L’isthme de Suez et son canal, 1919-1956. Avec Henry Laurens aux Rendez-vous de l'histoire de Blois.


(0)
399 Vues
0 commentaire
15.10.2011

Un regard historique sur cette zone géographie particulière, théâtre et reflet des rapports de force du moment.
Henry Laurens s'attache principalement à étudier l'évolution de la gestion de la Compagnie universelle du canal maritime de Suez à l'aune des rapports coloniaux.

Les duels. Par Marc Savina à l'Action Française.


(0)
514 Vues
0 commentaire
05.02.2010

La conférence explore la vieille tradition française du duel comme alternative aristocratique au tribunal pour le réglement des différends dans la période qui part de la révolution française jusqu'à 1914.

Discussion avec Alain Soral sur le LibreTeamSpeak.


(0)
412 Vues
0 commentaire
08.01.2012

L'écrivain agitateur bien connu vient présenter son oeuvre de réconciliation de tous les français autour de l'idée de Nation.
C'est l'occasion de répondre à de nombreuses questions d'auditeurs sur des sujets vastes et variés.

Pierre Boutang et la pensée d'Action Française. Par Axel Tisserand à l'Action Française.


(0)
790 Vues
0 commentaire
26.03.2010

Ce philosophe longtemps interdit d'enseignement fut aussi journaliste, romancier, pamphlétaire, poète, critique littéraire, traducteur.
Entré adolescent à l'Action française, doté d'une vive intelligence et d'un courage sans faille, rapidement repéré par Maurras, il fut, jeune agrégé, au coeur d'une tentative de coup d'État à Alger en 1942, avant d'être épuré à la Libération puis de devenir, à la demande de Maurras, éditorialiste politique à Aspects de la France (1947-1954), qui avait pris la succession de L'Action française.
En 1955, avec Michel Vivier, il fonde La Nation française, qui renouvellera le ton de la presse politique. Son attitude à l égard du général de Gaulle durant la guerre d'Algérie, entre soutien prudent et hostilité ouverte, lui valut d'être le journaliste le plus condamné pour offenses au chef de l'État.
Toute sa vie, son espérance et son action politiques eurent pour objet le rétablissement de la royauté, incarnée par le comte de Paris.

Les évolutions géopolitiques du continent africain. Par Bernard Lugan à Lyon chez E&R.


(0)
408 Vues
0 commentaire
29.11.2012

L'africaniste bien connu éclaire la situation de la région des Grands Lacs, de la corne de l’Afrique et du Sahel.

Staline. Par Nicolas Tandler au Local.


(0)
471 Vues
0 commentaire
16.02.2012

Servi par des concours de circonstances, le séminariste Staline passé au vagabondage révolutionnariste sut conquérir les hautes fonctions par un mélange de ruse, de violence verbale, de séduction, d'exaltation de la conviction de sa supériorité, d'une méfiance maladive qui n'excluait pas la conscience des qualités d'autrui.
Lecteur avide, réaliste et concepteur d'une société idéale inhumaine, ni les guerres extérieures ni les complots internes ne le renversèrent. Son régime lui a survécu près de quatre décennies.
Par son "socialisme dans un seul pays", et sans renier le marxisme, Staline s'est délibérément identifié aux tsars.
Après plus d'un demi-siècle, son ambivalence se perçoit mieux, toute dissimulée qu'elle était derrière les monceaux de cadavres de ses victimes non communistes, méprisées par les historiens de renom du XXe siècle.

La France en 1940, par Henri Guillemin.


(0)
576 Vues
0 commentaire
31.03.1968

Présent à Bordeaux, siège provisoire du gouvernement français, lors de la débâcle de mai 1940 face à l'armée allemande, Henri Guillemin est témoin de plusieurs scènes qui le confortent dans sa thèse : une partie des élites françaises et du haut-commandement militaire souhaite la défaite et préfère la domination nazie plutôt que le spectre du Front populaire.

Salazar et l'Estado Novo. Par Jean-Claude Rolinat au Local.


(0)
414 Vues
0 commentaire
05.04.2012

Un retour sur l'expérience Portugaise menée par Oliveira Salazar, expérience orientée par une vision conservatrice (voire réactionnaire) bien plus que par une idéologie fasciste.