Interview de Marion Sigaut par David L'Epée : Voltaire, l'Ancien Régime et la Révolution.


(0)
1471 Vues
0 commentaire
08.2013

David L'Epée questionne Marion Sigaut sur ses sujets de prédilection, soit la fin de l'Ancien Régime et la marche vers la Révolution française qui verra le triomphe du libéralisme comme logique de -non- société.
Mariont Sigaut en profite pour démonter les mythes propagés par le couple Badinter sur le XVIIIe siècle, et revenir sur les nouvelles formes de censures. C'est l'occasion de dénoncer l'instrumentalisation des groupes "antifa", cette bande d'incultes au garde à vous du politiquement correct pourchassant systèmatiquement les individus exprimant une pensée originale.

Mythes et légendes de la nation française décryptés. Avec Alain Benajam sur Meta TV.


(0)
1179 Vues
0 commentaire
21.11.2013

Une émission se proposant de revenir sur l'histoire de France et de distinguer les événements réels des mythes qui peuplent son roman national.
Des gaulois à Clovis, d'Etienne Marcel à l'émergence du sentiment national avec Jeanne d'Arc jusqu'aux temps des révolutions nationales, Alain Benajam corrige les contre-vérités et nous apprends à aimer la longue histoire de notre pays, la France.

La gauche et le peuple. Avec Christophe Guilluy et Hervé Algalarrondo sur France Culture.


(0)
789 Vues
0 commentaire
14.12.2011

Le divorce entre la Gauche et le Peuple est patent : comment l'expliquer ?
Alors que la nouvelle clientèle du Parti Socialiste consiste de plus en plus en un patchwork de catégories minoritaires (femmes, jeunes, immigration), l'approche en terme de classes sociales semble abandonnée. Peut-être cela-constitue-t-il un début de réponse.

Les Indo-européens : fait d'histoire, source d'avenir. Avec Jean Haudry sur Méridien Zéro.


(0)
1155 Vues
0 commentaire
06.03.2011

Professeur émérite de linguistique français et de sanskrit à l'université Lyon III, également spécialiste de la civilisation indo-européenne, Jean Haudry vient présenter la thématique de l'indo-européanité.

Souveraineté populaire : de quoi parle-t-on ? Par Florence Gauthier à Paris.


(0)
778 Vues
0 commentaire
28.03.2009

Démocratie est certainement un des mots les plus employés par les responsables politiques. Il est présenté tour à tour comme le symbole des sociétés avancées, de la lutte contre le totalitarisme et de la fin du système soviétique. Nous sommes tous démocrates, la cause est entendue. Une belle unanimité qui permet au passage d’effacer une évidence : la démocratie est le pouvoir du peuple. Elle est la souveraineté populaire !
Communication prononcée dans le cadre du "Colloque sur la souveraineté populaire", organisé par l'Association pour une Constituante, Droit-Solidarité, Mémoire des luttes et Utopie critique.

La Gauche a-t-elle mené une politique socialiste en matière économique ? Avec Laurent Mauduit sur Radio Aligre.


(0)
820 Vues
0 commentaire
20.12.2002

Un document intéressant qui, à la lumière de la défaite du 21 avril 2002, brosse un bilan sévère de l'expérience Jospin, et plus généralement des politiques de Gauche depuis les années 70. 
Il est important de rappeller que les gouvernements de Gauche, jusqu'ici, sont ceux qui ont le plus massivement privatisé, le plus ouvert l'économie française aux vents de la mondialisation, le plus mis les ouvriers français en concurrence avec les travailleurs des pays pauvres.
La Gauche a trahit le peuple !

Les indo-européens. Par Jean Haudry au Local.


(0)
1461 Vues
0 commentaire
02.02.2012

La modernité s’est voulue consommatrice et, finalement, liquidatrice du passé. Elle tend toujours plus à ignorer ce qui en lui constitue une dimension fondatrice du présent. Sur le passé le plus lointain, elle se révèle même franchement amnésique.
L’héritage indo-européen fait pourtant partie de la mémoire la plus longue, et c’est pourquoi sa reconnaissance relève, elle aussi, du devoir de mémoire. Cet héritage, culturel au sens le plus large – la langue est toujours plus qu’un simple moyen de communication –, n’est évidemment pas exclusif d’apports ultérieurs, ni d’ailleurs non plus d’apports antérieurs. Tout héritage est composite, encore faut-il accepter d’en faire l’inventaire. Dans une époque de transition qui ressemble parfois à la fin d’un monde, il serait temps de connaître ce que fut le monde des débuts.

La 3e voie biélorusse. Par Georges Feltin-Tracol au Local.


(0)
984 Vues
0 commentaire
08.11.2012

Cette conférence, après un remise en contexte géographique et historique, vise à montrer la position singulière qu'occupe la Biélorussie, notamment au travers de l'action politique de son président Alexandre Loukatchenko et de son opposition frontale aux instances de l'Union Européenne, du FMI ou de l'OTAN.