Sécession. Avec Julien Rochedy pour le Bréviaire des Patriotes.


(2)
481 Vues
0 commentaire
01.2017

Pour ce cinquième numéro de Sécession, Julien Rochedy entame une réflexion plus politique et philosophique avec l'ambition, à quatre mois maintenant de l’élection présidentielle, de formuler une véritable doctrine pour la droite.

Sommaire de l'entretien :
 - 0:01:00 – De quoi Hollande est-il le nom ?
 - 0:22:02 – Interdiction de la fessée : dans quel libéralisme vivons-nous ?
 - 0:34:25 – Quelle politique économique ?
 - 0:43:41 – De l’absence d’une doctrine de droite
 - 0:52:06 – Les 3 grands postulats de la gauche philosophique
 - 0:58:19 – La gauche contre la Civilisation
 - 1:01:57 – L’Egalité comme vertu cardinale de la gauche
 - 1:09:05 – Qu’est-ce que la Civilisation ?
 - 1:22:51 – La dérive de l’humanisme européen
 - 1:37:02 – Michel Onfray : camarade ou salopard ?
 - 1:50:59 – 2017, année charnière ?

Gracchus Babeuf et le populicide Vendéen. Avec Francis Cousin pour le groupe Aufhebung !


(0)
291 Vues
0 commentaire
10.2017

Pour le gauche du Capital, comme sa droite, Gracchus Babeuf est une énigme. Alors que les premiers se revendiquent de la célèbre "Conjuration des Égaux", les seconds louent l'auteur Du Système de dépopulation, première dénonciation des massacres systématiques de Vendée pendant la Révolution française. Hémiplégie mentale ?
Francis Cousin, dans une démarche radicale, nous invite à comprendre ce personnage dans sa totalité et a y déceler la rage animant le prolétariat en lutte contre toutes les dominations, qu'elles soient économique ou étatique.
Une invitation à l'insurrection.

La vérite sur le compteur Linky. Avec Clotilde Duroux chez E&R à Nantes.


(0)
171 Vues
0 commentaire
10.06.2017

Dans le cadre de la transition énergétique, tous les foyers français seront en 2020 équipés gratuitement par EDF du compteur communicant Linky. Le dispositif, qui mesure en temps réel la consommation d'électricité, présenterait des intérêts écologiques et économiques.
Mais pour Clotilde Duroux, il serait préjudiciable de s'en tenir uniquement au discours officiel. Car les Linky, Gazpar et consorts posent des problèmes majeurs en termes de santé publique (nocivité des ondes), de sécurité (piratage) et de libertés publiques (collecte des informations).
La conférencière base son analyse sur les dernières études scientifiques et sur l'observation de plusieurs pays ayant déjà adopté ce système. Elle met au jour la face cachée de ces compteurs dits "intelligents" qui servent avant tout les lobbies de l'énergie.
En décryptant les aspects techniques et juridiques qui cernent la question, Clotilde Duroux offre les moyens d'une réponse pratique et citoyenne, à l'échelle individuelle ou associative, pour que la technologie ne progresse pas au détriment de l'humain.

Sécession. Avec Julien Rochedy pour le Bréviaire des Patriotes.


(2)
474 Vues
0 commentaire
10.2016

Pour ce deuxième numéro de Sécession, Julien Rochedy revient sur l’actualité du mois d'octobre mais aussi sur des sujets qui méritent approfondissement et réflexion.

Sommaire de l'entretien :
 – 00:02:17 : Marseille et la Corse
 – 00:14:00 : Réflexion sur l’ethnie et les civilisations
 – 00:33:08 : Actualité politique (Buisson, Sarkozy, Marine Le Pen, Juppé)
 – 00:45:21 : Gaullisme et pragmatisme
 – 00:47:50 : Comment se faire respecter par l’UE
 – 00:52:58 : Qu’est-ce que la gauche, et quelles sont les valeurs de droite ?
 – 01:06:00 : Le libéralisme est de gauche
 – 01:10:55 : A propos de Raphaël Glusckmann (et Léa Salamé)
 – 01:17:00 : La France au défi de l’islam (Éric Zemmour)
 – 01:27:17 : Trump et la campagne américaine
 – 01:32:18 : Le grand tabou des intellectuels français
 – 01:40:37 : Révélation et mise au point sur la Syrie
 – 01:52:17 : Homosexualisme parisien

Littérature et essais marquants. Avec Adrien Abauzit et Romain Guérin chez Daniel Conversano sur Vive l'Europe.


(0)
152 Vues
0 commentaire
10.2017

C'est ensemble qu'Adrien Abauzit, avocat et conférencier, et Romain Guérin, poète, nous font partager leur amour de la grande littérature française.
Ces romans, bien évidemment, mais aussi ces essais, nombreux et d'une qualité toujours irréprochable, doivent nous pousser à lire et à nous réapproprier l'héritage culturel et spirituel qui est le notre.

Philippe Séguin, le remords de la droite. Avec Arnaud Teyssier à la Nouvelle Action Royaliste.


(0)
209 Vues
0 commentaire
04.10.2017

Normalien et énarque, historien et haut fonctionnaire, Arnaud Teyssier a travaillé auprès de Philippe Séguin, auquel il consacre aujourd'hui une biographie qui était attendue avec impatience par ceux qui ont suivi ou accompagné son parcours politique depuis sa candidature dans les Vosges et son élection à l’Assemblée nationale.
Maire d’Épinal, ministre des Affaires sociales dans le gouvernement Chirac en 1986-1988, Philippe Séguin conduisit la campagne contre le traité de Maastricht. Témoin de la dégénérescence du gaullisme et du parti qui s’en prétendit l’héritier il avait dénoncé les périls – l’européisme, la mondialisation, la crise de la démocratie – qu’il n’a pas réussi à écarter.
Pourquoi Philippe Séguin ne fut-il pas l’homme de la rupture que beaucoup de Français attendaient ?

Pierre-Yves Rougeyron : grand entretien pour le Cercle Aristote.


(0)
220 Vues
0 commentaire
10.2017

Pour ce grand entretien, Pierre-Yves Rougeyron revient sur l'actualité politique et géopolitique du mois d'octobre 2017.
Une analyse où les actualités nationale et internationale sont passées au crible de la souveraineté française !

Le sort des auteurs ayant créé sous l'Occupation. Avec Jacques Boncompain sur Radio Courtoisie.


(0)
203 Vues
0 commentaire
14.12.2016

Après l'épuration sauvage ou officieuse, le général de Gaulle, par décret du 30 mai 1945, afin de mettre un peu d'ordre au milieu de la confusion, institua une Commission nationale d'épuration qui centralisa enquêtes et jugements déjà rendus, et décida en dernier ressort. Plus de 2500 dossiers furent constitués, avec des issues très différentes selon les cas examinés.
Comment l'arsenal répressif de l'occupant a-t-il fonctionné durant l'occupation ? Et pourquoi certains auteurs ont-ils continué de créer alors que d'autres se sont abstenus ? Qu'en est-il de la reconnaissance du principe de la responsabilité des intellectuels durant cette période ?

Émission du "Libre journal de la crise", animé par Laurent Artur du Plessis.