Sortir la France de la matrice. Avec Adrien Abauzit à l'Action Française.


(0)
330 Vues
0 commentaire
30.05.2013

Le conférencier s'attache d'abord a décrir le le cadre de la domination et comment celle-ci opère sur les individus.
Il constate ensuite l’émergence d’une "dissidence" et en trace les contours.
Enfin, Adrien Abauzit tente d’examiner les procédés par lesquels la dissidence pourrait finir par s'imposer et prendre le pouvoir.

L'antisémitisme partout. Avec Eric Hazan et Alain Badiou chez Daniel Mermet.


(0)
400 Vues
0 commentaire
28.02.2011

Il existe bien un antisémitisme en France aujourd’hui : les néo-nazis, les négationnistes, les nostalgiques du pétainisme... pas grand monde, et sans grande influence.
Mais quand on fait état d’une "montée" de l’antisémitisme, c’est pour stigmatiser la jeunesse des quartiers populaires, les arabes et les noirs, qui ne sont pas antisémites : ils sont solidaires des palestiniens opprimés, ce qui n’est pas la même chose.
Cet entretien explore les motifs et les méthodes de ceux qui cultivent et exploitent cet amalgame pervers.

Penser notre futur. Par Laurent Ozon sur le LibreTeamSpeak.


(0)
367 Vues
0 commentaire
04.03.2012

Le conférencier analyse la disparition des peuples européens sous l'effet de la colonisation de peuplement et tente de projeter quelques scénarios possibles pour notre futur.

Interview d'Alain Soral par Ismaël Trépanier sur Radio Rockik, 3ème passage.


(0)
366 Vues
0 commentaire
21.03.2007

Les réactions d'Alain Soral après qu'Olivier Besancenot l'ait fait virer d'une émission de télévision où ils auraient dû se retrouver l'un en face de l'autre.

Conférence d'Alain Soral devant le FNJ de Nice : la redistribution du paysage politique.


(0)
276 Vues
0 commentaire
08.12.2006

Pendant l’automne 2005, la France été bouleversée par le problème des banlieues et c’est à cette occasion que l’écrivain rejoint l’équipe du FN.

L’Islam en Europe : de la culture à la religion. Avec Olivier Roy à l'ENS.


(0)
427 Vues
0 commentaire
04.04.2006

Olivier Roy tentera de répondre aux questions que posent les évènements conflictuels récents, qui semblent pour certains opposer une culture européenne à une culture musulmane.

L'ethnicisation de la France. Avec Jean-Loup Amselle à la Librairie Tropiques.


(0)
354 Vues
0 commentaire
16.09.2011

La "question du genre" comme celle "post-coloniale" et les "études" qu'elles suscitent encore (en dépit du délabrement concret auquel elles ont abouti ), comme toute problématique, n'ont de sens et d'existence que pour et par des gens qui attribuent une importance déterminante à ces "questions".
Dans l'ordre social et politique, il est symptomatique et très révélateur de constater que ces gens qui se "partagent" ces questions comme "primordiales" se répartissent eux-mêmes assez équitablement entre des groupes de personnes rassemblées,
 d'une part autour de positions racistes, xénophobes et réactionnaires, dites "de droite" ou "d'extrême droite",
 d'autre part et de manière réputée antithétique, autour de positions communautaristes, multiculturalistes, écologistes, féministes et/ou gays/lesbiens, etc., toutes positions réputées "de gauche" voire "d'extrême gauche".
Ce que ces diverses communautés de pensée (apparemment opposées et hétérogènes) partagent spontanément et profondément, c'est donc une problématique qui leur est commune. C'est ce que pointe le livre de Jean-Loup Amselle, soit les catégories partagées et le sens contingent et immanent au "terrain" que ces groupes occupent et se disputent.
Ils n'existent que les uns par les autres et les uns pour les autres, sous la bienveillante autorité de l'oppression véritable, celle des banquiers, des plans d'austérités (pour les pauvres) et des baisse d'impôts (pour les riches).
Où comment on passe de l'exploitation à l'exclusion, du politique au sociétal , de la grève générale à la gay pride.

Russes errants sans terre promise. Avec Marion Sigaut pour Kontre-Kulture.


(0)
326 Vues
0 commentaire
20.12.2012

Ce long travail d'enquête mené mar Marion Sigaut témoignage des souffrances que l’immigration ashkenaze russe en Israël a pu engendrer.
Cet épisode historique, dûment planifié, a permi à la population juive présente en Israël de doubler, et de poursuivre ainsi la colonisation des terres palestiniennes.