Ukraine 2014 : l'Europe c'est la guerre ! Avec Romain Bessonnet au Cercle Aristote.


(0)
883 Vues
0 commentaire
13.01.2014

Mais que se passe-t-il réellement en Ukraine ? Comment se fait-il que des partis démocrates se retrouvent alliés aux côtés de structures néo-nazies pour lutter contre le tropisme pro-Russe du gouvernement en place ?
Entre manipulation médiatique et réseaux de déstabilisation occidentaux, les derniers événement ont un arrière-goût étrange de Révolution Orange...

Le bilan de l'indépendance algérienne. Avec Frédéric Pons au Cercle Aristote.


(0)
986 Vues
0 commentaire
22.04.2013

"Qu’avons-nous fait de ces cinquante ans ?" Telle est la question que se posent de nombreux Algériens.
Preuves et témoignages à l’appui, Frédéric Pons explique pourquoi l'Algérie s’est enfoncé dans le marasme depuis l'indépendance de 1962.
Il montre comment une caste militaro-affairiste met l’économie en coupe réglée et se maintient au pouvoir, recourant à des manipulations qui ont culminé pendant la terrible guerre civile des années quatre-vingt-dix, aux cicatrices encore à vif.
C'est donc le vrai bilan de cinquante ans d’indépendance qui nous est ici révélé.

Les blancs et les rouges : histoire de la guerre civile russe (1917-1921). Avec Dominique Venner sur Radio Courtoisie.


(0)
984 Vues
0 commentaire
07.02.2008

Mars 1917. Un raz de marée de mutineries et de jacqueries submerge l'immense Russie. Dès l'abdication de Nicolas II, toutes les digues se rompent. Le pouvoir gît dans la rue. Il suffira à Lénine de se baisser pour le ramasser. Décembre 1917. Dans un chaos de fin du monde, des généraux proscrits se réfugient sur le territoire du Don, préférant mourir sabre à la main que de se laisser égorger. Ils sont rejoints par une poignée de cadets faméliques et de cosaques sans chevaux. Par opposition aux "Rouges", on les appelle les "Blancs". Moins d'un an plus tard, du Caucase à la Sibérie, ils sont devenus des centaines de milliers sous les drapeaux de Dénikine, Koltchak ou Wrangel.
La terreur bolchévique et les espérances déçues ont soulevé cosaques et paysans contre les "Rouges". La Finlande, les Pays baltes et l'Ukraine s'insurgent pour leur indépendance. S'indignant du massacre de la famille impériale, les Occidentaux lancent une timide intervention.
A la fin de 1919, les bolchéviks sont aux abois, encerclés de toutes parts. "Nous avons raté notre coup", enrage Lénine. Pourtant, en quelques mois, la situation se retourne. Le bolchévisme triomphe.
Telle est l'histoire fascinante et méconnue de la lutte sauvage désespérée des "Blancs", dont la victoire aurait changé le sort du monde.

Remarque : la qualité audio du document n'est pas optimale.

Du bon usage de la guerre civile en France. Par Jacques Marseille à la Bibliothèque nationale de France.


(0)
869 Vues
0 commentaire
06.04.2006

Pourquoi les avancées successives de la France vers ce qu’on appelle des « modernisations » se sont faites par des ruptures ? Des Jacqueries aux guerres de Religion, des Frondes politiques et sociales aux fractures de la Révolution, des espérances foudroyées de 1848 ou de la Commune jusqu’à la renaissance de 1945, les guerres civiles ont toujours été en France des vecteurs de progrès.
Les révoltes du XIVe  siècle vont marquer l’avènement de l’Etat moderne contre la féodalité, des guerres de Religion naîtra le triomphe de la raison contre le fanatisme, la Fronde supprimera les privilèges au profit du service de l’Etat, les dix années de guerre avant la révolution de 1789 se termineront par le Consulat, et les journées de 1848 observées en direct par Karl Marx vont marquer le triomphe du libéralisme sur le protectionnisme et l’avènement réel d’une économie de marché.
La Commune, qui est sans conteste la plus terrible des guerres civiles connues par la France, aboutira à la reconnaissance de la nation comme un moyen de rassemblement, et la crise de 1958 amènera le retour au pouvoir de Charles de Gaulle II.
De chacune de ces guerres civiles a surgi une forme de progrès et de modernisation. Alors à l’heure où la France gronde, qui sont les nouveaux révolutionnaires ? Nous assistons aujourd’hui à une nouvelle forme de guerre civile entre deux France : la France exposée des pauvres, des patrons de PME et des travailleurs précaires, et la France abritée avec l’élite des grands corps et tous ceux dont l’avenir est assuré.
De quel type de rupture accoucherons-nous à la suite de cette guerre civile des temps modernes ?

Le génocide Vendéen. Avec Reynald Secher sur Europe 1.


(0)
958 Vues
0 commentaire
31.10.2011

Emission "Au coeur de l'Histoire".

La Vendée-Vengé, le génocide franco-français. Avec Reynald Secher sur Canal Académie.


(0)
978 Vues
0 commentaire
18.02.2007

La Vendée : les Français veulent se pencher sur cette page noire de leur histoire pour connaître et comprendre.

La Guerre de la Vendée : quand Babeuf présente un génocide. Avec Reynald Secher sur Canal Académie.


(0)
1024 Vues
0 commentaire
15.02.2009

Le livre de Gracchus Babeuf sur la Guerre de Vendée et le système de dépopulation confirme la thèse développée par Reynald Secher, considérant l’époque de la Terreur révolutionnaire dans l’ouest de la France comme un génocide.