Le martyre oublié des chrétiens chaldéens. Avec Jean Monneret sur Radio Courtoisie.


(0)
508 Vues
0 commentaire
17.05.2012

Les catholiques Chaldéens sont très peu connus en France où il existe pourtant une communauté de plusieurs milliers de réfugiés, surtout en région parisienne.
Ces chrétiens de rite oriental, avec l'araméen pour langue lithurgique, s'étaient déjà placés sous la dépendance de l'église de Rome du temps du sultanat ottoman (d'où leur nom de catholiques orientaux).
En plus de leur état permanent de dhimmi, ils ont eu à souffrir des nombreux conflits de la région et des pogroms réguliers envers les chretiens, avec en particulier le génocide des Arméniens lors de la première guerre mondiale, génocide dont ils ont été aussi victimes.
Il ne reste aujourd'hui presque plus de catholiques en Turquie...
Emission du "Libre Journal de Claude Giraud", animé par l'abbé Lorans.

Georges Dumézil par lui-même, sur France Culture


(0)
989 Vues
0 commentaire
09.06.1995

Georges Dumézil retrace son parcours, son cheminement et les principaux résultats de ses travaux.

Alain Soral sur son parcours, l'éducation et l'université.


(1)
585 Vues
0 commentaire
17.06.2011

L'entretien met en perspective le mouvement de la société en abordant les thèmes de la banlieue, des femmes, des hommes et de leurs lâchetés...

La nouvelle droite. Avec Alain de Benoist à Radio Bandiera Nera.


(0)
842 Vues
0 commentaire
11.11.2011

L'intellectuel revient sur le mouvement de pensée qu'il a longtemps incarné, souvent dénommé "Nouvelle Droite" par les média.

Alain de Benoist évoque son parcours et Pascal Gauchon présente sa vision de la géopolitique de la France.


(0)
673 Vues
0 commentaire
30.05.2012

Emmanuel Ratier reçoit Pascal Gauchon, historien, pour sa "Géopolitique de la France, plaidoyer pour la puissance" et Alain de Benoist, philosophe, journaliste, écrivain, pour "Mémoires vives."

L'histoire contemporaine toujours sous influence. Avec Annie Lacroix-Riz sur Radio Libertaire.


(0)
427 Vues
0 commentaire
06.12.2012

Le bilan général de l’histoire contemporaine de connivence éclaire un événement démontrant, au terme de décennies d’efforts, la tranquillité des milieux patronaux, assurés de la neutralité (au minimum), du préjugé favorable ou du franc soutien des « historiens de confiance » : celui de la « réhabilitation » de Louis Renault, préalable à l’offensive des héritiers de l’industriel contre le contribuable français.

Europe : mythes et réalités. Par Annie-Lacroix Riz.


(0)
525 Vues
0 commentaire
13.06.2008

L’exposé historique qui suit révèle une « Union européenne » fidèle, tout au long de sa vieille histoire, à son objectif primitif d’écrasement des salaires et de maximisation des profits. Définis peu après la Première Guerre mondiale, ses plans commencèrent à être mis en œuvre pendant la première phase de la collaboration économique franco-allemande, entre 1924 et la crise des années trente. Leur application prit tout son développement, d'abord sous tutelle strictement allemande, pendant l'Occupation, puis dans la sphère d'influence américaine, celle de l’après-1945 progressivement élargie, depuis la liquidation de l’URSS, à presque tout le continent – le champ de notre « Union européenne » d’aujourd'hui.

La marche irrésistible du Nouvel Ordre Mondial, par Pierre Hillard au Local.


(1)
483 Vues
0 commentaire
27.10.2011

Toutes les époques ont leur idéologie. En ce début du XXIe siècle, le seul débris qui surnage après un siècle chaotique et tragique, c'est le mondialisme. Le but est de créer de grands blocs géoéconomiques standardisés européens, nord-américains, sud-américains, asiatiques, etc., au sein desquels les nations seront broyées et dont la réunion constituera l'armature d'une gouvernante mondiale. Ainsi, ces blocs corsetés par la même idéologie et dont les populations auront été au préalable alignées dans leur structure mentale sur les critères édictés au sommet, accoucheront d'une humanité unie, interchangeable et nomade.