Quelle anthropologie ? Quels européens ? Avec Guillaume Travers, Solenn Marty et Thomas Boris sur Méridien Zéro.


(0)
107 Vues
0 commentaire
04.2023

Les nations occidentales sont aujourd'hui au bord d'un véritable effondrement anthropologique. Le déclin démographique, la baisse des capacités cognitives reflétée par la chute du quotient intellectuel, la multiplication des pathologies provoquées par l'artificialisation des modes de vie, l'incapacité à affronter des situations conflictuelles ainsi que la multiplication des troubles de l'identité sexuelle constituent les symptômes les plus évidents de cette inquiétante évolution.
Les causes de ce processus sont multiples : contre-sélection générée par le malthusianisme des élites et la fécondité des couches les moins éduquées de la population, issues en grande partie de l'immigration extra-européenne ; conséquences néfastes de l'utilisation massive et précoce des écrans sur le développement cérébral des enfants ; effondrement de l'enseignement ; conditionnement des esprits par des idéologies subversives qui prétendent empêcher les peuples d'Europe de fonder leur avenir sur l'héritage d'une culture partagée ; rupture de plus en plus nette avec les réalités naturelles ; dégradation générale de l'environnement et de l'alimentation. À ces périls s'ajoutent les délires des apprentis-sorciers qui rêvent de "transformer" l'espèce humaine en l'affranchissant de tout conditionnement biologique.
L'Occident menace de périr asphyxié par les conséquences non maitrisées de l'extension du règne de la technique et par les errements de son modèle économique et social, fondé sur le mythe du progrès indéfini et de la croissance illimitée. De manière paradoxale, cette situation pourrait conduire à l'avènement d'une véritable "idiocratie", privant les Européens des moyens de préserver leur inventivité scientifique et leur prospérité, et d'affirmer leur puissance dans un contexte marqué par la raréfaction des ressources énergétiques.
Cependant, ce déclin civilisationnel n'est pas une fatalité. Les jeunes Européens doivent se préparer à vivre des temps troublés, qu'ils devront aborder avec des corps, des âmes et des esprits trempés. Face à l'avachissement général, il convient de réaffirmer l'idéal de l'homme "complet", refusant la paresse intellectuelle et physique. Il s'agit d'assurer la transmission de notre vision du monde contre tous les ressentiments délétères. Il importe surtout de restaurer au sein de la Cité un ethos commun, qui permette de fonder l'existence sur le socle des réalités naturelles, tout en exprimant la vocation de nos peuples à cultiver l'excellence, en vue de façonner librement leur espace géopolitique.

Émission "La Méridienne", animée par François Charmot.

Socialisme, démocratie directe et dérives sociétales. Avec David L'Epée sur Méridien Zéro.


(0)
151 Vues
0 commentaire
10.2023

Philosophe et essayiste, David L'Epée est avant tout un intellectuel indépendant et collabore aux revues Éléments, Rébellion et Krisis dont il est le rédacteur en chef.
Spécialisé dans l'histoire du socialisme et les débats autour de la démocratie directe, il intervient régulièrement pour dénoncer les métamorphoses de l'idéologie déconstructionniste qui ravage nos sociétés, que ce soit la cancel culture, le wokisme ou la théorie du genres.

Émission "La Méridienne", animée par Wilsdorf et Jean-Louis Roumégace.

La question de l'esclavage. Avec Bernard Lugan sur Méridien Zéro.


(0)
277 Vues
0 commentaire
11.2020

Le 10 mai 2001, en votant la "Loi Taubira", les députés français ont imposé une vision idéologique et manichéenne de la traite esclavagiste. Cette loi ne dénonce en effet que la Traite pratiquée par les Européens. Elle fait l'impasse sur les Traites arabo-musulmanes, afin que, selon Christiane Taubira,  "les jeunes Arabes (…) ne portent pas sur leur dos tout le poids de l'héritage des méfaits des Arabes" (L'Express, 4 mai 2006).
En pliant sous "l'air du temps", les députés français ont donc effacé de la Mémoire collective des millions de victimes. À commencer par ces femmes et jeunes filles razziées dans ce que les conquérants arabes appelaient la "moisson berbère". Ibn Khaldun évoque à ce sujet les "belles esclaves berbères, de toison couleur de miel". Et que dire des enlèvements opérés jusque dans les années 1800 en mer et le long des rivages méditerranéens européens ?
Cette loi fait également l'impasse sur le rôle des Africains eux-mêmes. En Afrique sud-saharienne, les Européens, dont il n'est évidemment pas question d'évacuer la part de responsabilité, n'ont pas participé à la chasse aux esclaves, attendant sur le littoral que leur soient livrés les captifs. Il dépendait donc in fine de leurs partenaires africains d'accepter ou de refuser de leur vendre leurs "frères". La réalité est qu'une partie de l'Afrique s'est enrichie en vendant l'autre partie.
Loin des nuées et des manœuvres culpabilisatrices, Bernard Lugan réfute une histoire officielle dont la finalité est de paver la route de la repentance.

