La révolution-conservatrice allemande. Avec François-Georges Dreyfus au Local.


(0)
609 Vues
0 commentaire
10.12.2010

Retour sur un épisode historique intéressant, mêlant les idéologies sociales et nationale. Ce foisonnement d'expériences est fort différent de la future organisation nazie qui prendra le pouvoir en Allemagne en 1933.

Comment affronter le passé. Quelques réflexions à propos de la France. Par Henry Laurens à l'Académie Royale de Belgique.


(0)
401 Vues
0 commentaire
27.01.2011

Quel rapport une société entretient-elle, vis-à-vis de son passé ? Comment appréhender le présent en lui donnant un sens ?
Pour répondre à ces interrogations, le conférencier a dressé un tableau de toute la complexité de la souffrance et de la pesanteur du passé, ainsi que du jeu entre passé et présent et la possibilité qu’a le passé à éclairer le présent.
"Le présent n’est envisageable que si on lui donne du sens. Dans l’immédiat, ce sens renvoie à une continuité avec le passé".

Le choix de la défaite : les élites françaises dans les années 30. Par Annie Lacroix-Riz à Montpellier.


(0)
410 Vues
0 commentaire
20.05.2006

Quelles sont les causes de la défaite française de 1940 ? Comment comprendre l’engagement des banquiers et industriels dans la " collaboration économique " avec les Allemands entre la défaite et la libération de Paris sans s’interroger sur la phase précédente ? À la lumière d’archives françaises et étrangères, l'historienne défend la thèse que les hommes de Vichy ont préparé la transformation des institutions, rendue nécessaire par la crise : cela passait par la défaite française.

Le massacre de Katyn. Avec Alexandra Viatteau sur Canal Académie.


(0)
549 Vues
0 commentaire
31.05.2009

Longtemps occulté, attribué généralement à la barbarie nazie, le massacre de Katyn va être finalement avoué et reconnu le 13 avril 1990 par Mikhaïl Gorbatchev qui remit une partie des archives sur la question au général Jaruzelski. Pourtant, l'événement aurait pu faire l'objet d'une réhabilitation historique dès après la guerre. Des intérêts politiques pendant le conflit et à l'occasion du procès de Nuremberg en décidèrent autrement. Par cette injustice, les victimes du régime communiste furent bien tuées une deuxième fois.
Le film de Wajda, sobrement intitulé "Katyn" et vu par plus de 3 millions de Polonais, montre cette quête de la vérité au delà des mensonges dans la période de chaos que fut la Deuxième Guerre Mondiale.

L'étonnant passé du Betar. Avec Emmanuel Ratier sur Radio Courtoisie.


(0)
758 Vues
0 commentaire
13.06.1995

Emmanuel Ratier intervient après la parution de son livre "Les Guerriers d'Israël", éditions Facta, 1995.
On y découvre le passé occulte et sinistre du mouvement Betar (milice juive sionniste) sous l'Allemagne nazie.
Emission du Libre journal de Serge de Beketch.