Domnique Venner : une pensée, une oeuvre, un destin. Entretien mené par Philippe Milliau, Jean-Yves Le Gallou et Philippe Conrad sur TV Libertés.


(0)
884 Vues
0 commentaire
02.2013

Voici un entretien exeptionnel à plus d'un titre : mené au domicile même de Dominique Venner, il nous permet de revenir sur l'itinéraire mouvementé de ce brillant personnange, et sur les idées et les passions qui ont animé cet européen, amoureux de l'histoire et des traditions de son continent et de ses peuples.
Après une évocation de son engagement dans la guerre d'Algérie, de ses années de militantisme (Europe-Action) et de sa passion pour les armes et la chasse, il revient plus longuement sur les réflexions historiques qu'il a menées tout au long de sa vie.
De la question du christianisme en Europe à la Révolution bolchévique, de la fondation de revues historiques à ses œuvres d'historien méditatif (Le siècle de 1914, Histoire et tradition des Européens, Le choc de l'Histoire), Dominique Venner nous fait partager sa passion de l'histoire.
Enfin, ce sont des thématiques plus immédiates qui viennent clore l'entretien. Dominique Venner nous enjoint à l'action -jusqu'au sacrifice- face à nos élites dirigeantes criminelles, à l'immigration de peuplement et au repoussoir de l'Union européenne.
Un appel qui doit être entendu.

La peur des barbares. Avec Tzvetan Todorov à la Bibliothèque municipale de Lyon.


(0)
576 Vues
0 commentaire
21.01.2009

À travers une géopolitique des passions, Tzvetan Todorov présente, dans son dernier livre, l'Occident et le monde tels que l'après-guerre froide les a façonnés : après l'espoir déçu d'un nouvel ordre mondial harmonieux, la place est laissée aux conflits et aux oppositions de toutes natures, sur fonds de développement technologique ultra-rapide.
Les passions qui agitent les pays du monde aujourd'hui, l'appétit, le ressentiment et surtout la peur renferment en elles-mêmes des germes inquiétants, comme le rejet de l'Islam et la xénophobie. La peur des barbares est ce qui risque de nous rendre barbares. Et le mal que nous nous ferons dépassera celui que nous redoutions au départ.
L'histoire nous l'enseigne : le remède peut être pire que le mal. Pour l'historien, le dialogue des cultures, riche de l'histoire universelle et d'un véritable respect de l'autre, permettra de surpasser la peur. Le moment est venu pour chacun de prendre ses responsabilités : il faut protéger notre fragile planète et ses habitants si imparfaits, les êtres humains.

Au café avec Anne-Marie Le Pourhiet : la République, les lobbies et l'idéologie victimaire.


(0)
909 Vues
0 commentaire
2011

Anne-Marie Le Pourhiet, juriste, constitutionnaliste et professeur de droit public, aborde de nombreux sujets tout au long de cet entretien.
Du problème de l'inflation législative (ratification des directives européennes) au problème des lobbies lovés au sein de la République française, et en passant par les enjeux de la liberté d'expression, ce sont tous les grands débats politiques contemporains qui sont abordés.
Une discussion intelligente et revigorante !

Communisme et totalitarisme (1902-1989). Avec Stéphane Courtois à l'Institut d'Histoire Sociale.


(0)
1517 Vues
0 commentaire
22.10.2009

Découpage et contenu de l'échange :

[  00:00] Introduction
[  08:56] Présentation de l'ouvrage « Communisme et Totalitarisme »
[  10:59] I. « Lénine, inventeur du totalitarisme »
[  20:25] Stéphane Courtois vs. Jean-Jacques Marie (historien trotskiste) #1
[  27:26] II. « Staline ou le triomphe du totalitarisme »
[  36:07] Stéphane Courtois vs. Annie Lacroix-Riz (historienne communiste)
[  39:52] III. « Communisme, crime contre l'humanité, génocide »
[  48:42] Stéphane Courtois vs. Jean-Jacques Marie (historien trotskiste) #2
[  49:14] IV. « Histoire et mémoire du communisme »
[  56:27] Pacte germano-soviétique & alliance germano-soviétique (70e anniversaire)
[1:02:22] Chute du mur de Berlin (20e anniversaire)
[1:32:13] Débat (Questions / Réponses)
[1:32:24] Q/R1 L'exception Raymond Aron, rôle de l'Armée Rouge
[1:36:47] Q/R2 Totalitarisme et économie
[1:38:36] Q/R3 Orientation des manuels scolaires, Hannah Arendt
[1:42:15] Q/R4 L'imposture Guy Môquet
[1:45:26] Q/R5 Jacques Duclos, Santiago Carrillo, Franco, origines & mythes de la guerre d'Espagne
[1:54:28] Q/R6 Vladimir Poutine & le KGB, Gorbatchev & le putsch de Moscou, Deng Xiaoping & la Chine

La République des censeurs. Avec Jean Bricmont pour Kontre Kulture.


(0)
550 Vues
0 commentaire
03.2014

La notion de liberté d’expression et la séparation correcte privé-public n’est aujourd'hui plus que rarement comprises, et encore moins souvent défendues.
Un nombre important d'affaires récentes illustre cette assertion.
On aboutit ainsi à un climat généralisé de dénonciation mutuelle et à une montée des antagonismes entre communautés.
Comment comprendre cette terrible régression ? Comment éviter de tomber inévitablement dans le "deux poids, deux mesures", ce qui ne fait que renforcer la frustration de ceux qui estiment ne pas pouvoir s’exprimer ?

Interview d'Adrien Abauzit pour WeAreChange Paris.


(0)
664 Vues
0 commentaire
07.2013

Varations sur l'histoire de France, ses rivalités immémoriales avec l'Allemagne et la perfide Albion, et l'évolution des rapports de forces jusqu'aux dictats de la finance internationale sur le devenir de notre pays.

Bernard Stiegler à voix nue, sur France Culture.


(0)
1061 Vues
0 commentaire
12.2002

Une plongée dans l'intimitée de la pensée de Bernard Stiegler.
On y aborde les thèmes qui lui sont chers, que ce soit la question de la technique, de la mémoire, du cinéma ou de la politique.

Adolescence et obsolescence : comment est-il possible de devenir adulte dans un monde jetable ? Avec Bernard Stiegler au CHU de Nantes.


(0)
582 Vues
0 commentaire
24.11.2012

Le capitalisme, au XXè siècle, et en vue d’absorber les excédents de la production industrielle, a fait de la libido sa principale énergie en la canalisant sur les objets de la consommation. Or, aujourd’hui, cette captation de la libido a fini par la détruire. Ce fait majeur constitue une immense menace pour la civilisation industrielle et a fortiori pour l'individuation des adolescents.
C'est le problème de la transmission par l'intermédiaire du milieu technique qui est donc ici posée.