La droite buissonnière. Avec François Bousquet au Cercle Pol Vandromme.


(0)
485 Vues
0 commentaire
05.04.2017

Conseiller du prince ou âme damnée, pygmalion ou gourou, la frontière est mince, en politique, entre le vice et la vertu. Le pouvoir ne connaît que le clair-obscur.
Patrick Buisson aussi. Entre légende dorée et légende noire. L'éminence grise cultive le secret, le faiseur de roi suscite des fantasmes, le champion du débat d'idées intrigue.
C'est pour les uns "le mauvais génie" tombé en disgrâce ; pour les autres, l'architecte de l'élection de 2007 et celui qui a évité au président sortant un naufrage en 2012. Surnommé "l'alchimiste" par l'ancien chef de l'État, le conseiller a posé les jalons d'une révolution conservatrice, aujourd'hui "hors les murs". Peut-être demain dans les murs.
Identité nationale, rupture du front républicain, retour des frontières, levée des tabous : la droite décomplexée n'en finit pas de soigner sa ligne Buisson, avec ou sans Sarkozy. L'enjeu ? La bataille culturelle.
François Bousquet nous raconte l'histoire d'un homme clivant, forcément clivant, qui a changé le visage de la droite.

Présidentielle 2017 : qui sur le trône ? Avec Adrien Abauzit sur Meta TV.


(0)
642 Vues
0 commentaire
13.03.2017

Adrien Abauzit, avocat et conférencier, analyse l'actualité de la campagne présidentielle française, passant en revue les positions, forces et faiblesses des principaux candidats.
L'occasion également de revenir sur ses sujets de prédiclections, le clivage droite/gauche et l'occupation républicaine de la France.

"J'accomplis mon destin" : entretien avec Alain Soral sur Fluctua.net.


(0)
925 Vues
0 commentaire
06.2011

Alain Soral, armé de son impertinence habituelle, digresse sur ses sujets de prédilection : la domination bancaire, l'état des forces politiques en France, l'antiracisme institutionnel et la féminisation de notre société.
Quelques mois après la sortie de son ouvrage Comprendre l’Empire, il dresse un réquisitoire contre le processus de domination mondial qui produit des sous-hommes incapables de se révolter.

Parcours. Avec Alain Soral pour Ni pute ni chômeur !


(0)
471 Vues
0 commentaire
04.2016

Une voix d’en bas, ex-journaliste encarté, a décidé de rencontrer, par curiosité, Alain Soral et de le questionner sur différentes thématiques. Et pour ce 1er épisode de l'émission, la rencontre se concentre sur le parcours professionnel et politique d’Alain Soral.
Comment est-il devenu tour à tour écrivain, journaliste, scénariste ? Quels sont les événements qui l’ont poussé vers le PC puis le FN ? Sa sœur Agnès a-t-elle contribué à sa popularité ? Pourquoi a-t-il fait une quenelle devant le mémorial de la Shoah ? Est-il antisémite ? Etc.
Autant de questions, 18 pour être précis, qui remettent en question la biographie Wikipédia de ce personnage !

Le syndicalisme et la question sociale. Avec Alain Soral et Félix Niesche à L’Heure la plus sombre pour E&R.


(0)
583 Vues
0 commentaire
20.06.2016

Pour ce 41e numéro de "L’Heure la plus sombre", Vincent et Xavier reçoivent Félix Niesche et Alain Soral pour évoquer les conflits sociaux qui agitent la France, le féminisme et la Russie de Vladimir Poutine.

