Stasis : penser le chaos. Avec Pierre-Yves Rougeyron au Cercle Aristote.


(0)
405 Vues
0 commentaire
09.05.2016

Depuis les attentats de l’année 2015, la France est en proie à un certain nombre d’interrogations qui dépassent largement le cadre de la lutte antiterroriste. Les menaces qui planent sur notre pays interrogent les fondements même de la société.
Dans cette conférence, Pierre-Yves Rougeyron s'attaque à cette problèmatique en faisant la généalogie de la notion grecque de "stasis", notion qui désignait les grands troubles intérieurs au sein des cités-état, soit la guerre civile.
Un concept réactualisé et pensé au présent dans le cadre de la nation française, à l'heure où les grandes épreuves menaçant notre cohésion approchent dangereusement.

L'intelligence économique : les nouveaux enjeux pour les entreprises françaises. Avec Christian Harbulot à Toulouse Business School.


(0)
319 Vues
0 commentaire
03.03.2016

Dans le contexte d’une mondialisation qui tourne à la guerre économique, l’intelligence économique est devenue un outil incontournable pour les entreprises et les administrations.
Christian Harbulot nous expose cette discipline de manière théorique et pratique en illustrant ses propos par de nombreux cas pratiques tirés de l’actualité récente.
Tout ce qu’il faut savoir pour maîtriser les stratégies d’influence et d’utilisation de l’information dans ce champs de connaissances qui prend de plus en plus d'importance.

La révolution allemande (1918-1923). Avec Vincent Présumey à l'Université Populaire d'Évreux.


(0)
395 Vues
0 commentaire
22.04.2016

La révolution avortée de 1918 en Allemagne est un moment déterminant pour le destin futur du continent européen.
Vincent Présumey nous livre le récit détaillé de ces années révolutionnaires. Son interprétation, où les personnages et orientations de Paul Lévi et de Karl Radek tiennent une très grande place, se distingue des commentaires dominants en démontrant que la révolution allemande, prolétarienne et démocratique, républicaine et socialiste, aurait pu s'accomplir jusqu'à la fin de l'année 1923. L'analyse de ce qui n'est pas advenu est capitale, sachant que nous avons eu à la place Hitler et Staline.
Une conférence qui nous offre une meilleure compréhension d'un événement majeur, et cependant largement occulté, de l'histoire européenne

De Gaulle et les communistes. Avec Henri-Christian Giraud au Cercle Algérianiste du Gers.


(0)
498 Vues
0 commentaire
28.11.2014

Voici une conférence consacrée aux relations pendant la guerre entre le chef de la France libre et les communistes – tant français que soviétiques – qui révèle l’alliance secrète contractée à partir de juillet 1941 entre De Gaulle et Staline, et l’alliance privilégiée qui, à partir de novembre 1942, a uni De Gaulle et le Parti communiste français.
Nous mesurons ensuite ce que fut concrètement l’application de cette double alliance : sur le plan international, avec la caution apportée par le général De Gaulle aux projets des Soviétiques concernant le lieu d’ouverture du second front, le règlement de la question polonaise et celui du statut futur de l’Allemagne, sur le plan national, avec l’adhésion du général De Gaulle à l’épuration et la participation de deux puis de cinq ministres communistes au gouvernement.
Le règlement de la "question algérienne" est à inscrire dans cette problématique pour en comprendre pleinement le sens.

La crise terroriste en Europe. Avec Xavier Raufer pour l'Europe des Nations et des Libertés.


(0)
459 Vues
0 commentaire
18.05.2016

Six mois après les attaques terroristes du 13 novembre 2015 à Paris, le criminologue Xavier Raufer, devant le groupe parlementaire patriote Europe des Nations et des Libertés (ENL), dresse le bilan des initiatives prises ici et là pour lutter contre ce phénomène.
Plans contre le terrorisme, services de renseignements, profils des terroristes : Xavier Raufer décrypte le système et ses failles.

Pétain, De Gaulle : une autre vision de l'histoire. Avec le colonel Michel Le Pargneux sur Radio Courtoisie.


(0)
791 Vues
0 commentaire
2014

Cette série d'émissions met en scène deux soldats que la houle de l'histoire avait réunis avant de les séparer dans un naufrage.
L'un, dont la gloire militaire demeure impérissable, s'identifiait aux français.
L'autre, dont l'arme redoutable fut le Verbe, s'identifiait à la France.
L'un, dont Vigny eût immortalisé la grandeur et le sacrifice, eut pour maître le devoir.
L'autre, dont l'exemple fut suivi par des "soldats perdus" qu'il condamna, eut pour maîtresse sa conscience.
L'un fut, selon le mot de Clemenceau, toujours prêt au sacrifice personnel.
L'autre, fut, sa vie durant, animé d'une volonté impérieuse de dominer.
L'un et l'autre s'affrontèrent dans le culte d'un même amour, un amour qui obsédait l'un, lorsqu'au soir de son agonie sa voix s'était élevée, haute et claire : "La France, je n'ai jamais aimé qu'elle".

Émission du "Libre Journal des auditeurs et des musiciens" de Didier Rochard.

La guerre économique : définition et applications. Avec Christian Harbulot pour le Cercle Henri Lagrange.


(0)
317 Vues
1 commentaire
04.2016

Depuis la fin de la guerre froide, les rapports de force entre les puissances s'articulent autour d'enjeux économiques. Les gouvernements de la planète, dans leur grande majorité, ne cherchent plus aujourd'hui à conquérir des terres ou à établir leur domination sur de nouvelles populations, mais à construire un potentiel industriel et une force de frappe commerciale capable d'apporter devises et emplois sur leur territoire. En parallèle, l'essor de la mondialisation a transformé la libre-concurrence "aimable", limitée et encadrée, en une "hypercompétition" généralisée.
Quelles sont les raisons qui ont amené le monde vers cette guerre économique ? Sous quelles formes se manifeste-t-elle ? Quels acteurs fait-elle s'affronter ? Et quelles conséquences peuvent en découler pour les nations, les collectivités, les organisations et les individus au XXIe siècle ?

Du pacte germano-soviétique à Barbarossa. Avec Dominique Venner et Philippe Conrad chez Bernard Lugan sur Radio Courtoisie.


(0)
484 Vues
0 commentaire
05.09.2001

Dans le cadre du "Libre journal de Serge de Beketch", les trois compères Bernard Lugan, Philippe Conrad et Dominique Venner évoquent l'un des points majeurs de la seconde guerre mondiale, à savoir les relations conflictuelles entre l'Allemagne et l'URSS, du pacte germano-soviétique à l'opération Barbarossa.