Alain Soral face à Brigitte Lahaie sur RMC.


(1)
1611 Vues
0 commentaire
07.06.2010

Retour sur l'éveil et la découverte de la sexualité, l'éducation et les problèmes liés au désir.

L'avènement de l'enfant, du XVIIIe siècle à nos jours. Par Paul Yonnet à la Cité des Sciences.


(0)
1120 Vues
0 commentaire
19.12.2007

Du milieu du XVIIIe siècle à nos jours, le mortalité maternelle a été divisée par 131, et la mortalité infantile par 69. A présent, dans les sociétés développées, les enfants qui naissent et leurs mères sont assurés de vivre. Cette nouvelle certitude a révolutionné la venue au monde des enfants, et cette transformation, qui rompt avec une condition humaine marquée par la centralité de la mort dans l'expérience quotidienne de la vie, a provoqué l'avènement de l'individu contemporain. L'enfant n'est plus un enfant de renouvellement par anticipation, appelé à s'inscrire, un parmi d'autres, dans une descendance, mais il est un enfant du désir d'enfant, individuellement décidé, à chaque fois un enfant unique appelé à développer une singularité propre dans un monde d'où la mort précoce a été chassée.
L'enfant désiré est le point de rencontre du repli de la mort, déplacée vers la vieillesse, et d'une longue histoire de contention, puis de réduction de la fécondité, un processus propre à l'Europe de l'Ouest qui s'est universalisé.
Paul Yonnet montre comment ces nouvelles conditions d'arrivée au monde des enfants organisent l'infrastructure psychique de l'individu contemporain dès ses premières années, et leurs conséquences sociales, notamment durant l'adolescence.

Les Mythes de l'Histoire. Avec Alix Ducret et Guillaume de Thieuloy sur Radio Courtoisie.


(0)
489 Vues
0 commentaire
03.07.2008

L’histoire nous ment ! L’histoire ou les historiens… Telle pourrait, en tous cas, être la conclusion de tout lecteur de Mythes et polémiques. De fait, cette « science humaine » est humaine avant tout et depuis tous temps les hommes ont écrit l’histoire à leur convenance, depuis César, qui a dépeint les Gaulois comme un peuple barbare et ignorant, à Michelet, qui reléguait aux affres de l’obscurantisme tout ce qui n’était pas l’idée de nation. De fait, l’histoire a sa part de politique, elle est ce que les historiens en font… pour peu qu’ils se veuillent les chantres d’un idéal, d’un parti.
Retour sur quelques mythes qui ont la vie dure. Que ce soit avec "Les femmes et le pouvoir dans l'histoire de France" d'Alix Ducret, ou l'ouvrage collectif "Mythes et polémiques de l'histoire", le combat pour la vérité est toujours à recommencer.
Emission du Libre journal des idées politiques présenté par Emmanuel Feral.