Pierre Boutang. Avec Rémi Soulié, Antoine Assaf, Jean-Luc Pinson et Emmanuel Boutang chez Alain de Benoist sur TV Libertés.


(0)
43 Vues
0 commentaire
12.2019

Dans ce nouveau numéro des "Idées à l'endroit", Alain de Benoist se penche sur l'œuvre et la personnalité de Pierre Boutang. Ce dernier suscite toujours une très grande admiration littéraire, philosophique mais aussi politique voire spirituelle.
Pour évoquer celui qui a marqué, par ses engagements, de nombreux écrivains et penseurs, il est entouré d'Antoine Assaf, Rémi Soulié, Jean-Luc Pinson et Emmanuel Boutang.

L'homme désengagé. Avec David L'Epée pour l'Action Française à Lyon.


(0)
100 Vues
0 commentaire
05.10.2019

Notre post-modernité tardive ne porte guère à l'engagement militant. Déliaison sociale, société de consommation, narcissisme, addictions diverses : tout semble fait pour que l'homme contemporain ne puisse créer aucun lien durable ni s'enraciner dans un lieu et une histoire.
Et pourtant, l'action politique nécessite plus que jamais des militants engagés, forts de leurs valeurs et sûrs de leurs combats.
David L'Epée, intellectuel indépendant au long passé militant, revient sur ces injonctions paradoxales avec lesquelles nous devons aujourd'hui composer.

La gauche (re)devient-elle raciste ? Avec David L'Epée pour l'Action Française.


(0)
203 Vues
0 commentaire
23.08.2019

Dans une France ou plus largement dans un Occident où la gauche ramène tout à la question raciale, où votre culpabilité ou votre statut de victime sont déterminés par votre naissance, il devient légitime de se poser des question vis-à-vis d'une gauche de plus en plus raciste !
Pourquoi cette dérive ? Et d'ailleurs, la gauche a-t-elle déjà été raciste ?

Une conférence prononcée dans le cadre du Camp Maxime Real del Sarte.

Le 6 février 1934 et l'antiparlementarisme. Avec Olivier Dard sur Radio Courtoisie.


(0)
190 Vues
0 commentaire
06.02.2019

L'évènement est emblématique d'une époque, les années 1930, que certains comparent aujourd'hui à la nôtre. Il y a quatre-vingt-cinq ans, le 6 février 1934, des manifestations emmenées par les ligues nationalistes dégénéraient en émeutes à quelques pas de l'Assemblée nationale. Celles-ci faisaient quinze morts, et laissaient croire à une tentative de coup d'Etat de la part de l'extrême-droite.
Etait-ce le cas ? Quelles furent les conséquences du 6 février, et quelle place occupe-t-il aujourd'hui dans l'imaginaire droitier ? En quoi les manifestations des Gilets Jaunes peuvent-elles être comparées à cet évènement ?
Olivier Dard, professeur à la Sorbonne spécialiste des droites en France, nous répond.

Émission du "Libre Journal des historiens", animée par Philippe Conrad.

Un parcours politique mouvementé. Avec François-Marin Fleutot sur Radio Samovar.


(0)
89 Vues
0 commentaire
12.2012

Une émission où l'historien François-Marin Fleutot revient sur son parcours, qui l'a mené de l'Action Française à la Nouvelle Action Royaliste, à travers les luttes politiques de mai 1968 jusqu'à la fin du XXe siècle.
À l'occasion, il lève le voile sur l'histoire encore trop méconnue des mouvements politiques de droite et de gauche et de leurs relations houleuses et paradoxales dans le dernier quart du XXe siècle en France, en bousculant un certain nombre d'idées reçues.
Dans la seconde partie de l'entretien, François-Marin Fleutot nous entraîne plus loin dans le temps, non pas tant à la découverte du principe et du sentiment royaliste qu'à celle de l'histoire de France.

Un entretien mené par Olivier François et Laurent Cantamessi.

La Cour européenne des droits de l'homme. Avec Pierre de Meuse pour l'Action Française.


(0)
198 Vues
0 commentaire
27.01.2018

Le docteur en droit international Pierre de Meuse aborde la question de la Cour Européenne des Droits de l'Homme, son influence sur le droit français, et par conséquent sur notre souveraineté. Il s'agit notamment de voir de quelle façon notre droit tout entier est influencé par l'idéologie des droits de l'Homme, issue des Lumières.
Comment se libérer de la dictature de cette institution supra-nationale ? Avec quels outils juridiques et surtout philosophiques pourrions-nous le faire ?

Charles Maurras et ses héritiers. Avec Olivier Dard et François Huguenin à Répliques sur France Culture.


(0)
201 Vues
0 commentaire
07.02.2015

Avant d'être un mouvement politique, l'Action française fut une école de pensée dotée d'une étonnante force d'attraction. Née en pleine affaire Dreyfus, elle fut animée par Maurras, Daudet et Bainville. Elle compta dans ses rangs Bernanos, Maulnier et Boutang, eut comme compagnons de route Massis, Maritain ou encore Blondin. Elle attira un temps Blanchot, Roy, Gide et Malraux. Elle fascina Proust et Montherlant ; influença de Gaulle et Mitterrand.
Sans indulgence vis-à-vis des dévoiements de l'antisémitisme ou du ralliement à Vichy d'une partie des intellectuels d'Action française, Olivier Dard et François Huguenin dévoilent ici un pan méconnu de l'histoire des idées et nous proposent de (re)découvrir cette pensée riche et complexe qui marqua profondément le premier XXe siècle.

Les non-conformistes des années 30 et leur postérité. Avec Olivier Dard, Christian Brosio et Pierre-Marie Sigaud sur Radio Courtoisie.


(0)
223 Vues
0 commentaire
11.10.2018

Souvent rattachées aux notions de déclin voire de décadence, les années trente sont aussi une période de bouillonnement et de création, porteuse de sa propre identité et d'un "esprit" incarné par des figures et des groupements communément qualifiés de "non-conformistes".
Cette émission nous propose de revisiter cette période en nous intéressant particulièrement à ses nouvelles relèves. Il s'agit de montrer le cheminement croisé de deux entités qui structurent cet ensemble, les "réalistes" et les "spiritualistes", et de relier leurs discours et leurs pratiques.
Nées dans les années vingt, ces deux sensibilités forment des ensembles, constitué pour le premier, en voie de formation pour le second, à la veille de la grande crise, qui marque autant un point d'aboutissement qu'un nouveau départ pour des nouvelles relèves aspirant à une transformation profonde du pays dans laquelle elles auraient leur part.
Présentes sur de nombreux fronts politiques, sociaux ou culturels, ces relèves ne parviendront pas, à l'exception du groupe des technocrates, à jouer un rôle à la mesure de leurs ambitions...

Émission du "Libre Journal de chrétienté", animée par Olivier François.