Les dommages et intérêts : visage moderne de l'inquisition. Avec Emmanuel Pierrat à l'ENS.


(0)
549 Vues
0 commentaire
08.11.2010

Nous vivons sous un nouveau régime de censure.
Quand on utilise le mot de censure, on pense au procureur Pinard à ses poursuites contre Flaubert et Baudelaire. On pense au ministère de l'Intérieur et à la police : cela est à peu près terminé. 
La censure s'est privatisée. La censure, c'est maintenant des groupes de pression ou des ligues de vertu qui instrumentalisent des lois de police qui avaient été conçues pour réguler les écrits dans un souci de bonne tenue de la société. Ils se servent de la diffamation, de l'atteinte à la vie privée, du droit à l'image, pour attaquer les livres qui les gênent.
Cette censure est moins visible qu'autrefois en ce sens qu'il y a moins de livres interdits et qu'on ne les brûle plus. On les condamne juste à coups de dommages et intérêts, qui sont le véritable visage moderne de l'inquisition.
C'est une censure économique : le vieil ordre moral a cédé le pas à une privatisation de la censure.

Au café avec Alain Soral : féminisme, parité et censure.


(1)
636 Vues
0 commentaire
2006

Le sociologue bien connu revient sur l'histoire de l'émergence du féminisme, et sur les conséquences de la montée en puissance de cette idéologie dans nos sociétés.

René Pommier interrogé par Jean Robin pour Enquête&Débat.


(0)
1089 Vues
0 commentaire
05.2012

Entretien avec l'un des auteurs les moins médiatisés de France.
René Pommier, universitaire, écrivain sceptique, rationaliste, et anti-religieux, dresse un tableau sans concession du milieu universitaire, des média et des phénomènes de censures dans notre société française.

Vue d'Italie : entretien avec Alain Soral mené par Claudio Marsilo.


(1)
495 Vues
0 commentaire
01.2014

Face à l'agravation des logiques répressives envers les peuples, et face à la censure des actions de résistances, Alain Soral explique patiemment les logiques de domination à l'oeuvre en illustrant ses propos par de récentes affaires.
De la censure de certains livres génants à l'imposition du "mariage pour tous", il en appelle encore une fois à une prise de conscience de la dérive totalitaire de nos classes dirigeantes.

La liberté d'expression aujourd'hui. Avec Alain Finkielkraut sur Enquête&Débat.


(1)
731 Vues
0 commentaire
26.04.2011

L'intellectuel Alain Finkielkraut s'exprime sur différentes affaires ayant toutes en rapport de toucher aux limites de la liberté d’expression : affaire Zemmour, l'affaire ENS/Hessel, la constitution d'une liste noire des réactionnaires, ou encore le courant Alain Soral/Dieudonné et la censure qui les entour dans les médias officiels.

Entretien avec Alain Soral sur Vox Galliae.


(1)
711 Vues
0 commentaire
12.2006

L'intellectuel dissident bien connu revient sur son expulsion de Sciences-Po du 2 décembre 2006 où l'on aura vu M. Descoings se déplacer personnellement pour virer Alain Soral de la séance de dédicace où il était pourtant invité.
Le voyage au Liban en compagnie de Dieudonné et de Thierry Meyssan est ensuite raconté.
Enfin, Alain Soral dresse un état des lieux des forces politiques françaises en présence.

Dialogue désaccordé. Avec Alain Soral à Bordeaux.


(1)
745 Vues
0 commentaire
08.02.2014

A l'occasion de la présentation de son dernier livre, le polémiste Alain Soral en profite pour commenter l'actualité française, en digressant autour de l'affaire Dieudonné et des problèmes de disfonctionnement de l'appareil d'état.

Comprendre un monde qui change : Internet et ses enjeux. Avec Benjamin Bayart à l’Institut Mines-Télécom.


(0)
613 Vues
0 commentaire
08.11.2013

Benjamin Bayart nous démontre ici ce qu’est effectivement Internet et comment cet outil a permis de modifier fondamentalement la façon dont nous faisons société.
Il existe donc désormais un outil qui offre la possibilité à chacun d’entre nous, non seulement d’accéder à tout moment à une multitude de contenus, mais également de diffuser ses propres contenus de façon autonome (ou pas) et sans que ces contenus soient au préalable filtrés, analysés, avalisés ou censurés par une tierce partie (ou pas).
Dès lors des enjeux forts semblent se dégager si l'on souhaite défendre ce bien commun qu'est l'Internet. Parmi ces enjeux citons à minima celui qui consiste en la nécessité de préserver la neutralité du réseau, condition sine qua non si l’on souhaite défendre les libertés fondamentales telle que celle énoncé dans l’article 11 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen qui garantit à tout citoyen le droit de parler, écrire et imprimer librement.