La fin de l'état-nation. Avec Bernard Wicht aux Chroniques de la Vieille Europe sur Radio Courtoisie.


(0)
409 Vues
0 commentaire
24.07.2013

De nos jours, on peut se demander si des organisations sans territoire, mais dotées d’une puissance financière et militaire autonomes, ne sont pas en train de supplanter l’État-nation ou, tout au moins, de le concurrencer de manière décisive.

Robespierre et l'an II ou la construction d'une république démocratique et sociale. Avec Florence Gauthier au lycée Pierre Bourdan.


(0)
1101 Vues
0 commentaire
05.03.2013

Une défense de Robespierre, vu comme un héritier de la tradition des droits naturels et défenseur d'une démocratie sociale.
Sa lutte pour le droit aux biens de subsistance, contre la guerre et contre la colonisation témoignent de son attachement aux droits de l’homme et du citoyen.

Force&Honneur. Avec Gérard Vaudan et d'Eugène Krampon sur Méridien Zéro.


(0)
812 Vues
0 commentaire
09.01.2011

La bataille des Thermopyles, Azincourt, le siège de Vienne, Austerlitz , Stalingrad, etc... ces batailles qui ont fait la grandeur de la France et de l'Europe !

Le conflit israélo-palestinien. Avec Zacarias Adam sur Méridien Zéro.


(0)
1737 Vues
0 commentaire
06.02.2011

Comment comprendre le conflit qui ensanglante la palestine ? Quelles en sont les causes ? Qui sont les responsables ? Peut-on en espérer une résolution rapide ?

Retour sur l'affaire Dies Irae - Les Infiltrés. Avec Fabrice Sorlin sur Méridien Zéro.


(0)
831 Vues
0 commentaire
06.06.2010

Analyse d'un cas concret de manipulation perpétré par les journalistes de France 2 qui, par l'usage du mensonge et de la provocation, tente de diaboliser un mouvement catholique traditionnaliste enraciné.

La bombe H. Rendez-vous avec X sur France Inter.


(0)
486 Vues
0 commentaire
04.05.2001

Par dérision, on l'a appelée la "bombinette" ! La bombe du général de Gaulle ! La bombe atomique française... Cette arme nucléaire que le président français voulait voir expérimenter au plus vite afin que notre pays rejoigne le club très fermé des puissances nucléaires et affiche ainsi spectaculairement son indépendance... Et effectivement, le premier tir est effectué dès le mois de février 1960, c'est à dire tout juste un peu plus d'un an et demi après le retour au pouvoir du général... Succès français, succès gaulliste ! Mais la vérité oblige à dire qu'en cette matière comme dans d'autres, la V° République récolte les fruits que d'autres ont cultivés... C'est en effet Pierre Mendès-France qui, dès 1954, a impulsé les premiers travaux sur la bombe atomique française. Et c'est un autre président du Conseil de la IV° République, Félix Gaillard, qui a pris les mesures nécessaires pour que les premières expérimentations aient lieu au premier trimestre de l'année 1960...

Mais il reste que la paternité de la bombinette est attribuée au général et qu'elle symbolise le retour de la France dans la cour des Grands après des années d'effacement et d'instabilité politique. Alors, pourquoi ce terme moqueur ? Parce que cette première bombe A est d'une puissance relativement faible et que, surtout, elle explose à un moment où les autres nations nucléaires, c'est à dire les États-Unis, l'URSS et la Grande-Bretagne, sont déjà dotées de l'arme thermonucléaire, la bombe H ! Une technologie que les savants français ne possèdent pas encore et qu'ils mettront des années à maîtriser...

Alors que Washington, sous l'impulsion de George Bush, semble vouloir relancer la course aux armements, et qu'on parle d'un climat de guerre froide entre les Etats-Unis et la Russie, Monsieur X m'a proposé de revenir sur l'histoire de la bombe française. Une aventure scientifique ponctuée de coups de théâtre et de machinations diverses orchestrées par les services secrets.

Manipulations médiatiques. Avec Romain Lecap sur Méridien Zéro.


(0)
354 Vues
0 commentaire
09.05.2010

Une tentative de décryptage des manipulations dont sont capable les média.
Comment agissent-ils ? Quels intérêts sont en jeux derrière les affaires récentes de diabolisation ?

Les journalistes économiques sont-ils sous influence ? Avec Laurent Mauduit, Dominique Rousset, Philippe Lefébure et Serge Marti sur France Culture.


(0)
451 Vues
0 commentaire
26.04.2012

Le monde médiatique est ainsi fait désormais qu’aucun pan de l’actualité ne semble devoir échapper à l’analyse autorisée d’un spécialiste, quelle que soit la question abordée. Là où le bât commence à blesser, c’est lorsque les mêmes experts tournent en boucle, trustant les mêmes colonnes de journaux, les mêmes ondes de radio et les mêmes plateaux télé. Et cela devient franchement embarrassant lorsqu’il s’avère que les dits spécialistes, pourtant pris en flagrant délit d’erreurs de jugement, reviennent comme si de rien n’était distiller leurs prophéties. Cette question est particulièrement sensible en ces moments de crise, dans les domaines de l’économie et de la finance et nous amène à poser la question des conflits d’intérêts auxquels sont confrontés certains économistes parmi les plus en vue.
Mais il y a va aussi de la responsabilité des journalistes, pas toujours très curieux sur ce sujet, ni très imaginatifs lorsqu’il s’agit de faire entendre de nouvelles voix. Que ce soit en termes d’individus, mais aussi en termes d’idées : ceux qui remettent en cause l’économie de marché seraient ainsi largement minorés.
Dans ces conditions, à quoi servent les journalistes économiques ?
Emission "Du Grain à moudre".