Le surréalisme : lumières et ombres. Avec Jacqueline Chenieux-Gendron et Jean Clair à Répliques sur France Culture.


(0)
1178 Vues
0 commentaire
19.07.2003

Jean Clair, pour quoi le surréalisme est "le seul mouvement d'avant-garde à avoir acquis un succès populaire et durable", se propose d'en dévoiler la part d'ombre.
Les oeuvres produites par ce mouvement laissent transparaître un gout de la violence certain, un attrait pour l'irrationnel et la mystique de masses qui reproduiraient à une échelle groupusculaire les méthodes totalitaires.
C'est cette position que va combattre Jacqueline Chénieux-Gendron en prenant le parti de défendre cet héritage artistique.

Modernes et antimodernes. Avec Antoine Compagnon et Philippe Muray à Répliques sur France Culture.


(0)
1490 Vues
0 commentaire
19.03.2005

D’après Antoine Compagnon, un antimoderne est d’abord un moderne qui n'a pas bonne conscience !
Ni réellement conservateur ou traditionaliste, ni conformiste ou néo-classique, il est un moderne divisé et partagé. Ces idées fixes sont au nombre de six : historique, la contre-révolution ; philosophique, les anti-Lumières ; morale, le pessimisme ; religieuse, le péché originel ; esthétique, le sublime ; et stylistique, la vitupération.
Mais si Antoin Compagnon dresse ce constat, c'est aussi pour reconnaître que les antimodernes ont été le sel de la modernité, son revers ou son repli, sa réserve et sa ressource.
Philippe Muray, que l'on peut classer dans cette catégorie, accompagne cette émission de ses analyses fines et mordantes.

Itinéraire entre Polemos et Mitteleuropa. Avec Jean-Jacques Langendorf et Laurent Schang sur Méridien Zéro.


(0)
526 Vues
0 commentaire
20.05.2012

Une émission avec deux figures de la "vieille Europe", avec qui les rivages de l'histoire militaire, de la stratégie, de la musicologie et de la littérature vont être abordés.

George Orwell, le socialisme contre la modernité ? Avec Olivier François sur Méridien Zéro.


(0)
1097 Vues
0 commentaire
11.12.2011

"L’adoption déculpabilisée d’un certain degré de conservatisme critique définit désormais l’un des fondements indispensables de toute critique radicale de la modernité capitaliste et des formes de vie synthétique qu’elle prétend nous imposer. Tel était, en tout cas, le message d’Orwell." Jean-Claude Michéa

Le travail de l'historien, avec Henri Guillemin.


(0)
820 Vues
0 commentaire
28.04.1976

Une grande conversation généraliste sur les sujets de prédilection d'Henri Guillemin.
Le journaliste l'interroge d'abord sur son travail icconoclaste dans la littérature française du XIXe siècle.
L'entretien continue en abordant la révolution française au travers des portraits croisés de Danton et Robespierre. Puis viennent le personnages de Tolstoï, la vie de Bernanos et le mythe d'un maréchal Pétain impolitique.

Des héritiers sans passés. Avec Françoise Bonardel sur France Culture.


(0)
675 Vues
0 commentaire
24.12.2010

Après une longue introduction pendant laquelle Françoise Bonardel revient sur son parcours (l'intérêt et l'étude de l'alchimie et de l'hermétisme, son attrait pour Antonin Artaud), le thème de la crise de l'identité européenne est abordé.
En lieu et place des définitions friables et moribondes de la culture européenne, elle propose la troisième voie de la renaissance spirituelle à travers la "grande culture" de la Renaissance et des Lumières, entre ces deux écueils que sont l’enracinement patriotique et le relativisme d’une société de consommation mondialisée.
Emission "For intérieur" animée par par Olivier Germain-Thomas.

La France d'Alphonse Boudard. Avec Pierre Gillieth sur Méridien Zéro.


(0)
673 Vues
0 commentaire
25.12.2011

Alphonse Boudard mérite le détour. Au terme d’une vie fort riche, que beaucoup pourraient lui envier malgré les épreuves traversées, il a connu tellement de choses si différentes : la guerre, les bordels, les voyous, la prison, la maladie, le succès et les lettres, l’amour...
Expert ès comédie humaine, Alphonse a aussi fait son miel de ces personnages loufoques, croisés durant son sacré périple, dont il raffole.
Après avoir tant vécu, et tant écouté, il nous restitue cet étonnant bestiaire humain dans sa longue suite romanesque, ces "vacances de la vie" ou "chroniques de mauvaise compagnie". Le tout dans une langue savoureuse, gorgée de trouvailles et de vie.
L’oeuvre d’Alphonse est toute entière une ode à l’amitié, au rire, à la liberté, à la vie, indestructibles malgré les coups du sort.
C'est cette atmosphèe que nous restitue Pierre Gillieth dans cette émission, épaulé des animateurs Gérard Vaudan et Eugène Krampon.

L'Amour selon Denis de Rougemont. Avec Henri Guillemin et Denis de Rougemont sur RTS.


(0)
858 Vues
0 commentaire
20.02.2012

Denis de Rougemont explique les conditions d'écriture et les thèmes de son livre "L'Amour et l'Occident".
L'émission est entrecroisée des commentaires passionnés d'Henri Guillemin qui réagit aux thèses de ce grand livre.