaparé par une fraction de l'élite.
L'historien Olivier Dard, directeur, en compagnie de Christophe Boutin et Frédéric Rouvillois, du Dictionnaire des populismes, reprend ces problématiques afin de mieux éclairer notre actualité.

Qui peut agir sur qui pour éviter la fin du monde ? Avec Laurent Mermet à AgroParisTech.


(0)
275 Vues
0 commentaire
05.11.2018

Le professeur de sciences de gestion Laurent Mermet met en discussion les interventions qu'Aurélien Barrau a faites au cours des derniers mois pour alerter sur l'urgence d'agir face à la crise écologique, spécialement en ce qui concerne les idées en matière d'action collective.
Entre appel aux gouvernements à prendre leur responsabilités, mobilisation citoyenne dans un conflit de groupes d'intérêts, perspective d'une révolution de nos modèles de société, les pistes d'action reposent sur des raisonnements hétérogènes et contradictoires. 
Laurent Mermet analyse également en quoi le refoulement du distributif, où l'on raisonne comme si l'humanité était un acteur constitué et unitaire, et où l'on élude la question des gagnants et des perdants des crises et mutations, débouche sur d'importants points aveugles lorsqu'il s'agit de penser l'action collective face à l'urgence écologique.