La pensée unique et la diversité des langues. Avec Claude Hagège aux Entretiens d'Issy.


(0)
732 Vues
0 commentaire
21.11.2012

Claude Hagège plaide en faveur de la diversité des pensées, des cultures et des langues et dénonce ainsi la pensée unique servie, selon lui, par l’anglais. Mais que l’on ne s’y trompe pas, il ne se bat pas contre l’anglais en tant que tel, mais "contre ceux qui prétendent faire de l’anglais une langue universelle".
Une langue ne sert pas seulement à communiquer mais "constitue aussi une manière de penser, une façon de voir le monde, une culture." Défendre la langue française dans le monde et notre fameuse "exception culturelle", ainsi que la diversité linguistique en général, c’est donc défendre la liberté de l’esprit.

Nos chers amis américains. Avec Gabin et Denis pour l'Agence Info Libre.


(0)
737 Vues
0 commentaire
2015

L’Agence Info Libre nous propose de nous replonger dans l’histoire de la création des États-Unis d’Amérique.
Comment ce peuple qui n’a qu’une histoire de deux siècles est-il parvenu à contrôler la politique internationale ? En quoi ses idées de liberté et d’égalité peuvent être considérées comme fallacieuses et iniques quand elles sont rapportées aux différents éléments de l’histoire sciemment occultés par les élites depuis la création des États-Unis ? Pourquoi ce pays est-il devenu le chantre du mondialisme, gouverné par des gens qui ne sont élus par personne mais au nom des valeurs démocratiques ?

Faire des Français : quelle identité nationale ? Avec Anne-Marie Thiesse sur France Culture.


(0)
610 Vues
0 commentaire
25.09.2010

Bien qu'instrumentalisée par le pouvoir politique, la notion d' "identité nationale" reste un puissant révélateur de l'histoire récente de la société française. Anne-Marie Thiesse nous rappelle comment le sentiment national est né il y a près de deux siècles pour faire face aux défis posés par la sécularisation du politique pour légitimer les Etats modernes.
Loin de s'être imposé "naturellement", celui-ci a fait l'objet d'un intense travail de socialisation de la population, à travers l'école particulièrement, allant de l'unification linguistique à l'invention du patrimoine et d'une histoire nationale.

Emission "La suite dans les idées", animée par  Sylvain Bourmeau.

Les forces politiques et le malaise identitaire français. Avec Laurent Bouvet pour Questions Publiques à Nantes.


(0)
350 Vues
0 commentaire
10.03.2015

La crise économique ne suffit pas à expliquer le malaise français. Face aux bouleversements de l’ordre du monde et aux difficultés du pays, la montée du populisme et du Front national témoigne d’une inquiétude identitaire et culturelle. Comment vivre ensemble malgré nos différences ?
Laurent Bouvet examine l’origine de cette angoisse et ses effets. En décortiquant les représentations, vraies ou fausses, que nos concitoyens se font de la mondialisation, de l’Europe, de l’immigration, de l’islam ou des élites, il montre comment des dimensions culturelles se mêlent étroitement aux conditions matérielles.
Rompant avec l’aveuglement et le conformisme, Laurent Bouvet propose des pistes pour combattre ce mal qui ronge la société française : l’insécurité culturelle.

Une intervention qui prend place dans le cycle de conférences organisé par la revue Place Publique, le Conseil de déloppement de Nantes Métropole et le CCO.

La relance stratégique de la France. Avec l'amiral Jean Dufourcq au Cercle Aristote.


(0)
346 Vues
0 commentaire
23.05.2016

La France semble à la traîne dans un monde qui change rapidement. Ses valeurs, ses intérêts, ses convictions paraissent de peu de poids face aux impératifs d'une gouvernance mondialisée dominée par des médias et des marchés qui laissent peu de place à la politique et anesthésient la démocratie.
Pour relancer la France, ce qui est l'objectif proposé par l'amiral Jean Dufourcq, il faut changer le récit national français, repenser les perspectives européennes et méditerranéennes du pays, et remiser le magistère des vieilles lunes héritées de temps stratégiques révolus.
Comme nous le montre le conférencier, il ne faut renoncer ni à la France ni à l'Europe. Toutes deux ont des atouts majeurs à faire valoir pour rester aux premiers rangs de l'histoire du XXIe siècle.
Son analyse, forte et argumentée, est de celles qui interpellent pour donner du sens à l'avenir et proposer une direction à suivre. La voix des militaires est aujourd hui à écouter plus attentivement et demain à intégrer plus soigneusement dans le paysage politique français qui ne saurait se passer durablement de leur concours loyal et avisé.

Qui détient la puissance dans le monde actuel ? Avec Pascal Gauchon à l'Ecole de guerre économique.


(0)
729 Vues
0 commentaire
10.12.2015

La puissance paraît éclatée, entre Etats-nations et firmes multinationales, religions et mafias, ONG et finance internationale…
L’un de ces acteurs l’emporte-t-il ? Est-ce, comme beaucoup l’affirment, la fin de l’Etat-nation ? Et dans ce cas, qui prendrait sa place ?

Europe : la montée des périls. Avec Jean-Pierre Chevènement à Sciences-Po.


(0)
657 Vues
0 commentaire
19.02.2015

A défaut d’une raison européenne pleinement constituée, les nations font face à une Union Européenne guidée par une raison néo-libérale plutôt que par une logique qui lui soit propre et qui serait le reflet de son cheminement. Pourquoi et comment le projet européen en est-il arrivé là ?
Jean-Pierre Chevènement revient sur la genèse de ce gâchis, et tente d'en comprendre les conséquences futures en analysant quelques menaces qui planent sur notre continent : la monnaie unique, la crise ukrainienne et le terrorisme djihadiste.

Une conférence organisée par l'association "Critique de la Raison Européenne".

France, Europe : entre guerre économique et chaos social. Avec Michel Drac et Lucien Cerise pour Culture Populaire à Nice.


(0)
613 Vues
0 commentaire
09.04.2016

On ne présente plus Michel Drac et Lucien Cerise, réunis par Culture Populaire pour la première fois à Nice.
En suivant les travaux de Michel Drac, vous aurez compris que le "système" est entré dans une zone de "turbulences". Mieux vaut attacher nos ceintures…
Le capitalisme néolibéral mondialisé bute sur des limites technologiques et environnementales qui, à moins d’un miracle scientifique, rendent illusoire tout retour d’une croissance pérenne.
Au cœur de ce "système", "l’Empire" thalassocratique à prédominance américaine voit sa suprématie remise en cause par l’émergence d’un contre-empire (Russie/Chine) offrant une porte de sortie vers un monde multipolaire.
Les élites occidentales, sur la défensive, sont passées d’une politique de la carotte (redistribution équitable du rapport capital/travail) à celle du bâton (prédation financière et casse sociale) dont le terrain de jeu privilégié semble être malheureusement l’Europe.
Les deux invités illustrent les méthodes de ce durcissement envers les peuples, et notamment envers le peuple français. Stratégie du choc et stratégies de la tension, ingénierie sociale et grand remplacement, rien ne nous sera épargné pour que la France, pièce fondamentale de l’échiquier européen, reste dans le giron impérial.