L'avènement d'une industrie de la vie. Avec Eric Sadin à la Toulouse School of Management.


(0)
58 Vues
0 commentaire
09.09.2016

En cette fin de deuxième décennie du XXIe siècle, la Silicon Valley n’existe plus seulement en tant que territoire, elle a débordé de son lit tel un fleuve sans cesse grossissant. C’est un double débordement qui actuellement s’opère, prenant la forme d’une double conquête : celle du monde et celle de la vie.
L’incertitude, qui était à la fois le moteur et la limite de la "nouvelle économie", n’a plus cours. Ce qui prime, maintenant, c’est la netteté d’un chemin dont les contours sont virtuellement tracés et qu’il reste à paver par une infinité d’ "innovations".
Cet horizon, porteur de richesses intarissables, fait l’objet d’une ruée qui engage des bataillons de pionniers pullulant depuis peu sur les cinq continents, cherchant à s’inspirer directement de la Silicon Valley, sorte de "mère patrie" originelle...

L'argent et la langue. Avec Fabrice Luchini à Répliques sur France Culture.


(0)
124 Vues
0 commentaire
06.05.2017

La double passion pour la langue française et la pensée du comédien Fabrice Luchini l'a conduit à dire sur scène Céline, La Fontaine, Nietzsche, Valéry, Proust, Claudel ou encore Le Bateau ivre de Rimbaud. Il revient avec un nouveau spectacle sur l'argent.
Pourquoi ce thème ? Et pourquoi solliciter les écrivains à l'heure où ce sont les économistes qui font la loi ?

À propos du 17 Novembre, de l'Etat et du Survivalisme : Pierre-Yves Rougeyron répond aux questions de Piero San Giorgio.


(0)
107 Vues
0 commentaire
17.11.2018

C'est en essayant de comprendre l'origine du mouvement de protestations des gilets jaunes que Pierre-Yves Rougeyron nous livre une analyse en profondeur de la logique étatique, de sa confiscation par une certaine élite et de la réponse survivaliste qui lui est opposée.
Une discussion riche et intéressante.

L'asservissement par l'intelligence artificielle ? Avec Eric Sadin sur ThinkerView.


(0)
167 Vues
0 commentaire
08.11.2018

Dans cet entretien-fleuve, le philosophe Eric Sadin, auteur des ouvrages La Silicolonisation du monde (Editions L'échappée, 2016) et L'intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle (2018) analyse les changements économiques et sociaux liés à l'intelligence artificielle, offrant une lecture volontairement provocante qui n'épargne pas les thuriféraires des dernières avancées technologiques.

Trahison des élites françaises ? Avec Emmanuel Todd sur ThinkerView.


(0)
165 Vues
0 commentaire
07.11.2018

Historien et démographe, Emmanuel Todd a développé un modèle de fonctionnement des sociétés basé sur des facteurs démographiques et anthropologiques. Il relie ainsi les idéologies d'une société donnée à ses modèles familiaux et ses règles d'héritage, même anciens.
En dehors de ses travaux universitaires, il s'attache également à comprendre comment ces variables structurent les évolutions du monde, particulièrement des sociétés développées.
Et pour Emmanuel Todd, la vraie fracture n'est aujourd'hui plus sociale, mais éducative : la démocratie est alors vouée à disparaître en Europe.
Une chronique -pessimiste- de notre actualité, qui est replacée dans le temps long.

Quelles ruptures technologiques en 2018 ? Avec Olivier Ezratty aux Matinales de la Disruption.


(0)
68 Vues
0 commentaire
30.01.2018

Consultant en nouvelles technologies et auteur depuis 2006 d'un rapport annuel sur le Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, Olivier Ezratty vient nous parler de l'un des rendez-vous les plus importants en matière d'innovation technologique.
Selon les experts, intelligence artificielle et objets connectés devaient être de mise pour cette édition 2018. Une fois encore, grands groupes (Samsung, Sony,...) et startups ont tenté de se démarquer en présentant leurs derniers travaux, amenés à disrupter les marchés et nos pratiques pour les années à venir.
Et alors qu'il revient tout juste de la dernière édition du CES, Olivier Ezratty va nous aider à discerner les tendances qui se profilent à l'horizon...

Introduction à la pensée de Marx. Avec Denis Collin sur RFI.


(0)
127 Vues
0 commentaire
29.04.2018

Deux siècles après la naissance de Marx, le capitalisme semble partout avoir eu raison du marxisme. Et pourtant la critique du capitalisme est partout ravivée par la crise écologique, l'explosion des inégalités et la maltraitance des travailleurs.
Cette contradiction n'est qu'une apparence, car la pensée de Marx n'a rien à voir avec la vulgate étatiste et productiviste des partis communistes défaits par l'histoire. Denis Collin tord le cou à bien des idées reçues et nous restitue l'œuvre authentique de Marx, le philosophe humaniste, penseur de l'émancipation des individus et de la démocratie réelle. Il nous donne à voir les dimensions philosophiques, économiques et politiques de l'œuvre de Marx et nous montre comment elle reste un outil précieux pour penser le présent.
En résumé, nous n'avons pas moins mais plus de raisons que Marx de penser que le mode de production capitaliste est historiquement condamné. À quoi cédera-t-il la place ? Le pire reste possible. Mais précisément, avec Marx, nous devons nous rappeler que les hommes font eux-mêmes leur propre histoire.

Une certaine idée de l'Europe. Avec Thomas Piketty à l'Ecole Normale Supérieure


(0)
77 Vues
0 commentaire
19.04.2018

Comment faire de l'Europe un espace d'égalité ? Et pourtant, parler d'inégalités en Europe a quelque chose de paradoxal dès lors qu'elle apparaît comme l'une des régions les moins inégalitaires au monde.
L'égalité, entendue ici au sens "d'équité", reste pourtant l'un des grands défis de notre temps, qui voit se creuser les écarts de revenus au sein des sociétés européennes et entre elles, et nourrit – entre autres – un sentiment de déclassement chez ceux qu'on désigne comme les classes moyennes.
Thomas Piketty ne renverse pas la table, devant ce qu'il juge comme une incapacité de l'Union européenne à sortir de la "pensée magique" et de la crise des dettes souveraines, mais espère une révolution de velours, de l'intérieur : réformer l'équilibre institutionnel européen pour en changer le cap.

Une conférence qui s'inscrit dans le cycle "Une certaine idée de l’Europe".