Christianisme et Socialisme. Avec Camille Mordelynch sur Méridien Zéro.


(0)
416 Vues
0 commentaire
06.2021

Diplômée de philosophie et professeur de culture religieuse, Camille Mordelynch a travaillé sur les structures des premières communautés chrétiennes. Evoquant leur fonctionnement et leur capacité de rayonnement, elle cherche à démontrer l'influence de l'héritage chrétien dans les valeurs que le socialisme et le communisme convoquent.
Un travail qu'elle a synthétisé dans la brochure Le Christ contre l'avoir et qu'elle publie aux Editions des Livres Noirs.

Émission "La Méridienne", animée par Wilsdorf et Béluga.

À la rencontre de l'économie. Avec Guillaume Travers sur Méridien Zéro.


(0)
384 Vues
0 commentaire
11.2021

Telle qu'elle est aujourd'hui traitée médiatiquement et politi­quement, l'économie est en générale réduite à des querelles tech­niques. Sans faire l'impasse sur cette grille de lecture, l'essayiste Guillaume Travers fait au contraire le choix de la ramener à la philoso­phie. Car dans des temps troublés, il est précieux d'avoir un cadre idéologique solide, une structuration mentale qui permette d'échapper à toutes les désinformations et toutes les manipulations.

Émission "La Méridienne", animée par Lt Sturm, Wilsdorf, Jean-Louis Roumégace et Alryck.

Connaissez-vous Werner Sombart ? Avec Guillaume Travers sur Méridien Zéro.


(0)
429 Vues
0 commentaire
05.2022

Né en 1863, Werner Sombart a produit une œuvre considérable. En 1896, il est l'auteur d'un best-seller qui popularise la pensée de Marx dans la sphère germanique : Socialisme et mouvement social. En 1902, son maître-livre, Le Capitalisme moderne, introduit le terme de "capitalisme" dans le monde universitaire. D'autres ouvrages, dont Le Bourgeois et Les Juifs et la vie économique, compléteront l'une des analyses les plus riches et les plus profondes du capitalisme. Durant le premier tiers du XXe siècle, Sombart est aussi l'un des pères fondateurs de la sociologie, au même titre que Max Weber, Georg Simmel et Ferdinand Tönnies.
Cependant, son œuvre reste sujette à controverse. A-t-il écrit un ouvrage antisémite avec Les Juifs et la vie économique ? Et ses ouvrages plus tardifs, dont Le Socialisme allemand, le rapprochent-ils du national-socialisme ?
Loin des accusations gratuites, Guillaume Travers nous présente Werner Sombart pour ce qu'il fut : un des auteurs majeurs de la Révolution conservatrice en Allemagne, le penseur d'une authentique troisième voie, entre capitalisme et socialisme marxiste.

Découvrir Pierre Poujade. Avec Franck Buleux sur Méridien Zéro.


(1)
499 Vues
0 commentaire
12.2020

À la fin des années 1950, la France assiste, désemparée, aux prémices de la société libérale moderne. Le mode de vie importé dix ans plus tôt d'Amérique commence à faire des ravages. Les repères traditionnels sont attaqués, l'exode rural bat son plein et "les petits commerçants et artisans" sont dans la ligne de mire des banquiers qui préfèrent favoriser, à terme, le développement des grandes surfaces. De plus, l'Empire colonial commence à se déliter dans le sang.
Face à cette situation, un homme se lève. Il est papetier dans le Lot et, très vite, des foules immenses viendront l'écouter. En 1956, il fera élire plus de 50 députés à l'Assemblée. Cet homme, c'est Pierre Poujade. Bien qu'éphémère, son mouvement est rentré dans l'Histoire.

Émission "La Méridienne", animée par le Lieutnant Sturm.

Ukraine-Russie : enjeux, pensées et perspectives d'un conflit. Avec Pascal Lassalle et Roubachoff sur Méridien Zéro.


(0)
873 Vues
0 commentaire
02.2022

Depuis une semaine, l'actualité internationale est entièrement occupée par la guerre qui fait rage en Ukraine. Et alors que les passions prennent souvent le pas sur la réflexion, les différents intervenants tentent de produire une analyse des enjeux et des perspectives du conflit.
OTAN, Ukraine, Russie, Europe : autant d'acteurs engagés dans un conflit complexe sur lequel il est plus que jamais nécessaire de poser un regard non-conforme.

Émission "La Méridienne", animée par PGL.