Jansénistes et jésuites. Avec Marion Sigaut en Vendée.


(0)
539 Vues
0 commentaire
26.06.2013

Marion Sigaut nous propose d'étudier la guerre intestine à l'Eglise de France entre les jésuites, représentant l'Eglise traditionnelle, et les jansénistes, incarnant une sorte de protestantisme qui n'aurait pas rompu avec Rome.
C'est la compréhension du siècle de Louis XV qui est ici en jeu : cette période ne peut en effet être comprise sans analyser les conflits qui opposèrent le pouvoir judiciaire (janséniste) et le pouvoir royal.

Le Syndicalisme : une continuité militante ? Avec Jean-François Comte et François Juvay sur Méridien Zéro.


(0)
324 Vues
0 commentaire
31.05.2010

Une réflexion sur la place de l'action syndicale au sein du militantisme nationaliste enraciné.

Manipulations médiatiques. Avec Romain Lecap sur Méridien Zéro.


(0)
329 Vues
0 commentaire
09.05.2010

Une tentative de décryptage des manipulations dont sont capable les média.
Comment agissent-ils ? Quels intérêts sont en jeux derrière les affaires récentes de diabolisation ?

Rencontre avec Gabriele Adinolfi, sur Méridien Zéro.


(0)
329 Vues
0 commentaire
20.06.2010

Retour sur le parcours militant et intellectuel de Gabriele Adinolfi, qui nous permet également de nous replonger dans l'Italie des années de plomb, pour en comprendre les enjeux.

Combien nous coûte l'immigration ? Avec Arnaud Naudin sur Méridien Zéro.


(0)
361 Vues
0 commentaire
05.12.2010

Un essai de synthèse des coûts liés à l'immigration massive qu'assume la société française.

Christianisme et politique. Avec Alexandre Douguine au Centre Saint-Paul.


(0)
461 Vues
0 commentaire
24.05.2013

Après une courte introduction sur le thème de la chevalerie chrétienne par Constantin Parvuleso, Alexandre Douguine entame son exposé.
Celui-ci nous rappelle les devoirs envers la cité qui incombent aux chrétiens et à l'Eglise. Ces devoirs, bien que combattus par notre modernité athée n'en constituent pas moins une obligation salutaire pour les croyants ainsi que pour la société.
C'est donc à un combat que nous invite Alexandre Douguine, combat pour la vraie foi et pour la vérité au sein d'un monde déchu qui n'autorise l'expression de la religion plus que dans la sphère individuelle.
A bon entendeur...

Le démantellement de la souveraineté française. Avec Bruno Gollnisch à l'université d'été de Renaissance Catholique.


(0)
321 Vues
0 commentaire
14.07.2010

L'identité de la France est aujourd'hui attaquée sur le plan physique (dénatalité, immigration), morale ("la France est un conglomérat" et non un territoire ni une langue ni un peuple, culture de repentance), sur le plan institutionnel (droit européen) et sur le plan économique (désindustrialisation).
La lame de fond qui déferle sur la France a un nom : le mondialisme.
Comment comprendre les attaques sur la souveraineté française ? Comment y réagir ?

Strauss, Bloom et l'Amérique. Entretient avec Pierre Manent pour Le Bulletin d'Amérique.


(0)
644 Vues
0 commentaire
09.06.2011

Familier de la vie des idées américaine, Pierre Manent a bien recevoir Le Bulletin d'Amérique pour un entretien filmé.
Revenant sur sa découverte de Léo Strauss et des Etats-Unis, il jete un regard à la fois critique et bienveillant sur ce pays.
L'entretien est découpé comme suit :
  - Comment avez-vous découvert les Etats-Unis?
  - En quoi Léo Strauss est-il ce "grand libérateur" que vous évoquez dans "Le Regard politique"?
  - Les Professeurs Michael et Catherine Zuckert soulèvent, dans "The Truth About Leo Strauss", ce qu’ils perçoivent comme le grand paradoxe straussien: Léo Strauss aurait en effet laissé à ses élèves un héritage difficile, que l’on peut résumer ainsi: 1. L’Amérique est moderne; 2. La modernité est mauvaise or 3. L’Amérique est bonne. Qu’en pensez-vous?
  - Vous avez vous-même déclaré "je crois que si on a l’ambition de comprendre la politique moderne, il faut une certaine compréhension des Etats-Unis et donc avoir un certain amour pour les Etats-Unis". L’idée d’amour est très forte. Qu’entendiez-vous par là?
  - Vous avez été l’ami d’Allan Bloom, auteur, entre autres, de "L’âme désarmée" et de "L’Amour et l’Amitié". Vous avez reproché à Saul Bellow d’avoir échoué de portraiturer celui-ci dans "Ravelstein". Alors, qui était-il?
  - Vous dites qu’Allan Bloom aimait profondément la France. Ensuite, vous notez discrètement que "certains de ses élèves, qui l’accompagnaient, ont pris de la France une vue de plus en plus négative". Comment l’expliquez vous? Etait-ce le signe d’une nouvelle Amérique?
  - La question de la religion dans la dynamique de l’Occident parcourt l’ensemble de votre oeuvre. Quelle est la place de la religion dans la dynamique de l’Amérique?
  - L’Amérique peut-elle apprendre quelque chose de la France?