Index :
 00'00'00 : Introduction
 00'01'40 : La "mouvance" contre la protestation sociale ?
 00'03'55 : Le rôle ambigu de la CGT
 00'06'18 : Martinez, "l’interlocuteur formidable"
 00'08'48 : Les petits patrons et la loi Travail
 00'12'05 : De la complexité du corps policier
 00'18'00 : La gynécocratie
 00'20'53 : Les femmes subversives ?
 00'22'45 : Vers un nouveau féminisme
 00'26'30 : Lutte des classes et lutte des sexes
 00'28'50 : Invité surprise : Alain Soral
 00'29'11 : Douceur de vivre à Moscou
 00'32'00 : Staline contre le peuple ?
 00'34'48 : La révolution "russe"
 00'36'02 : La vision de Poutine
 00'37'49 : L’âge d’or russe
 00'39'43 : Occidentalisation de la Russie
 00'41'26 : De la beauté des femmes russes et de la Russie
 00'47'20 : La littérature russe
 00'48'30 : La France vue de Russie
 00'49'56 : De la trahison des élites russes
 00'51'03 : Le rapport de la Russie avec la nature
 00'52'40 : France / Russie : une comparaison par le climat
 00'53'51 : L’espoir est à l’Est !
 00'55'10 : La stratégie russe de De Gaulle
 00'57'05 : Poutine et Israël
 01'00'25 : Comment Poutine a pris le pouvoir
 01'07'57 : L’espoir Trump / l’erreur de Le Pen
 01'11'10 : Vers l’explosion du FN ?
 01'18'20 : Gauche du travail / Droite des valeurs : un seul combat
 01'22'27 : La Motta, "Salle des pas perdus", album Bande originale, Kontre Kulture Musique

Fillon, Le Pen, Hollande et les autres. Avec Eric Zemmour sur TV Libertés.


(0)
649 Vues
0 commentaire
11.2016

Interrogé par Martial Bild, le journaliste et écrivain Eric Zemmour évoque 3 thèmes essentiels dans ce long entretien : le grand défi de l’Islam, la liberté d’expression et le débat politique actuel.
Après avoir rappelé que l’Islam est incompatible avec la démocratie et la France, il revient sur sa condamnation pour “provocation à la haine raciale” et dénonce une accélération de la restriction des libertés publiques et tout particulièrement de la liberté d’expression.
Très librement, il juge les actions et les propositions des différents dirigeants politiques de Le Pen à Mélenchon en passant par Hollande et Fillon.
Enfin, et pour la première fois, il évoque le travail de la réinformation en France.

Repères pour des temps incertains. Avec Michel Drac pour E&R à Paris.


(0)
449 Vues
0 commentaire
10.2016

L’équipe d’E&R Normandie a réalisé un entretien d’actualité avec Michel Drac.
L’occasion pour l'auteur de Triangulation de mettre en perspective la situation économique et sociale de la France au sein de l’Union européenne, et d'essayer de comprendre l'évolution des lignes de force des rapports géopolitiques et politiques actuels.
Un excercice d'équilibriste remarquablement exécuté !

Le populisme. Avec Vincent Coussedière au Club Gutenberg à Strasbourg.


(0)
413 Vues
0 commentaire
22.11.2016

Si un éloge du populisme reste possible, c’est parce que le populisme n’est pas ce phénomène de ressentiment identitaire critiqué par les experts, confondant populisme du peuple et démagogie populiste. Le populisme est d’abord une affirmation, l’affirmation d’un attachement profond à une tradition qu’il s’agit d’imiter. Ce que le peuple veut conserver, ce n’est pas son identité, car il n’a pas d’identité et il le sait. Ce qu’il veut conserver, c’est sa capacité d’imiter une tradition et de reconnaître la similitude de ceux qui l’imitent avec lui. C’est très maladroitement que les mouvements populistes expriment leur revendication dans un langage identitaire, tombant ainsi dans le piège des démagogues. Etre conservateur ne consiste pas à vouloir conserver une identité mais à vouloir conserver une liberté.
A rebours de cette interprétation méprisante du "populisme", Vincent Coussedière propose une réévaluation du phénomène. Le populisme n’est plus rabattu sur une forme de démagogie et d’appel au peuple, mais il est repensé comme la réaction, saine en elle-même, d’un peuple politique à sa destruction. Car il y a plus de mémoire politique dans le populisme du peuple que dans les interprétations que proposent les experts de "la tentation" populiste ou de "l’illusion" populiste. C’est cette mémoire politique, retenue encore dans le peuple populiste, et perdue par les élites, qui ménage paradoxalement un avenir aux peuples de nos pays.