Hommage à Jean Parvulesco. Avec Arnaud Guyot-Jeannin, Michel Marmin et Alain de Benoist sur Radio Courtoisie.


(0)
1023 Vues
0 commentaire
23.11.2010

Jean Parvulesco (1929-2010), récemment décédé au moment de l'enregistrement de l'émission, est ici raconté au travers des souvenirs des différents interlocuteurs.

Alain Soral sur son parcours, son rapport à la littérature et au cinéma.


(1)
938 Vues
0 commentaire
24.10.2010

Le temps comme juge d'une oeuvre, les petites gens, les critiques littéraires, la vengeance, Philippe Muray, le sionisme : autant de thématiques abordées dans cet entretien.

Edgar Allan Poe. Avec Xavier Mauméjean, Pierre Senges et François Angelier à Mauvais Genres sur France Culture.


(0)
700 Vues
0 commentaire
05.12.2009

Alors que l'année de célébration du bicentenaire d'Edgar Allan Poe court vers sa fin (2009), parutions et radiodiffusions lui offre un bouquet final. L'émission Mauvais Genres revient sur cette actualité et s'arrête sur le personnage et l'oeuvre d'Edgar Allan Poe.

Le chrétien Bernanos. Avec Mgr Guy Gaucher et Yves Bernanos sur KTOTV.


(0)
2689 Vues
0 commentaire
26.12.2007

Un style éblouissant, un tempérament de feu, des héros immortels, Bernanos domine de sa stature la première moitié du 20ème siècle.
Emission réalisée pour fêter le 120ème anniversaire de sa naissance et le 60ème anniversaire de sa mort.

Le massacre de Katyn. Avec Alexandra Viatteau sur Canal Académie.


(0)
797 Vues
0 commentaire
31.05.2009

Longtemps occulté, attribué généralement à la barbarie nazie, le massacre de Katyn va être finalement avoué et reconnu le 13 avril 1990 par Mikhaïl Gorbatchev qui remit une partie des archives sur la question au général Jaruzelski. Pourtant, l'événement aurait pu faire l'objet d'une réhabilitation historique dès après la guerre. Des intérêts politiques pendant le conflit et à l'occasion du procès de Nuremberg en décidèrent autrement. Par cette injustice, les victimes du régime communiste furent bien tuées une deuxième fois.
Le film de Wajda, sobrement intitulé "Katyn" et vu par plus de 3 millions de Polonais, montre cette quête de la vérité au delà des mensonges dans la période de chaos que fut la Deuxième Guerre Mondiale.

Drieu la Rochelle et Albert Lewin. Avec François Angelier à Mauvais Genres sur France Culture.


(0)
1047 Vues
0 commentaire
02.03.2013

Si la sortie de Pierre Drieu la Rochelle (1893-1945) en Pléiade ravive des débats politiques et idéologiques liés à sa Collaboration et à son antisémitisme, elle permet également de faire retour à une oeuvre littéraire singulière, marquée par l'expérience de la guerre totale, la première et supposée "der des der", qu'il vécut au Front (Verdun, Dardanelles), à celle d'une entre-deux-guerre endiablée dont il accompagna, côtoyant les Surréalistes puis rejoignant la mouvances fasciste, l'effervescence et les impasses, laissant derrière lui une longue déploration, hérissée de satires sociales, de désenchantement métaphysique et d'errance intérieure. Un périple gâché et épanouit par son suicide au gaz, le 15 mars 1945.  Ne sont pas oubliés les films inspirés par son oeuvre : Louis Malle, Jonathan Trier.
Le personnage et l'oeuvre d'Albert Lewin sont ensuite abordées, à la suite de la sortie de "Pandora", "Bel-ami" et "Le Portrait de Dorian Gray" en DVD. Lewin, gourmet de culture et d'avant-gardisme artistique s'attacha à peindre, au sens fort d'un cinéma hanté par legeste pictural, des figures d'être marquées par la mort : Pandora et le Hollandais volant, à qui il donna les traits d'Ava Gardner et de James Mason ; Bel-ami qu'il fit jouer à George Sanders ; Dorian Gray qui prit, grâce à lui, les traits glaçants de l'acteur Hurd Hatfield.