Le sens de l'Histoire : une histoire du messianisme en politique. Avec Jean-François Gautier chez Emmanuel Ratier sur Radio Courtoisie.


(0)
531 Vues
0 commentaire
21.08.2013

L’Histoire a-t-elle un sens ?
L’antiquité gréco-latine n’en concevait aucun. L’antiquité sémitique, les judéo-hellénismes et christianismes ont chacun proposé le leur, lequel a servi de motif à nombre de conflits. Les idéaux des Lumières, avec leur conviction d’un progrès continu dans la marche d’une humanité globalisée, puis les communismes et le national-socialisme ont renouvelé les propositions d’un sens de l’Histoire à accomplir.
Du monde antique pour lequel le destin des cités se forgeait à force de courage et de ténacité, jusqu’au laisser-faire du Grand Marché auto-régulateur des économies modernes, il y a des impensés à l’oeuvre dans les représentations collectives de l’Histoire.
Jean-François Gautier souligne combien la compréhension d’un temps historique, avec ses inconnues, diffère de celle d’un sens de l’Histoire, bardé de certitudes ou d’espérances.

Malebranche précurseur. Avec Alain Badiou à la Librairie Tropiques.


(0)
656 Vues
0 commentaire
03.10.2013

Alain Badiou présente son séminaire de 1986 sur Malebranche, précurseur cartésien et baroque de la dialectique hegelienne.
Au-delà de l'exceptionnelle qualité stylistique du discours philosophique de Malebranche, en quoi cette esthétique philosophique baroque peut-elle nous gratifier encore aujourd'hui, et nous conduire vers la théorie "moderne" de la phénoménologie du sujet, par la "vision en Dieu".
Une heure de jubilatoire "clarté et distinction", avec évidemment en arrière plan... l'Être et l'événement.

Histoire intellectuelle des droites. Avec François Huguenin au Cercle Aristote.


(1)
445 Vues
0 commentaire
01.10.2013

Pourquoi depuis 1789 la droite semble-t-elle impuissante à tenir tête à la gauche sur le plan des idées ? Pourquoi a-t-elle été incapable de lui opposer une véritable alternative ?
François Huguenin retrace l'histoire de ses deux grandes mouvances intellectuelles : une école réactionnaire refusant radicalement la Révolution française et une pensée libérale dont le positionnement s'est avéré plus ambigu.
Une mise en perspective importante pour comprendre la paralysie des forces politiques actuelles et questionner la pertinence du clivage fondateur de notre histoire politique moderne.

Eloge de la fuite. Avec Henri Laborit sur Radio Libertaire.


(0)
859 Vues
0 commentaire
31.10.1984

Henri Laborit pose, à la lumière des découvertes biologiques de son temps, la question du libre arbitre, de notre personnalité même.
La politique et la société prennent alors une toute autre dimension.

60 héritiers de Jacques Ellul. Avec Frédéric Rognon à la médiathèque protestante de Strasbourg.


(0)
444 Vues
0 commentaire
05.07.2012

De la droite à la gauche de l'échiquier, de la politique institutionnelle à l'anarchisme, du catholicisme au protestantisme, du conservatisme au libéralisme moral, les héritiers de la pensée de Jacques Ellul se retrouvent en de multiples lieux.
Pourquoi cet héritage est-il si divers ? Qu'est ce que cette pensée possède de particulier pour lui autoriser une influence aussi variée ?

Marcion et l'héritage du marcionisme. Avec Rémi Brague et Alain Besançon à Répliques sur France Culture.


(0)
902 Vues
0 commentaire
20.03.2004

Qu'est ce que le marcionisme ? A quelle interprétation chrétienne renvoit cette doctrine ?
Marcion, personnalité du christianisme ancien du début du IIe siècle, se réclame d'un paulinisme exacerbé en concevant une opposition radicale entre la Loi et l'Evangile. De ce contraste absolu, il conclut à l'existence de deux principe divins.
En quoi notre époque est-elle influencée par cette interprétation du message chrétien ?

Jacques Ellul reçu chez Jacques Chancel sur France Inter.


(0)
692 Vues
0 commentaire
01.10.1980

Jacques Chancel interroge Jacques Ellul sur le versant sociologique et théologique de son oeuvre, afin de mettre en lumière les points de passage entre ces deux mondes d'apparence si opposés.
Emission "Radioscopie".

La crise de l’idéologie mondialiste. Avec David Mascré au Centre Saint-Paul.


(0)
667 Vues
0 commentaire
06.11.2013

David Mascré revient sur les ressorts idéologique, économique, morale, et spirituel de la grande crise que traverse notre vieille Europe.
Parti des effets de la mondialisation sur notre économie, il termine sur le séisme que fut la crise de l'école sous la 3e République, lorsque l'enseignement confessionnel traditionnel fut remplacé, au terme d'une véritable guerre civile, par l'école laïque et républicaine.