Le livre noir de la censure. Avec Emmanuel Pierrat à la Bibliothèque municipale de Lyon.


(0)
404 Vues
0 commentaire
19.06.2008

La censure est aujourd'hui omniprésente dans notre société, qui pourtant accorde une place envahissante à l'information.
C'est ce paradoxe qu'Emmanuel Pierrat s'attache à décortiquer : le "Livre noir de la censure" met en évidence, grâce aux multiples contributions de ses auteurs, l'étendue du pouvoir de la censure, des moeurs à la religion en passant par la santé et l'humour, et montre à quel point elle a su changer d'aspect, les siècles passant, et se mêler au courant des nouvelles technologies.
Un état des lieux inédit, privilégiant une analyse argumentée et essentiellement juridique, d'un phénomène bien plus étendu que ne le laissent entrevoir les récentes affaires portées sur le devant de la scène médiatique.

Média et pluralisme. Avec Jean-François Kahn sur Radio Aligre.


(0)
453 Vues
0 commentaire
13.06.2006

D'ou vient la crise du journalisme français ? Pourquoi les journalistes pensent-ils à peu près tous la même chose ?
Emission "Des sous et des hommes".

Les média et le politique : Contre-pouvoir, méta-pouvoir, anti-pouvoir. Avec Marcel Gauchet au CEPPECS.


(0)
664 Vues
0 commentaire
26.04.2008

Marcel Gauchet nous offre une réflexion sur les média, en particulier le journalisme, en sachant que cet organe reste informel (non institutionnel), dispersé (de par sa multitude d'acteurs), soumis à des logiques commerciales et qu'il est dépourvu de moyens de coercition directes.
Ces paradoxes ne sont qu'apparents et méritent d'être digérés pour comprendre l'efficacité réelle du "4ème pouvoir".
Conférence donnée au Collège Européen de Philosophie Politique de l'Education, de la Culture et de la Subjectivité (Ceppecs) dans le cadre du cycle "Les média et le politique".

TV Lobotomie. Avec Michel Desmurget à Lyon.


(0)
534 Vues
0 commentaire
08.06.2011

"Chaque mois, les revues scientifiques internationales publient des dizaines de résultats de ce genre. Pour les spécialistes, dont fait partie l’auteur, il n’y a plus de doute : la télévision est un fléau. Elle exerce une influence profondément négative sur le développement intellectuel, les résultats scolaires, le langage, l’attention, l’imagination, la créativité, la violence, le sommeil, le tabagisme, l’alcoolisme, la sexualité, l’image du corps, le comportement alimentaire, l’obésité et l’espérance de vie."

TV Lobotomie. Entretien avec Michel Desmurget, interrogé par Jean Robin.


(0)
468 Vues
0 commentaire
26.09.2011

Le travail mené par Michel Desmurget est une synthèse de tous les travaux menés sur les effets de la télévisions depuis 40 ans.
Le résultat est sans appel : la télévision participe de la baisse générale du niveau intellectuel, du relachement des moeurs et augmente les problèmes de santé.
Un document à connaître lorsqu'on sait que les français passent en moyenne plus de 3h30 par jour devant le petit écran...

Discussion avec la rédaction de la revue Rébellion sur le LibreTeamSpeak.


(0)
389 Vues
0 commentaire
12.02.2012

Présentation de l'organe de presse de l'Organisation Socialiste Révolutionnaire basée à Toulouse, et discussion concernant leurs ortientations idéologiques et leur parcours.

L’explosion du journalisme. Avec Ignacio Ramonet à la Maison des Associations de Genève.


(0)
365 Vues
0 commentaire
23.11.2012

"Chaque citoyen, dans la nouvelle société-réseau, a vocation à devenir ‘journaliste’ en s’appropriant des dispositifs légers comme les blogs ou les réseaux sociaux Twitter et Facebook qui offrent un potentiel communicationnel exceptionnel. Mais le passage de l’ère des médias de masse à celle de la masse des médias ne se fait pas sans dégâts. Le journalisme survivra-t-il ?"

Sortir la France de la matrice. Avec Adrien Abauzit à l'Action Française.


(0)
333 Vues
0 commentaire
30.05.2013

Le conférencier s'attache d'abord a décrir le le cadre de la domination et comment celle-ci opère sur les individus.
Il constate ensuite l’émergence d’une "dissidence" et en trace les contours.
Enfin, Adrien Abauzit tente d’examiner les procédés par lesquels la dissidence pourrait finir par s'imposer et prendre le pouvoir.